TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Karavel-Promovacances reprend Partirpascher.com


Rédigé par La rédaction le Jeudi 30 Octobre 2008

Le groupe Karavel-Promovacances annoncé jeudi la reprise des activités de la société Partirpascher.com. Depuis le mois d’octobre 2007, le groupe Karavel a été repris par ses fondateurs dans le cadre d’un LBO adossé au fonds d’investissement Barclays Private Equity et à un pool bancaire composé notamment de la BNP, Fortis, la Bred, la banque allemande Saar LB ainsi que du mezzaneur Euromezzanine.



«La reprise des activités de Partirpascher.com va permettre de consolider notre groupe en cette période où toute l’économie française va connaître des turbulences .» déclare Alain de Mendonça, Directeur Général de Karavel.

Afin de remplir le mandat qui lui a été confié par l’APS suite à la mise en redressement judiciaire de Switch, Karavel a mobilisé plus de 40 personnes en interne pendant 3 semaines et a maintenu un contact permanent avec le Quai d’Orsay, la Direction du Tourisme et l’APS, rappelle un communiqué.

«Je tiens à remercier les équipes de Karavel et de Switch qui ont su se mobiliser avec un grand professionnalisme, en un laps de temps très court, pour gérer l’ensemble des clients partis ou en partance. » déclare Alain de Mendonça.

« Les premières heures d’intervention ont été délicates, mais c’est une fierté pour nous de constater qu’aucun incident majeur n’est à déplorer et qu’aucun scandale n’est venu écorner l’image de la profession. 10 000 voyageurs étaient concernés sur plus de 25 destinations.»

Le plan de cession proposé par Karavel et retenu par le Tribunal de commerce de Créteil prévoit la sauvegarde de 103 emplois soit près de la moitié des effectifs, qui rejoindra les locaux du siège social de Karavel, à Paris.

Les salariés non repris bénéficieront de mesures d'accompagnements financées par Karavel (aides à la formation, à la création d’entreprise ou relocalisation géographique). « Nous avons rencontré un personnel de qualité chez Switch.

Nous aurions souhaité être en mesure de reprendre un plus grand nombre de salariés mais la conjoncture actuelle nous conduit à la plus grande prudence et à une gestion encore plus rigoureuse, afin de garantir la pérennité de tous les emplois du groupe Karavel. »
ajoute Alain de Mendonça.

Créé en 1997, le groupe Switch, qui exploite notamment la marque Partir Pas Cher, est un tour-opérateur online qui réalise environ 100 millions de chiffres d’affaires annuel sur un segment de marché identique à celui de Karavel-Promovacances. Le groupe a développé deux canaux de distribution complémentaires, l’Internet (avec 17 000 noms de domaine) ainsi qu’un réseau de 8 agences physiques, dont certaines situées à des emplacements stratégiques (La Défense, Belle Epine).

Fondé en 2000 par l’équipe actuelle de management et aussi la présence de Christian Blanc (ancien PDG d’Air France), le groupe Karavel a acquis au cours des dernières années, Promovacances, Tati-vacances, ABCroisières. Près d’1/3 des salariés de Karavel sont maintenant actionnaires de leur groupe.

Lu 9604 fois

Notez


1.Posté par muriel le 30/10/2008 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
peut etre que quelqu un va nous donner des explications pour les voyages prevus en 2009 et ne figurant plus chez partir pas cher ( senegal) d avance merci

2.Posté par EX SALARIE KARAVEL le 30/10/2008 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C EST LES SALARIES DE KARAVEL QUI VONT ETRE CONTENT!!
plus de vendeurs, moins de clients et moins de produits a vendre puisque repartis sur les 2 marques !!
merci pour les employés de karavel !!

