TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





J-P Mas : "La commission technologique au sein du SNAV est considérée comme prioritaire"

Vers une égalité numérique des adhérents


Rédigé par Rémi Bain Thouverez le Jeudi 22 Mai 2014

Les nouvelles technologies représentent une chance et non une menace pour tous les acteurs du tourisme. C’est le crédo « politiquement correct » qu’il est de bon ton de propager. Mais les cartes ont été redistribuées et des opportunités nouvelles ont vu le jour. Comment le nouveau président du SNAV va t-il accompagner cette mutation ?



Jean-Pierre Mas, président du Snav ©Sophie Orivel
Jean-Pierre Mas, président du Snav ©Sophie Orivel
Nous relayons « en boucle », dans nos articles, la prise de position de Marc Lolivier, délégué général de la Fevad : « La dichotomie entre commerce et e-commerce est en train de disparaître pour laisser place au commerce connecté, qui préfigure le commerce de demain. »

C’est à propos de cette prise de position que nous avons interrogé Jean-Pierre Mas, nouveau président du SNAV.

Quels vont être le rôle et la mission de la commission technologique du
Snav qui vient opportunément d’être renommé « le voyage connecté » ?

C’est sans rapport avec notre société d’édition intitulée « le tourisme connecté », mais nous prêtons volontiers au Snav cette dénomination proche de la nôtre, car c’est un signe encourageant envoyé à l’ensemble de l’industrie du tourisme.

Interview de Jean-Pierre Mas, président du Snav

i-tourisme : Depuis plus de 10 ans, les technologies internet se sont invitées dans le travel. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont radicalement révolutionné les modes de commercialisation des voyages, poussant les acteurs du tourisme à s’adapter. Comment comptez-vous, au sein du SNAV, aider et favoriser cette mutation dont dépend l’avenir de notre profession ?

Jean-Pierre Mas : "Pour le SNAV, la difficulté est bien de s’adresser à tous, sachant que les niveaux ne sont pas égaux.

Nous n’avons d’ailleurs jamais vu une telle différence de maîtrise entre les différents adhérents.

Les acteurs du online sont de véritables spécialistes alors que parmi les agences offline, beaucoup ont une attitude défensive vis-à-vis d’internet.

Mais je suis persuadé que c’est en profitant des uns des autres qu’il est possible d’avancer ensemble. Les adhérents doivent échanger entre eux et je souhaite favoriser ce dialogue."

i-tourisme : Pas si facile !

JPM : "Sans doute, mais je tiens à rappeler que l’un ne va pas sans l’autre.

Une agence offline ne peut plus se passer du online et les pure players cherchent, parfois, à se doter de points de vente physique.

En fait, tous les distributeurs, quel que soit le canal choisi, cherchent à se rapprocher de ses consommateurs. C’est le sens du commerce.

Les évolutions technologiques nous donnent des moyens supplémentaires. L’ominicanal offre des opportunités pour tous.

Je suis conscient que pour certains adhérents, cette mutation n’est pas simple, c’est pourquoi la mission de la commission technologique de SNAV devra prendre en considération ce problème et apporter des solutions."

i-tourisme : A vous entendre, vous placez les technologies au sein du SNAV comme une priorité ?

JPM : "Oui, car c’est incontournable, puisque la moitié des consommateurs achètent sur internet. Mais j’affirme que les nouvelles technologies sont aujourd’hui un bien nécessaire pour le développement des agences de voyages.

i-tourisme : Alors concrètement ?

JPM : "Concrètement, j’ai diminué le nombre de commissions dans un but d’obtenir une efficacité accrue. Nous sommes passés de 12 à 8 et j’ai, bien entendu, gardé celle consacrée aux technologies.

La première disposition que j’ai prise c’est de la renommer et d’en confier la présidence à Frédéric Vanhoutte, qui connaît bien les problématiques du web.

De plus, il est président de Level.com, ce qui est un message pour annoncer, qu’au sein du SNAV, je veux faciliter les échanges entre toutes les entités."

