TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Jean-Paul Bailly : ce rapport qui fait le point sur la situation d'Air France

comment rétablir la confiance entre syndicats et direction


Rédigé par La Rédaction le Lundi 24 Octobre 2016

Jean-Paul Bailly a rendu son rapport sur la situation d'Air France ce lundi, alors que Jean-Marc Janaillac doit présenter d'ici une dizaine de jours son nouveau plan stratégique "Trust Together". Ce document fait ressortir les divergences entre syndicats et direction notamment sur la situation économique, financière, et concurrentielle de la compagnie.



Photo ROB FINLAYSON Air France
Photo ROB FINLAYSON Air France
Jean-Paul Bailly, ancien patron de La Poste et de la RATP était en charge d'un audit au sein d'Air France. Objectif : établir un diagnostic de la situation de la compagnie.

Pour ce faire, il a auditionné syndicalistes, administrateurs et principaux dirigeants de l'entreprise. Son rapport a été rendu ce lundi, la Tribune en dévoile les grandes lignes.

Ce document met en exergue que le constat qui concerne la situation économique et financière d'Air France, sa compétitivité et l'environnement concurrentiel n'est pas partagé entre syndicats et direction.

Jean-Paul Bailly demande ainsi à certaines organisations syndicales de "de regarder la réalité en face", selon les termes du rapport repris dans le journal économique.

Le volet financier (fonds propres négatifs et incapacité à financer toutes les commandes d'avions notamment) est notamment remis en cause par certains syndicats.

« Face à ces faits (l'écart de compétitivité et la fragilité financière, NDLR) qui me paraissent avérés et difficilement contestables, les organisations syndicales ont des attitudes très différentes, allant de la compréhension et du partage de ces réalités (c'est en particulier le cas des administrateurs salariés), jusqu'à la remise en cause des chiffres, en passant par diverses stratégies que l'on pourrait qualifier de stratégie « d'évitement », visant à contourner la difficulté de ce constat », explique Jean-Paul Bailly dans son rapport repris par la Tribune.

Autre sujet de divergence mis en avant dans le rapport : Transavia. Certains syndicats vont jusqu'à s'interroger sur la nécessité de s'adapter aux compagnie low cost.

En réalité, souligne Jean-Paul Bailly, ils craignent les conséquences sociales que cela pourraient avoir sur les catégories de personnel qu'ils représentent. Jean-Paul Bailly suggère de clarifier le rôle et les ambitions de cette compagnie.

Les deux parties ont en revanche une préoccupation commune celle de la taxation de plus en plus lourde du transport aérien, qui ne met pas Air France à armes égales avec ses concurrents.

Pour finir Jean-Paul Bailly lance des pistes de réforme qui pourraient se retrouver d'ici une dizaine de jour dans le plan stratégique baptisé "Trust together" que doit présenter Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France KLM.

Lu 1618 fois

Notez


1.Posté par Allemand le 02/11/2016 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il s'agit de regarder la réalité en face. Les pilotes ne veulent rien cédés de leur intransigeance corporatiste. Le monde va mal et Air France pense qu'une fois encore elle pourra s'en sortir. Grave erreur. Cette compagnie n'est plus rentable depuis des années. Si elle est repassée dans le vert provisoirement avant la nouvelle grève qui a plombé à nouveau les résultats cet été c'est grâce à la chute du prix du pétrole. Prix qui remontent. Que restera-t-il à Air France? faire des économies drastiques sur tous les strats de la compagnie ou pullulent les chefs, sous chefs , adjoints même les PNT cumulent des emplois au sol parfois de directeur. Tout cela à un coût.
Jusqu'ici personne n'a eu le courage de leur dire : "il faut faire des sacrifices autrement 60 000 personnes se retrouverons sur le tapis." au lieu de gagner du temps avec les plans successifs qui ne servent à rien sinon à toujours demander " plus " au personnel au sol et à protéger les grévistes qui s'accrochent à leurs privilèges . Pour qu'ils comprennent un Tsunami est nécessaire. Autrement avant 5 ans ce sera terminé pour tout le monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com