TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La ''Canaries-mania'' se propage comme la fièvre espagnole (+93 %)

les îles espagnoles séduisent de plus en plus les Français


Rédigé par Michèle Sani le Mercredi 25 Avril 2012

L'Espagne continentale est un marché qui échappe en grande partie aux professionnels du tourisme et des voyages. L'Espagne insulaire est, en revanche, sur une vague porteuse avec en vedette incontestée du moment, les Canaries qui progressent de + 93 % sur le marché français.Petit tour de piste chez les producteurs...



Pour 2011, les Canaries qui progressent de + 93 %  sur le marché français - Photo A.B
Pour 2011, les Canaries qui progressent de + 93 % sur le marché français - Photo A.B
En dépit du développement des destinations moyen courriers à des prix de plus plus en plus attractifs, l'Espagne demeure une destination privilégiée pour la France.

En 2011, 8,4 millions de Français sont partis en vacances en Espagne (+ 4,6 % par rapport à 2010).

Avec ce chiffre, la France figure en troisième position des marchés émetteurs pour le tourisme ibérique (15,1 % du total en 2011).

Avec ce bémol pour les professionnels du tourisme et des voyages : ils n'ont été que 983 000 à prendre un voyage à forfait et 2,5 millions à acheter sans intermédiaire un billet d'avion ( + 16,3 % par rapport à 2010).

Et ceci avec l'embarras du choix en matière de compagnies low cost représentées notamment par Ryanair, Easyjet, Vueling, et une petite dernière, Volotea au départ de Nantes.

Aujourd'hui, alors que le phénomène des reports du « Printemps Arabe » s'est considérablement réduit sur les pays de l'Europe du sud, l'Espagne semble rester une valeur refuge.

Elle continue à progresser sur le marché français avec une augmentation de près de 5 % durant les mois de janvier et février 2012 par rapport à 2011.

Les régions plébiscitées par les Français sont, par ordre décroissant et en terme de trafic, l'Andalousie, Madrid et la région de Valence. Suivent les Baléares et les Canaries.

A l'exception de l'Andalousie qui continue d'augmenter (+ 17 %), ce sont les Baléares (+ 36 % en 2011) et surtout les Canaries (+ 93 %) qui enregistrent et de loin les meilleures progressions.

Petit tour d'horizon dans la production.

Fram dispose de 10 Framissima pour booster ses ventes

L'Espagne et ses îles sont la destination historique de Fram Promotions Fram. Première dans le temps (milieu des années 1950) et première en matière de trafic avec 160 000 clients les bonnes années.

Ces dernières années, l'axe espagnol avait un peu chuté chez ce généraliste, au profit d'autres destinations méditerranéennes à commencer par la Tunisie. En 2011, les conséquences du « Printemps Arabe » ont re-boosté le marché.

"En 2011, nous avons enregistré, sur l'Espagne, une augmentation significative avec un trafic de l'ordre de 140 000 clients, un chiffre que nous n'avions pas atteint depuis longtemps. La destination a bénéficié des reports et de fortes promotions.

De son côté l'Office du Tourisme d'Espagne a beaucoup communiqué sur de nouvelles formules thématiques. Les clients qui, pour beaucoup, connaissaient déjà la destination l'on redécouverte avec un nouveau regard.

L'hôtellerie et les infrastructures sont de qualité, l'environnement est respecté. L'offre s'est développée
", explique Adeline Cannère.

Pour Fram, le marché français profite d'un fléchissement des anglo-saxons. "Il était devenu difficile de négocier des tarifs intéressants avec les hôteliers espagnols qui donnaient priorité aux Allemands et aux Britanniques, notamment aux Canaries. Ces mêmes professionnels se rendent compte aujourd'hui de l'importance et surtout de la stabilité du marché français."

En 2012, Fram programme l'Espagne avec une importante réserve de produits labellisés qui, de tradition, jouent un véritable rôle de locomotive.

Au-delà d'une importante offre hôtelière, insulaire et continentale, le TO programme cette année 10 Framissima : 4 aux Canaries, 2 sur les côtes d'Andalousie, 1 sur la Costa Dorada, 1 à Ibiza et 2 à Majorque.

A mi avril 2012, hors ces fameuses Canaries, le marché sur l'Espagne est "attentiste". Les élections, la météo, la morosité ambiante... "En dehors des Canaries et de l'Andalousie, nous observons un retard sur les réservations."

Ce "léger retard" s'observe chez l'ensemble des producteurs qui tablent sur les ventes de dernière minute.

STI table pour une Espagne hors des sentiers battus

L'Espagne ouvre sur une trentaine de pages la brochure Méditerranée de STI. Avec cette destination qu'il programme pour la première fois, le TO reste fidèle à sa culture du voyage à la carte. Il propose une production originale et quelques exclusivités. C'est sa façon de répondre aux sirènes du net.

"L'Espagne est très facile à acheter sur internet. C'est pourquoi nous avons tenu à mettre sur le marché une programmation hors des sentiers battus avec beaucoup d'autotours, avec des circuits atypiques, la Route des Vins, des extension à Tanger par exemple avec la traversée du Détroit de Gibraltar, des combines Espagne-Portugal. Ce n'est pas l'Espagne traditionnelle des voyagistes", explique Laurence Barlan.

STI s'offre même quelques exclusivités comme ce circuit « Prestige » à bord du luxueux Transcantabrico qui traverse les régions du nord de l'Espagne (à partir de 4 996 €TTC le 13jours/12 nuits au départ de France).

Pour cette première saison le TO se consacre à l'Espagne continentale laissant les séjours balnéaires à ses confrères gros producteurs... Quoique : "en 2013, c'est sûr, nous ouvrirons les Canaries. Elles seront dans la brochure été qui sortira en janvier."

