TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : 6 ans de gestation et ... toujours pas d’accouchement à l'OMT !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 15 Février 2017

Vous l’aurez remarqué, chaque secteur économique dispose de trucs, "machins" et autres organisations dont on se demande à quoi ça sert... Tiens, dans le tourisme par exemple (parmi d'autres) à quoi sert exactement l’Organisation Mondiale, (OMT) à part prédire que le nombre de touristes va augmenter ?



Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai a déclaré :  "Nous nous trouvons à une étape charnière : face à l’essor du tourisme année après année, les gouvernements et le secteur privé ont besoin d’outils pour mettre en place un cadre garantissant la protection des touristes, entre autres éléments"- Photo ChristianDelRosario.com OMT
Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai a déclaré : "Nous nous trouvons à une étape charnière : face à l’essor du tourisme année après année, les gouvernements et le secteur privé ont besoin d’outils pour mettre en place un cadre garantissant la protection des touristes, entre autres éléments"- Photo ChristianDelRosario.com OMT
Bon, comme d’habitude, j’essaie de vous faire sourire, vous, pauvres travailleurs sans cesse au labeur.

Ceci pendant que de grands penseurs passent un temps infini (et encore, c’est un euphémisme) à pondre des « recommandations » particulièrement passionnantes pour tous ces secteurs.

Et nous, dans le tourisme, outre des organismes divers et variés mais franco-français, on a aussi cette Organisation Mondiale du Tourisme, dont je me suis souvent demandé à quoi elle pouvait bien servir.

Basée à Madrid, ce qui est sûrement mieux qu’en Mongolie Extérieure, cette organisation vient de me faire bien rire ce jour dernier. Ça tombe bien : c’était la Saint Valentin, j’étais de bonne humeur !

Pourtant, c’est un communiqué extrêmement sérieux qui est parvenu à notre rédaction. On y apprend, avec grande satisfaction et stupeur rigolarde que « Le Groupe de travail avance dans l’élaboration de la Convention sur la protection des touristes ».

Damned, on est content que le groupe de travail avance. Vous me direz surement qu’avant, il avait du mal à bouger ? Non, mauvaises langues, c’est parce qu’il ne communiquait pas, c’est tout.

D’ailleurs, on n’a pas eu un Français qui représentait notre pays dans ce brillant organisme ? Un certain Monsieur Pierret qui se serait converti dans une organisation de lobbying touristique en France, un truc 2.0 ?

Dominique Gobert et chien Charly - Dr
Dominique Gobert et chien Charly - Dr
Bon, comme il n’est plus là, c’était juste une digression et ça n’a pas d’importance…

Toujours est-il que l’OMT a mis en place un groupe de travail parce que et là je vais citer, ça vaut son pesant de steak (ou de légumes pour les végétariens) ou de cacahouètes si vous êtes à l'heure de l'apéro.

« L’essor continu du secteur du tourisme, les tendances actuelles qui le caractérisent, les défis auxquels il fait face, dont ceux liés à la sûreté et à la sécurité, et le développement de nouveaux modèles commerciaux exigent une adaptation du cadre juridique mondial.

Aussi l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) est-elle engagée, depuis 2011, dans l’élaboration d’une convention internationale visant à protéger les touristes et assurer la confiance à l’égard du secteur du tourisme. Cette initiative est entrée maintenant dans sa phase finale
».

Et c’est pas fini : « La protection des touristes dans les situations d’urgence, le renforcement de la coopération entre les États et l’échange d’informations sont des questions de la plus haute importance pour l’Organisation, en même temps que la protection des touristes en général en tant que consommateurs.

Ce sont des aspects importants de la convention qui vont permettre, à terme, d’améliorer la confiance à l’égard des prestataires de services touristiques.

Ainsi que l’avait déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai : "Nous nous trouvons à une étape charnière : face à l’essor du tourisme année après année, les gouvernements et le secteur privé ont besoin d’outils pour mettre en place un cadre garantissant la protection des touristes, entre autres éléments".
»

Et la dernière : « Le groupe de travail sur la convention internationale concernant "la protection des touristes et les droits et les obligations des prestataires de services touristiques" a été créé en vertu de la décision prise à cet effet par le Conseil exécutif de l’OMT en 2011 ».

Bigre ! Nous sommes en 2017, n’est-il pas ? Il aura donc fallu 6 ans à ces dames et messieurs afin, et je cite encore, « d’achever la mise au point du projet de texte de convention, en vue de sa présentation à l’Assemblée générale de l’OMT à sa vingt-deuxième session (Chengdu (Chine), septembre 2017)».

6 ans, à raison de une réunion 1/3 (y’en a eu 9), ça c’est de la productivité !. Faut croire que les membres de la Commission n’ont pas d’attachés parlementaires (ou alors, s’ils en ont, c’est du travail fictif !) …

Non, franchement, de qui se moque-t-on ? Même une maman éléphant accouche plus vite… et pourtant la gestation est très longue !

Remarquez, finalement, faire la sieste et toucher des jetons de présence, moi, ça m’irait plutôt pas mal !

Pas vous ?

Lu 1132 fois

Tags : OMT, Pierret
Notez


1.Posté par papagolf le 15/02/2017 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dominique,
Une réunion 1/3 pendant 6 ans = 8 et non pas 9.
Au crédit de l'OMT ils ont donc réussi a faire une réunion 1/2 par an (1,5 ...) !
Un ami qui en a fait partie partage votre approche.
Cordialement

2.Posté par Dominique Gobert le 15/02/2017 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, Papagolf, vous avez raison, mais je n'ai jamais été très fort en maths! En fait, carrément nul!
Bonne journée

3.Posté par Papadopoulos le 15/02/2017 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quoi elle sert l'OMT ? Officiellement à tout en tas de choses qu'on trouve sur son site.
En réalité, c'est un lieu d'échange et de lobby pour le monde du tourisme, bien à l'abri des snipers de ONU. Car l'OMT est une émanation de l'ONU (d'ailleurs en anglais OMT = UNWTO). C'est au sein de l'OMT que les liens se lient et le business se discute. Comment croyez-vous que les Cubains ou les Iraniens ont pris contact avec les autres pays pour développer le tourisme ? Ce qui par ailleurs a permis à Cuba de se racheter une image plus fréquentable. Idem pour la Croatie après la guerre, la Chine il y a quelques années, etc... etc...
Car avant que les politiciens se parlent, il faut que les businessmans les poussent.

4.Posté par idress le 15/02/2017 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


oui ca a tout l air d un groupe de pression visant à promouvoir les open-sky et a reduire voir annihiler les barrieres ( visa etc .....)


bref, c'est une orientation globaliste et c'est cela le danger...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com