3.Posté par michele le 31/10/2008 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous parlez de professionalisme,je ne vois pas les choses de la meme facon ! ils nous a fallu attendre 10JOURS pour savoir si nous pouvions annuler notre voyage sans frais ,nous avons apele plusieurs fois par jour chez switch,pour toujours nous faire passer d'un conseille a un autre ou nous raccrocher au nez!!! personne n'etait capable de nous repondre !il a fallu attendre la decision du tribunal pour qu'on nous apelle ! heuresement qu'elle etait favorable ,nous aurions fait comment sinon !!

4.Posté par alexis selinger le 01/11/2008 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme au Monopoly c'est son anniversaire, tous les joueurs doivent lui donner 2 660 euros

Dans une interview paru dans l'Echo du Tourisme l'APS estime à environ 8 000 clients laissés sur le carreau par la cessation de paiement de la la société Switch. Selon le site Tourmag ils seraient près de 10 000. Avec un panier moyen de 800 à 950 euros, c'est environ 8 à 9 millions d'euros qui vont être nécessaires pour traiter ce « sinistre ».

Comme la trésorerie de cette association est alimentée par les cotisations de ses 3 000 membres, le calcul est facile à faire, chacun d'eux va devoir d'une manière ou d'une autre sortir de sa poche un minimun de 2 660 euros.

Alors que rien dans ses statuts ne s'opposait à ce que l'APS en fonction des destinations mette en compétition Karavel / PromoVacances avec d'autres TO et choisisse les moins disants, elle a confié en bloc à cette dernière le soin de proposer des offres substitutives, et ce remarquons le, avant même que le tribunal de commerce lui accorde en bonne et due forme la concession de l'enseigne Partir pas Cher.

Pour justifier cette décision prise apparemment sans concertation, dans l'urgence et dans l'opacité totale, elle a expliqué que faute de disposer d'un back office elle était dans l'incapacité de traiter les résas en instance.

Face à la légitime inquiétude de ses mandants elle a voulu être rassurante et a fait savoir que sa trésorerie était en mesure de supporter ce sinistre. Qui plus est, elle disposait d'une réassurance à hauteur de 5 millions d'euros.

A supposer que le réassureur paie, il n'en reste pas moins vrai qu'il subsistera un différentiel de 3 à 4 millions que l'APS devra absorber sur sa trésorerie et par conséquent les faire supporter aux adhérents.

Compte tenu que 5 millions d'euros est une somme importante et que la crise actuelle n'incite aucune entreprise à distribuer des largesses, rien n'interdit de penser qu'avant de signer un chèque d'un tel montant ce réassureur ne va pas examiner le dossier et vérifier si dans cette triste affaire l'APS n'a pas pour le moins manqué de prudence.

Aux vues des pertes de la société Switch sur l'exercice 2007, des rumeurs de recherche d'un repreneur, pour mémoire selon Tourmag une dizaine de TO membres de cette association ont été contactés par M. Jean-Pascal Siméon, pourquoi l'APS ne s'est pas soucié de savoir si son adhérant était ou non dans la capacité de faire face à ses engagements hôteliers et si tel n'était pas le cas pourquoi n'a-t-elle pas pris des mesures conservatoires à la hauteur du risque prévisible de cessation de paiement.

Quoi qu'il en soit l'heureux bénéficiaire de se pactole est la société Karavel / PromoVacances dirigé reconnaissons le avec brio par M. Alain de Mondoça.

Non seulement il a su stratégiquement « trainer » sur 6 mois les négociations de telle sorte qu'il soit au final le seul repreneur mais qui plus est alors que l'ensemble des PME se plaignent de la frilosité de leur banque et éprouvent des difficultés à obtenir leur appuis, lui a su trouver les concours nécessaires.

Il est vrai qu'après des études à Harvard, un MBA en poche il ne joue pas dans la même division que celle des autodidactes formés sur le tas ou des titulaires d'un simple BTS tourisme.

Dès lors où les créanciers sont éconduits, que plus de la moitié du personnel est licencié, que les dettes sociales et du trésor ne sont pas à la charge du repreneur, l'affaire est juteuse.