Favoriser le dialogue autour des nouvelles technologies

i-tourisme : Quel le nom de cette commission ?

JPM : "Le voyage connecté."

i-tourisme : Le voyage connecté ? C’est une surprise. Plutôt une bonne surprise. Cela nous rapproche, puisque le nom de notre groupe de presse, c’est : ‘’le tourisme connecté’’. Nom que nous avions choisi justement pour encourager tous les professionnels à considérer la dimension online comme indispensable pour leur développement.

JPM : "Et bien, oui ! Et c’est dans le but de favoriser l’ouverture.

Le voyage connecté, c’est plus qu’un concept, c’est une réalité et elle s’adresse à tous. Comme je le disais, je veux favoriser le dialogue.

Je souhaite faire parler les acteurs entre eux. Que chacun bénéficie de l’expérience de l’autre.

Même si les besoins ne sont pas les mêmes, tous les professionnels du tourisme doivent s’adapter à la révolution numérique.

Le SNAV s’attachera spécifiquement à aider les agences à progresser dans ce domaine et plus particulièrement en direction de l’omnicanal. Notre mission aura, pour finalité, d’aider nos adhérents à affronter les défis que nous apporte notre monde de plus en plus connecté."

i-tourisme : Affaires et loisirs ?

JPM : "L’utilisation d’internet aujourd’hui dans le monde du voyage d’affaires est déjà courante. Les outils de mobilité sont bien intégrés.

De bons équilibres sont trouvés entre le full web et les centres d’appels et tous les autres moyens de connexion.

En ce qui concerne les acteurs du loisir, la compréhension s’est faite de manière inégale.

Leur taille n’est pas similaire et leurs moyens non plus. A nous de proposer une assistance adaptée."

i-tourisme : Par des formations ?

JPM : "En association avec l’APST, nous avons lancé un programme de formation.

Mais, les résultats ne sont pas à la hauteur de nos ambitions. C’est difficile de réussir à convaincre les agences de prendre sur leur temps pour se former et plus encore pour ce qui concerne la maîtrise des outils technologiques.

Nous devons faire porter nos efforts avec une communication plus efficace et rendre nos cessions plus attractives."

i-tourisme : Et votre congrès ?

JPM : "Nous n’avons pas encore pris de décision à ce sujet. Une chose est sûre, c’est que nous devons davantage associer les agences.

En un mot, nous devons rendre le SNAV plus séduisant. Ça passera par des manifestations. Mais nous n’avons pas encore décidé le type et la nature qu’elles pourront revêtir."

i-tourisme : Je reprends une de vos phrases pour conclure. Pour vous, les technologies pour le tourisme sont ‘’un bien nécessaire’’. On comprend par cette affirmation que vous considérez qu’elles représentent un axe de développement pour tous. C’est le message que vous voulez faire passer ?

JPM : "Oui, avec la volonté de faire dialoguer toutes les forces en présence, afin que chacun puisse contribuer à la réussite de l’ensemble.

C’est aussi vrai avec la commission sur les technologies et elle sera ouverte à tous, à vous aussi, si vous voulez apporter votre éclairage à nos adhérents."

Le site internet officiel du syndicat va prendre une nouvelle allure

Depuis l’élection de Jean-Pierre Mas en avril dernier, le Snav repart sur de nouvelles bases.

Nouvelles commissions, innovations technologiques et union des adhérents sont les piliers fraîchement bâtis.

Le tourisme aujourd’hui doit avancer aux côtés d’internet et en faire sa force. C’est l’idéologie que porte le nouveau Président du SNAV.

Et pour montrer l’exemple, le site internet officiel du syndicat va prendre une nouvelle allure. Il deviendra bientôt un site d’informations pour tous ses adhérents.

Jean-Pierre Mas se prend à rêver, qu’un jour, tous s’y connecteront et que ça deviendra une habitude.

En aidant les acteurs du voyage à être sur le même pied technologique, ce rêve deviendra un jour, réalité.

Lu 975 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com