TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Avec Erdogan, la chute touristique est-elle assurée ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 18 Avril 2017

En Turquie, c’est définitivement plié. Erdogan aura définitivement enterré la démocratie dans ce beau pays, détruit définitivement la coexistence entre Islam et démocratie laïque, fermé encore un peu plus la porte au tourisme…



En Turquie, le tourisme constitue une part importante de l’économie, quelque 4% du PIB. En 2014, la Turquie était classée au 6ème rang des pays les plus visités au monde, accueillant pas loin de 40 millions de visiteurs. - Photo Wikipedia
En Turquie, le tourisme constitue une part importante de l’économie, quelque 4% du PIB. En 2014, la Turquie était classée au 6ème rang des pays les plus visités au monde, accueillant pas loin de 40 millions de visiteurs. - Photo Wikipedia
Joli boulot, même si le résultat du référendum organisé par Erdogan reste encore entaché par quelques irrégularités que le nouveau super président semble mépriser comme de son premier croissant (turc)…

Je n’ai pourtant pas envie de rigoler, d’autant que la destination, frappée hélas depuis quelques temps déjà par une vague d’attentats meurtriers était quasi totalement délaissée par les touristes étrangers.

Particulièrement de la part des touristes européens. On peut, au passage, avoir une petite pensée pour nos grands tour-opérateurs qui, en leur temps, avaient ouvert cette destination avec le succès que l’on connait. Marmara, si j’ai bonne mémoire, a entamé son succès sur les bords du Bosphore, de même que bon nombre de ses homologues, dont Pacha Tours de mon vieux camarade Tecker…

Parce que, c’est maintenant clair, Erdogan fait un gros bras d’honneur à cette Europe qui est loin d’être parfaite, certes, mais que la Turquie aurait bien aimé rejoindre.

L’Europe n’en veut pas. A tort, à raison ? Il est vrai que Erdogan ne cache plus maintenant sa volonté de détruire l’œuvre entamée par Kemal Atatürk au début du XXème siècle… Comme le temps passe, j’ai l’impression de revenir à mes cours d’histoire au lycée.

Atatürk, qui avait compris que son pays formait la frontière entre Islam et laïcité européenne, avait choisi la coexistence démocratique. Il était vrai qu’il n’y a pas si longtemps que ça, la Turquie était quasi un exemple de coexistence entre les religions de tous poils…

Le terrorisme islamique aura certainement aidé Erdogan à finir de détruire ce qui faisait de la Turquie un pays encore « fréquentable » au plan touristique.

D’autant que maintenant, il semble totalement décidé à tourner le dos à cette Europe voisine.

Faut dire aussi que la guerre chez son voisin syrien n’arrange rien et que la guerre impitoyable menée auprès de ses, qu’il le veuille ou non, concitoyens kurdes n’incite plus les touristes à venir visiter la Mosquée Bleue ou Topkapi.

Dommage.

Car, en Turquie, le tourisme constitue une part importante de l’économie, quelque 4% du PIB. En 2014, la Turquie était classée au 6ème rang des pays les plus visités au monde, accueillant pas loin de 40 millions de visiteurs.

Que vont faire nos tour-opérateurs français ? D’après les premiers commentaires que j’ai pu recueillir, il est clair que les ventes sont en chute totalement libre et que l’été ne s’annonce pas folichon. Pour ne pas dire une grosse catastrophe.

Malheureusement, la nouvelle « promotion » remportée par Erdogan ne devrait pas forcément rassurer nos touristes potentiels, d’autant aussi que les recommandations du Quai d’Orsay, dans ses fameux « conseils aux voyageurs », ne sont pas d’un grand optimisme.

Même si, pour l’instant, on recommande « une certaine prudence » …

Et n’oublions pas qu'Erdogan, qui tient pour le moment le pouvoir d’une poigne de fer, aimerait bien rétablir la peine de mort dans le pays.

De quoi dégoutter définitivement les quelques touristes qui espèrent encore découvrir (ou redécouvrir) une destination particulièrement attirante…

Et ce ne sera pas la peine de dépenser des fortunes en campagnes de pub inutiles !

Lu 2227 fois

Notez


1.Posté par Teoman le 19/04/2017 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien que je ne soutienne absolument pas la politique de M. ERDOGAN, je tiens en qualité d'agent de voyages à faire un commentaire : pour vendre la destination Turquie, il ne faut penser qu'au tourisme et ne pas rentrer dans la politique interne du pays (la mise mise en application des nouveaux décrets ne seront effectifs qu'en ..... 2019). Doit-on pour autant blâmer toute une industrie liée au tourisme pour le seul motif qu'on n'aime pas son président ? Trump n'est pas aimé en France et il y a dans certains Etats des lois comme la peine de mort...... mais est-ce qu'on abandonne pour autant les USA, nous les touristes français ? Finalement, ERDOGAN c'est un peu notre TRUMP à nous ........

2.Posté par westar le 20/04/2017 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dominique


les touristes ne fuient pas la Turquie. Ils fuient les actes terroristes.

ne pas confondre, en outre, Turquie et gouvernement Turc.

Je ne suis pas sur que les plages de la cote d'azur soient plus surs que les plages de la cote Turque ou de celles de Tunisie.

Vous auriez pu vous en passer de cet edito, cher dominique........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com