M. Alain de Mondoça se débarrasse d'un concurrent qui lui faisait de l'ombre sur le même créneau de clientèle. Il récupère une flotte de catamarans qui lui permet de mieux gérer ses offres sur la saison hiver et si d'une main il met selon l'expression du Quotidien du Tourisme 10 millions d'euros sur la table de l'autre il en perçoit par l'APS 8 ou 9 millions auxquels s'ajoute le portefeuille résa hiver / printemps existant.

Certes c'est la dure loi du marché mais à moins d'un rebondissement imprévisible rien n'est reprochable à Karavel / PromoVacances. Dans cette opération elle a joué parfaitement sa partition même si des zones d'ombre subsistent quant au rôle exact de M. Jean-Pascal Siméon, de son staff managerial ainsi que sur les raisons réelles de cette cessation de paiement.

Au titre de professionnel de la communication, concepteur / rédacteur publicitaire, j'avoue apprécier à sa juste valeur les déclarations de M. Alain de Mondoça concernant la qualité des collaborateurs de la société Switch et l'implication de la cellule Karavel / PromoVacances mise en place pour gérer les clients laissés sur le carreau par M. Jean-Pascal Siméon.

Cela nous change du vieil humour autocariste « la bielle de Cadix a des essieux de velours » ou des déclarations péremptoires des beaufs affairistes avec chaines et gourmettes qui sévissent encore dans la profession.

5.Posté par alexis selinger le 01/11/2008 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ceux qui n'ont pas fait Harvard ,n'ont pas de MBA mais ne veulent pas mourir idiot voici un lien sur " l'interet et la pratique des operations LBO" mémoire rédigé par MM Grégoire Mongin et Sebastien Lautier:

www.aficnam.org/IMG/pdf/MemFE04_10_-_Interets_et_pratiques_des_operations_de_LBO_-_MONGIN_LAUTIER.pdf

6.Posté par jean louis parat le 03/11/2008 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci alexis pour cette saine lecture ! (pour copier le lien : afficher la source et fouiller dans le code de la page, a peu pres au milieu)

7.Posté par joel le 29/12/2008 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai réservé un long séjour (4s ) en janvier 09 aux canaries. J'ai payé 860 euros d'acompte . J'ai eu Karavel qui m'a certifié que mon voyage été maintenu. Mais depuis rien pas de news, pas de réclamation du solde..........il reste à peine 2 semaines avant mon départ éventuel....est ce que qql'un se trouve dans une situation similaire ???

8.Posté par alexis selinger le 29/12/2008 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'évidence Karavel est dépassée par la gestion du sinistre Switch, rien d'étonnant qu'elle ne soit pas réactive. Compte tenu que les Canaries sont une destination qu'elle maitrise a priori il ne devrait pas y avoir de problème.

Toutefois je vous précise que selon le CGV ce n'est pas à Karavel de vous réclamer le solde du séjour souscrit, mais c'est à vous de le régler spontanément celui-ci 30 jours avant votre départ .

Si cela n'est pas fait Karavel peut considérer que vous ne donnez pas suite à votre réservation, mais là encore ne vous inquiétez pas Karavel joue plutôt la carte de l'apaisement que de l'affrontement .

Malgré tout je vous conseille d'adresser en A/R à Karavel un chèque correspondant au montant restant dû en l'assortissant pour la bonne forme d'une réserve au cas où elle encaisserait celui-ci sans avoir la capacité de fournir la prestation commandée et vous proposerait en derniere minute une offre substitutive.

Des lettres type en ce sens figurent sur le site de "associationsosvoyages.com", il vous suffira de vous en inspirer pour rédiger votre courrier.

Cordialement, bonne année et bon séjour

9.Posté par joel le 29/12/2008 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci pour ces renseignements qui me seront à coup sur, trés utiles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com