TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L’hôtellerie azuréenne victime de la flambée de l’immobilier


Rédigé par Michel Bovas à Nice le Vendredi 11 Juillet 2008

Sur la Côte d'Azur plusieurs hôtels ferment leurs portes et certains palaces sont transformés en résidences privées de luxe. L’hôtellerie sur la Côte d’azur est à son tour confrontée à la spéculation immobilière. Phénomène qui s’accélère d’autant que les hôtels occupent bien souvent les meilleurs emplacements.



Tel est le destin du « Provençal » à Juan, ancien palace art déco qui va être transformé en appartements très grand luxe. « Le Métropole » à Beaulieu pourrait perdre son prestige de palace séculaire pour un hôtel plus moderne.

D'autres comme l'hôtel quatre étoiles « Les Ambassadeurs » à Menton pourrait être vendu pour une opération immobilière. Venant après la vente du Maeterlinck à Nice pour 40 ME à un investisseur qui va le transformer en opération immobilière résidentielle où le Mirabeau à Monaco, la liste s’allonge et inquiète.

Il se murmure, sans confirmation, qu'un trois étoiles de la Croisette serait à la vente au prix de 10 millions d'euros. Le phénomène est encore plus accentué pour les petits hôtels, 1 et 2 étoiles, dont les propriétaires ne peuvent plus faire face aux dépenses liées aux normes drastiques de sécurité, sans parler des nouvelles exigences dans la gestion des horaires de travail.

Menton : le nombre d’établissements est passé de 54 à 29

À Antibes-Juan-les-Pins, une vingtaine d'hôtels familiaux, de 2 et 3 étoiles ont également fermé en vingt ans, transformés en logements. Au cours des derniers mois le "Welcome" a été vendu à promoteur, "le Royal" sera reconstruit mais perdra la moitié de sa capacité et l’hôtel Apogia (75 chambres) cherche un acquéreur.

A Menton depuis 1990 le nombre d’établissements est passé de 54 à 29 avec une réduction drastique d e l’offre en chambre (968 contre près de 2000 en 1990). A Nice en deux 40 hôtels ont disparu. Les propriétaires ne peuvent résister aux acquéreurs, la plupart du temps d'origine étrangère, qui mettent beaucoup d’argent sur la table.

Lu 2340 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com