Quid des ventes ? "Elles démarrent doucement. Nous constatons beaucoup d'attentisme. Nous tablons sur les VDM."

Thalasso N°1 s'engage pour 70 000 clients sur les Canaries

Thalasso N°1 programme en toutes saisons les Canaries comme une destination à part entière. En 2011 en s'engageant et sur l'aérien et sur le terrestre, il a réalisé un trafic de l'ordre de 50 000 clients.

Cette programmation remonte à 2008, à la suite d'un coup de coeur de la directrice Samia Ben Slimane pour Fuerteventura et l'hôtel Rio Calma où elle avait passé ses vacances.

"Nous avons commencé avec des bloc sièges sur Fuerteventura. Dès 2009 nous avons commencé à affréter des avions puis nous nous sommes développés en programmant une deuxième île, Lanzarote puis un troisième île.

Nous faisons année après année la conquête des Canaries, un archipel encore méconnu des Français
", raconte Soraya Guenaoui, chef de produit.

En 2011 le TO également très engagé sur la Tunisie n'a pas observé de reports significatifs sur les Canaries : "nous étions en phase avec nos objectifs. Nous nous étions engagés pour 50 000 et nous les avons vendus."

En 2012, Thalasso n°1 met la barre encore plus haut avec du stock. Il met en effet sur le marché 70 000 sièges s à destination des îles Canaries. En 2013, c'est dit, il poursuivra sa conquête des Canaries avec une nouvelle île.

Top of Travel a mis l'Espagne dans son programme de développement

En 2011, Top of Travel programmait l'Espagne pour la deuxième année consécutive. Le TO ajoutait à sa programmation les Canaries (Ténérife) et l'Andalousie en s'engageant sur l'aérien. Avec un certain sens de l'anticipation - ou simple heureux fait du hasard - cette décison lui a fait profiter en 2011 des reports des méventes en Tunisie, Maroc et Egypte.

"L'Espagne faisait partie de notre programme de développement". Helmut Stückelshweiger est plutôt satisfait du choix de l'Espagne dans sa programmation puisqu'elle se traduit fin mars 2012 à une augmentation de trafic de + 20 % par rapport à fin mars 2011.

Une petite déception toutefois : le peu de succès de l'Espagne au départ des petites villes de province. "Nos plans de vols en tournante ont beaucoup de succès pour nos autres destinations. Dans les régions nos clients apprécient notre vocation de voyagiste de proximité. Je suis un peu déçu pour l'Espagne. Seuls les départs de Paris et des grandes capitales régionales se sont bien remplis."

"L'Espagne est une nouvelle destination et les agences de voyages ne l'ont pas encore bien intégrée dans notre programmation. Nous nous sommes sans doute trop investi dans la relance de Madère qui avait été sinistrée après les graves inondations de février 2010."

En réponse à cette interrogation, Top of Travel invite les agents de voyages à découvrir sa production Espagne l'ors d'une soirée ibérique les jeudi 3 mai à Lyon, jeudi 10 mai Deauville et mardi 15 mai à Nantes.

Pour une deuxième année de programmation, les Canaries auront représenté un trafic de 3 500 clients. Les engagements aériens du TO sur Tenerife se terminent. L'Andalousie prend le relais.

Travelplan a vendu les Canaries à guichets fermés

Travelplan, un grand d'Espagne, implanté sur le marché français début 2011, souhaite "redonner la main aux agences de voyages sur le marché de l'Espagne". Au vu des chiffres du trafic global par rapport aux forfaits vendus, la marge de progression est en effet assez large.

Pour cette année 2012 Travelplan s'est fixé un objectif de 7 à 8 millions d'euros avec un trafic de 10 000 clients. Après un début d'année plutôt porteur pour ce TO exclusivement B2B dédié à l'Espagne, les ventes on marqué le pas en mars et surtout en avril 2012.

Néanmoins les ventes pour les mois de juillet et août 2012 sont relativement bien engrangées sur l'archipel des Baléares et l'ensemble de l'Espagne côtière. Petite faiblesse sur la Catalogne. Compte tenu du phénomène toujours croissant des VDM, ce remplissage était, à mi avril 2012, à hauteur de 28 % par rapport aux objectifs.

Richard Soubielle, directeur général de Travelplan situe la relance sur le marché français de l'Espagne en général, des Canaries en particulier avec la fermeture de l'Egypte et surtout de la Mer Rouge durant le printemps 2011.

"A l'époque, alors que nous avions des difficultés en matière de disponibilités hôtelières, les Canaries fonctionnaient normalement. Ce fut pour le marché français une découverte. Le succès ne s'est pas démenti, cet hiver nous avons joué à guichet fermé."

Il donne au passage un coup de chapeau à la politique du tourisme des Iles Canaries. "C'est la région d'Espagne la plus dynamique. Elle s'est redressée de façon spectaculaire . En dépit de la crise, les îles Canaries continuent à investir dans leurs infrastructures, dans leur promotion sur les marchés étrangers, dans la qualité de leurs services.

Elles sont l'une des très grandes régions touristiques du sud de l'Europe qu'il faut sortir d'une image de saisonnalité dans laquelle on veut trop les situer. Il y fait un temps idéal toute l'année.
"

Richard Soubielle reconnaît que, au vu du panier moyen (800 euros), l'Espagne n'est pas une alternative à tous les marchés. Pour ce spécialiste de longue date de la destination, le pays offre l'une des meilleures hôtelleries de loisir du bassin méditerranéen. "Les prix restent accessibles et raisonnables dans le contexte européen."

Comme toute l'Espagne, Travelplan programme les Canaries en forfait ou en package dynamique douze mois sur douze.

Lu 4253 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com