TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L’Arche de Noé, version revue, corrigée et revisitée 21e siècle

le voyage gâché de M. Leychar


Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 14 Septembre 2006

On n’a pas l’occasion de rire tous les jours. Aussi on résiste mal à l’envie de vous faire partager ce petit bijou d’humour pondu par un anonyme mais qui, après tout, évoque également les difficultés du monde du voyage. Enjoy !



Dans l'année 2006, Dieu se rendit compte que la Terre était devenue invivable. Elle était surpeuplée, les hommes l’avaient trop polluée, il y avait trop de guerres. Il décida de refaire ce qu’il avait déjà fait une fois avec Noé.
Il alla voir un descendant de Noé, un nommé Leychar qui habitait toujours la maison familiale, pas très loin de la mer, dans les Landes, près de Mont de Marsan, plus précisément à Saint-Gein.

Il lui dit : " Une fois encore la terre est devenue invivable, je dois agir. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Tu as six mois pour cela avant que je n'envoie la pluie pendant 40 jours et 40 nuits »

6 mois plus tard, Dieu regarda en bas et vit Leychar balayant sa cour, mais aucune arche. " Leychar " gronda t-il " Je vais bientôt envoyer la pluie, où est l'arche ? "

"Pardonne moi mon Dieu", implora Leychar, "mais les temps ont changé. J'avais besoin d'un permis de construire pour commencer l'arche. J'ai dû me battre plusieurs mois avec l'inspecteur au sujet du système d'alarme pour l'incendie.

L’administration ensuite m’a imposé d’avoir des gilets de sauvetage pour tous et j’ai du en commander sur mesure pour tous les animaux. Pendant ce temps, mes voisins se sont réunis en association parce que je violais les règles du lotissement en construisant une arche dans ma cour et que j'allais obstruer la vue. On a dû aller devant le conciliateur pour avoir un accord.

Ensuite l'Urbanisme a déposé un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour permettre à l'arche d'arriver jusqu'à la mer. J'ai eu beau leur dire que c'est la mer qui viendrait à l'arche, ils n'ont pas voulu me croire.

Obtenir du bois en quantité suffisante fut un autre problème. Les associations pour la protection de l'environnement se sont liguées pour empêcher la coupe des arbres, sous prétexte qu'on allait détruire l'habitat de plusieurs espèces animales et ainsi les mettre en danger. J'ai tenté d'expliquer qu'au contraire tout ce bois servirait à sauver ces espèces, rien n'y a fait.

Quand j'ai commencé à rassembler les couples de différentes espèces animales, la SPA, le WWF et Brigitte Bardot me sont tombés sur le dos sous prétexte que j'enfermais des animaux sauvages contre leur gré dans des pièces trop petites pour eux; qu'en agissant ainsi, je faisais acte de cruauté envers les animaux. Il m’a fallu aussi prévoir les vaccins contre la grippe aviaire.

Ensuite, l'agence gouvernementale pour le développement durable a voulu lancer une étude sur l'impact pour l'environnement de ce fameux déluge.

Dans le même temps je me débattais avec l'Administration sur l'emploi de travailleurs bénévoles dans la construction de l'arche. Je les avais embauchés car les syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais faire appel qu'à des travailleurs hautement qualifiés dans la construction d'arche et si possible syndiqués.

Puis j'ai du leur donner des congés et des RTT. Ensuite il a fallu que je mette en place un Comité d'entreprise. J'ai du déclarer tout le monde aux assedic, à l'urssaaf.

Pour arranger les choses, le fisc a saisi tous mes avoirs, prétendant que je tentais de fuir le pays illégalement, suivi en cela par les douanes qui ont ajouté que je voulais faire passer les frontières à des espèces reconnues comme dangereuses.

Aussi pardonne moi, mon Dieu, mais je ne sais même pas si 10 ans auraient suffi à la construction de cette arche."

Aussitôt les nuages se dissipèrent et un magnifique arc en ciel apparut.
Leychar leva la tête et dit " Tu ne vas pas détruire le monde ? "

"Pas la peine", lui répondit Dieu d'un ton résigné : "l'Administration s'en charge !".

Lu 13648 fois
Notez


1.Posté par Véro le 19/09/2006 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A méditer...

2.Posté par skrotzky le 21/09/2006 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu imagina la terre, une belle terre verte avec des arbres immenses. Ils étaient tellement bien qu'ils poussèrent si haut que Dieu ne pouvait voir le sol. Alors il créa les longs cou pour pouvoir les tailler. Les longs cous avaient tellement à manger qu'ils se développèrent beaucoup trop et de plus en plus grands. Alors Dieu fit les dinosaures avec de grandes dents. Ce fut un carnage et Dieu écoeuré leur envoya une gigantesque météorite pour les applatir! Les abres étant désormais plus petit, Dieu créa l'homme qui pouvait monter dans les branches et les tailler. Ils coupèrent tant d'arbres qu'ils commencèrent à faire des désert. Dieu essaya de les faire s'entretuer mais au contraire la population continua à se développer. Ils coupaient de plus en plus d'arbres mêmes ceux des premiers jours pour faire des chaises longues installées sur leur terrasse. Dieu se facha et commença à inventer toute sortes de nouvelles bactéries et des stratagèmes compliqués comme des moustiques infectés, des oiseaux migrateurs contaminés, pour se débarrasser de ce fléau qu'était devenu l'homme. Moralité avant d'abattre un arbre regardez le ciel!


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com