TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Internet II, le retour... de bâton ?


le Mercredi 27 Août 2003

Il y a à peine deux ans, on clamait haut et fort la fin prochaine du réseau de distribution avec l'arrivée d'Internet. Aujourd'hui tous les professionnels du voyage se rassurent... à bon compte ?



Internet II, le retour... de bâton ?
Les agences de voyage se vendent (cher) comme des petits pains aujourd'hui et les transactions sur le Net n'ont pas vraiement décollé. Le Réseau représente toujours un pourcentage ridicule du marché du voyage...

Et comme si cela ne sufisait pas, les limites techniques de l'outil (rapidité, fiabilité du paiement...), renforcent la conviction des professionnels : on ne pourra jamais envisager d'y vendre autre chose que des produits basiques : vols secs, forfaits simples, etc.

Ce retour brutal de balancier témoigne de l'immense soulagement de la Distribution : elle qui ne valait pas tripette, aux dires des uns et des autres, savoure aujourd'hui sa revanche. En quelques mois, les fonds de commerce boostés, entre autre, par la restructuration du tour operating, ont vu se bousculer à leur pas de porte des acquéreurs au portefeuille bien garni.

Jamais on n'avait connu pareil engouement...

Pour autant, il faut se garder de crier victoire. Pas plus qu'une hirondelle ne fait le printemps, la disparition prématurée de quelques start up fumeuses ne fait pas d'Internet un concept dépassé. Bien au contraire : cela assainit le marché et ramène sur terre quelques capital-risqueurs qui ont cru un peu vite à l'Eldorado...

Mais clamer comme le font aujourd'hui certains réseaux qui expliquent quasiment qu'Internet est un mal nécessaire et qu'il faut avoir une "vitrine" qu'on allume le matin et qu'on atteint le soir, est une erreur stratégique. Elle démontre une méconnaissance réelle de l'évolutivité de l'outil et de ses potentialités.

Car ce qui est vrai aujourd'hui, ne le sera pas forcément d'ici quelques mois. Et si l'on raisonne à l'échelle d'Internet (1 an = 4 mois), on s'aperçoit que les choses peuvent aller très vite. Concrètement, il faut redouter l'universalité du réseau.

Un exemple ? La connexion rapide (Adsl) va bouleverser complètement la donne d'ici quelques mois. Dans un an maximum, lecture vidéo, conversation et interactivité avec un conseiller des ventes sur écran, réservation en temps réel et cryptage de l'achat, seront devenus des choses courantes.

Qu'est-ce que cela change ?

Tout ! Si aujourd'hui l'internaute candidat au voyage après avoir fait son choix, décroche son combiné et appelle le call center de l'Agence pour se rassurer ou compléter sa demande, ces procédures seront demain simultanées et instantanées.

Autrement dit, exit la barrière du forfait à Ceylan avec extension aux Maldives et excursion, faute de dialogue et de conseil pour pouvoir vendre des produits personnalisés.

Conclusion : il est encore trop trop pour faire passer Internet par pertes et profits. Il faut au contraire redoubler de vigilance face à un moyen de communication qui est tout sauf un gadget. Par conséquent, ne spéculons pas trop vite sur l'avenir qui n'est écrit nulle part... pas même sur Internet !

Jean DA LUZ - 1er avril 2001
redaction@tourmag.com



Lu 1152 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com