TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'aéroport Nice Côte d’Azur affiche 3,3 % de croissance en 2013

Interview de Didier Monges, directeur Opérations et Développement Compagnies


Rédigé par Michel BOVAS le Vendredi 10 Janvier 2014

Avec un trafic global de 11 554 195 passagers, soit une hausse de 3,3% par rapport à 2012, l’aéroport Nice Côte d’Azur affiche un résultat plus que satisfaisant qui est aussi un record historique.



TourMaG.com - Quelles ont été les grandes tendances du trafic en 2013 ?

Didier Monges :
« Le trafic national se porte bien notamment sur les transversales comme Nice-Bordeaux, Nice-Toulouse, Nice-Lille grâce à la concurrence et les bases d'Air France et d'Easyjet.

Le marché national enregistre une hausse de 2,3%.

A l’international (53 % du trafic), l’Europe tire l’activité avec la Scandinavie, la Russie avec l’ouverture d’une deuxième ligne vers Moscou par Rossya, mais aussi Prague.

Les Pays Bas affichent une bonne croissance à deux chiffres.

Le Moyen Orient enregistre d’excellents résultats grâce à Emirates sur Dubaï et son B777. Turkish Airlines renforce sa desserte d’Istanbul mais aussi Tel Aviv (Air France).

Le trafic international progresse toujours (+ 3,9%), Le coefficient de remplissage des avions est passé de 68 à 70 %. »

Didier Monges - Dr
Didier Monges - Dr
TourMaG.com - Quelles sont les perspectives pour 2014 ?

D.M. :
« Nous travaillons pour renforcer notre offre sur l’Europe du Nord, de l’Est et la Russie.

Mais nous avons déjà un bon réseau en tant qu’aéroport mature.

Nous essayons de convaincre des opérateurs pour une ouverture sur la Chine. Mais la stratégie des compagnies est de viser de grands hubs européens.

Les nouveaux porteurs de 250 places longs courriers offrent des possibilités. On a vu ainsi cette année que l’arrêt de Qatar Airways sur Nice-Doha était lié essentiellement à un problème de droit de trafic.

La compagnie avait besoin des trois vols sur Nice pour renforcer ceux sur Paris. Mais le plus difficile c’est d’obtenir des droits sur la Chine. Il faut également convaincre.

Or vue de Chine, Nice est en compétition avec Milan, Rome ou Zurich. Ce n’est pas évident, malgré un potentiel de trafic suffisant pour assurer la rentabilité de la ligne.

Il faut davantage se positionner sur les longs courriers en argumentant sur le fait que nous sommes l’aéroport d’une vaste région Franco-Italienne.

N’oublions pas aussi le trafic fret en soute qui est également un élément important pour l’équilibre financier d’une ligne long courrier.

Emirates sur Dubaï, et Delta sur Nice-New York misent sur ce complément. Pour le programme été, on annonce déjà de nouvelles destinations ou renforcements sur Montréal, Dublin, Hambourg, Minsk, Palerme, Billund, Marrakech, Shannon, Aalborg, Lisbonne … »

TourMaG.com - Comment convaincre ces compagnies ?

D.M. :
« En 2014, l’aéroport n’augmentera que de 0,7 % les redevances de l’aviation commerciale soit en deçà de l’inflation de 1,3%.

C’est nettement moins que d’autres aéroports comme Paris. Ce coup de pouce aidera les compagnies qui voudront se développer sur la plate-forme.

Nous avons également une politique tarifaire incitative pour les compagnies qui ouvrent de nouvelles destinations.

Ces aides sont parfaitement conformes à la réglementation et sont limitées dans le temps. Nous adaptons nos installations avec en 2014 d’importants travaux sur le terminal 1 pour agrandir les salles d’embarquement et proposer une offre commerciale et en restauration conforme aux attentes des passagers.

Des travaux similaires seront ensuite engagés sur le Terminal 2 plus récent certes mais qui doit être mis à niveau. »

Lu 1695 fois

Notez


1.Posté par loulou le 12/01/2014 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nice est plus que jamais le 1er aéroport de province. Pas mal pour la 5ème vile française!

2.Posté par Gilles06 le 13/01/2014 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Il est urgent que Nice développe une plus importante activité intercontinentale avec des liaisons régulières et non saisonnières. Toutefois, il risque d’y avoir de nombreux obstacles avant de pouvoir ouvrir de nouvelles liaisons intercontinentales au départ de Nice, non pas à cause d’un problème de rentabilité mais pour des conflits d’intérêts purement franco-français. Pour en savoir plus voici le lien.

http://www.tourmag.com/Droit-de-trafic-des-compagnies-du-golfe-et-ADP_a64000.html

Hormis cela il serait urgent de valoriser les liaisons ferroviaires à travers les Alpes au départ de Nice afin d’amplifier la zone de chalandise de l’aéroport.

On sait que la ligne Nice Turin via le Tunnel de tende est menacée de fermeture, portant si on électrifiait la ligne, voir même on la mettait à double voie. On pourrait ainsi capter davantage la clientèle piémontaise avec Turin à seulement 2 heures de l’aéroport. Mais pour y parvenir, il est important de défendre la ligne et voici une pétition pour cela.

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/financez-la-ligne-ferroviaire-cuneo-nice-ventimiglia-et-pas-le-tunnel-routier-du-col-de-tende-oui-aux-trains-non-au-tout-routier-dans-les-alpes

L’autre axe ferroviaire alpin à valoriser est celle vers Grenoble. En revanche il ne s’agit pas de remplacer la ligne des Chemins de Fer de Provence, mais de créer une Nouvelle Ligne Ferroviaire complémentaire à celle-ci qui puisse relier Nice à Lyon en passant par Grasse, Castellane, Digne et Grenoble avec circulation de TGV. Le projet serait moins coûteux que la LGV Lyon – Turin, mais aurait plein d’avantages par rapport à la LGV PACA en ce qui concerne l’aéroport. Tout d’abord, on aura un temps de parcours inférieur à 3h30 pour relier Nice-Ville à Paris Gare de Lyon, susceptible de permettre un report modal de l’avion vers le train, cela pourra être aussi intéressant pour Genève, Lyon, Lille, Bruxelles et même Amsterdam et Londres avec des temps de parcours d’un heure au minimum par rapport à la LGV PACA. Autre avantage on pourrait plus facilement capter la clientèle des Alpes Provençales et de Grenoble voir même Lyon et la Savoie.

Avec ces deux axes alpins, l’aéroport de Nice aurait une zone de chalandise qui capterait facilement 5 millions d’habitants supplémentaires, tout cela n’est pas à négliger pour pouvoir développer l’activité intercontinentale au départ de cette plateforme.

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com