TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Au secours, les nippons nettoyeurs attaquent Paris !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 10 Mars 2016

C'est vrai qu'en France, on a beaucoup d'idées… mais pas trop de moyens ! Sans doute pour ça que notre belle ville de Paris, sous la houlette de madame Hidalgo, ne brille pas par sa propreté. Heureusement, les nippons sont là…



Ca fait plus de huit ans que beaucoup d'expatriés nippons, en résidence à Paris, ont formé une Association, Green Bird et que chaque mois, ils choisissent un lieu de la capitale.   Qu'ils lessivent à grande eau, vidant les mégots, les papiers gras et autres saletés que nos services municipaux délaissent avec dédain ! - photo JDL
Ca fait plus de huit ans que beaucoup d'expatriés nippons, en résidence à Paris, ont formé une Association, Green Bird et que chaque mois, ils choisissent un lieu de la capitale. Qu'ils lessivent à grande eau, vidant les mégots, les papiers gras et autres saletés que nos services municipaux délaissent avec dédain ! - photo JDL
Chien Charly, pas plus tard qu'hier, voulait aller visiter un petit jardin situé dans le XVe arrondissement de Paris. Ce chien reste très attaché à ses racines bucolesques (oui, coliques, c'est pas terrible) et aime bien découvrir des petits coins de nature à la capitale.

Quelle surprise de découvrir ce petit jardin quasi envahi par des nettoyeurs nippons mais pas fripons, armés de pelles, seaux, vêtus d'une grande combinaison… verte, siglée "green bird" !

Surprise et explications, naïvement demandées par nous (le Chien et moi).

Figurez-vous que les Japonais, grands touristes prisés par nos instances (et nos commerçants) délaissent depuis quelques temps déjà la France en général et Paris en particulier.

Normal, direz-vous, les derniers attentats ont marqués les esprits touristiques de beaucoup.

Y'a pas que ça. C'est notre confrère Le Parisien qui apporte une belle réponse : les Japonais trouvent que la capitale du monde (ben oui, c'est Paris) est sale. Très sale même.

Et que, pour les Japonais, une telle horreur n'est pas supportable. Du coup, ça fait plus de huit ans que beaucoup d'expatriés nippons, en résidence à Paris, ont formé une Association, Green Bird et que chaque mois, ils choisissent un lieu de la capitale.

Qu'ils lessivent à grande eau, vidant les mégots, les papiers gras et autres saletés que nos services municipaux délaissent avec dédain !

Perso, j'ai un peu honte.

Dame Dalgo, notre bonne Mère (pardon, je me croyais à Marseille), Maire donc, semble trouver ça tout à fait normal.

Pas les Japonais, habitués à vivre dans un environnement plus raffiné…

Du coup, devant sans doute l'inertie des services municipaux de la capitale, les nippons tour-opérateurs, regroupés dans une association nommée Paris Tourism Organisation (c'est le Figaro qui raconte l'anecdote), lance dimanche prochain une opération et je cite mon confrère "d'embellissement et de renouvellement des jardins du Trocadéro".

Ils payent tout, les TO nippons, avec l'aide de Japan Airlines. Ils arrivent dimanche, avec balais, seaux, râteaux et tout le matériel.

Et comme les nippons sont des gens sensibles, ils arrivent même avec des cerisiers du Japon (ben, évidemment) afin de les planter dans les jardins du Troca !

Dame Dalgo, accompagnée de Dame Pécresse (et vice versa) se sont rendues récemment en Nipponie, afin de porter la bonne parole aux Japonais et tenter de redonner à ces touristes au fort potentiel de revenir dare-dare dans notre beau pays.

Sans vergogne, d'ailleurs. Si j'en crois Chien Charly (lequel ramasse avec mon aide ses déjections), les dames chargées de la capitale ont même promis que les nippons venants à Paris avec un balai seraient exonérés de cinq minutes de taxes de séjour… Non, je rigole, bien sûr.

N'empêche que, perso, voir des visiteurs, résidant dans notre pays, s'attacher à le rendre plus beau et plus propre, ça fait un peu gênant, n'est-il pas ?

En tout cas, à la Mairie de Paris, ça gêne personne. On trouve même l'idée amusante...

Et que Dame Dalgo, au lieu de prévoir encore quelques dizaines de millions afin de remodeler les places de la capitale pour restreindre encore le passage des automobiles, ferait mieux de consacrer quelques euros à lustrer le portail de l'Europe !

Sans doute n'avons-nous pas tout à fait les mêmes valeurs.

En ce qui nous concerne, Chien Charly et moi, quand nous invitons, nos hôtes ne sont pas priés de venir avec leur balai.

En revanche, un joli cerisier…

Lu 1976 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com