TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Kuoni France se veut "plus réactif, plus spécialiste et plus malin"

l’entreprise française va devoir se recréer un système informatique


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 25 Mars 2013

Kuoni Group a recapitalisé à hauteur de 12 millions d’euros sa filiale française avant de la céder à une vingtaine de ses dirigeants (hors activité de réceptif). Ces derniers, avec Emmanuel Foiry à leur tête sont déterminés à spécialiser davantage le tour operating pour renouer avec la prospérité. Mais il leur faudra avant tout choisir l'équipement IT adéquat pour réussir ce pari.



Kuoni France va pouvoir utiliser la marque encore pendant au moins cinq ans, et "et peut-être plus si nous ne la défigurons pas, ce qui n’est pas notre intention", précise Emmanuelle Foiry - DR
Kuoni France va pouvoir utiliser la marque encore pendant au moins cinq ans, et "et peut-être plus si nous ne la défigurons pas, ce qui n’est pas notre intention", précise Emmanuelle Foiry - DR
Après l’Espagne, les Pays-Bas, l’Italie, la Russie, et la Belgique, le groupe suisse Kuoni se sépare donc de ses activités de tour operating en France, cédant sa filiale aux cadres dirigeants à travers un MBO (management buy out).

Les activités de réceptif qui étaient intégrées à Kuoni France (25 millions de chiffre d’affaires et 40 employés) et l’entité française de Gulliver (40 employés) restent dans le giron du groupe Kuoni.

Ce sont donc 220 collaborateurs du tour operating et de la distribution qui se retrouvent dans cette nouvelle entreprise indépendante française, toujours dirigée par Emmanuel Foiry avec une vingtaine de cadres supérieurs impliqués financièrement.

Depuis 2008, Kuoni France a connu des années difficiles avec, en 2012 une perte de l’ordre de 3 millions de francs suisses pour le tour operating. De quoi lasser le groupe suisse coté en bourse…

"Le MBO était la seule solution qui permettait de garder les activités françaises. Nous l’avons proposé à nos actionnaires et avons entamé les négociations en octobre dernier. Ce qui a pris du temps, c’est la scission entre le réceptif et le tour-operating qui étaient dans la même entité juridique", explique Emmanuel Foiry.

Recapitalisation de 12 millions d’euros.

Kuoni Group accompagne le délestage des activités françaises par une recapitalisation de 12 millions d’euros.

Mais l’entreprise française va devoir se recréer un système informatique pour la réservation, les bases de données clients, un back office, un service marketing, etc. La scission se fait néanmoins dans la douceur et l’entreprise française va pouvoir bénéficier pendant encore quelques mois des services centraux.

Idem pour la marque Kuoni que l’entreprise française va pouvoir utiliser encore pendant au moins cinq ans "et peut-être plus si nous ne la défigurons pas, ce qui n’est pas notre intention", et le Pdg français de citer en exemple les agences de voyages autrichiennes cédées il y a longtemps mais toujours sous l’enseigne Kuoni…

Que va faire Kuoni de cette nouvelle indépendance au plan de la production ?

"Le modèle généraliste a davantage souffert que les spécialistes", commente Emmanuel Foiry en citant le groupe Voyageurs ou encore Exotismes comme des exemples à suivre en matière de tour operating.

Une transition va donc s’opérer en douceur vers davantage de spécialisation dans la production des différentes marques "maison".

Kuoni France va continuer à installer des points de vente en région parisienne

"Nous allons séparer la production Sables de celle des circuits, capitaliser sur la marque les Ateliers du voyages avec de nouvelles ouvertures, garder toutes les marques Scanditours, Vacances Fabuleuses même si la production à la carte sur les Etats-Unis pourrait disparaitre".

Quant à la distribution, Kuoni France va continuer à installer des points de vente en région parisienne. Avec les cinq ouvertures réalisées en, 2012, Kuoni France compte onze points de vente en attendant l’addition de deux ou trois autres.

Ce sera différent pour la province où Tourinvest qui a repris les enseignes Kuoni ne pourra plus en rajouter de nouvelles.

Mais le chantier prioritaire de Kuoni France sera de s’équiper des outils informatiques adéquats.

"Le retour vers la profitabilité et le succès viendra de la qualité des systèmes qui seront mis en place", reconnait Emmanuel Foiry qui prévoit encore une baisse du chiffre d’affaires 2013 de 10% et un résultat négatif avant un retour à l’équilibre dès 2014.

"Le MBO était le meilleur moyen de sauver Kuoni France. Il nous faut maintenant aller vers l’excellence opérationnelle".

Et puisqu’aucun PSE n’est prévu pour l’instant, Emmanuel Foiry table sur une motivation renouvelée de ses 220 collaborateurs.

Lu 2452 fois

Tags : kuoni
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com