TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Corsair, cette belle inconnue…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 29 Octobre 2015

Ça c'est vraiment la grande nouvelle, délivrée par notre confrère de la Tribune : Corsair n'est plus à vendre. C'était déjà décidé avant l'été, de même que le non-renouvellement de la flotte. On garde les 747 et on continue.



La compagnie aura coûté bonbons au groupe TUI et qu'il aura fallu sans arrêt que les actionnaires "remettent" au pot durant de longues années… - DR
La compagnie aura coûté bonbons au groupe TUI et qu'il aura fallu sans arrêt que les actionnaires "remettent" au pot durant de longues années… - DR
Forcé ? Résigné ? Soumis ?

On ne sait pas trop, mais cette fois c'est sur et acté : le groupe TUI a renoncé (du moins pour un certain temps) à se séparer de sa filiale Corsair.

Il s'agit de la seule compagnie aérienne du groupe qui soit "indépendante" par rapport aux multiples filiales du géant industriel du tourisme européen.

En toute objectivité (et même avec une certaine subjectivité), il est quelque part un tout petit peu réconfortant que cette compagnie sympa puisse perdurer et je connais quelques collaborateurs de Corsair qui doivent être sacrément contents.

Elle en aura connu des vertes et des pas mûres, depuis le temps… Mais, quelque part, elle aura été aussi le symbole d'une nouvelle forme de tourisme, de frontières sans cesse repoussées, de dynamisme et d'un certain esprit d'aventure.

Corsair va aussi encore garder ses vieux 747. En les démontant entièrement pour leur donner une nouvelle jeunesse.

Et c'est bien. Ces avions sont "vieux" mais tellement beaux que les "jeter" aurait sans doute fermé une page de l'histoire de la compagnie.

Pascal de Izaguirre, ce Basque bondissant, aura eu quand même un certain talent dans cette histoire.

Mais, même en sortant d'énarquie, il semble qu'après être passé par la case Air France et son inénarrable Président de l'époque, ce bon vieux PH Gourgeon, on soit totalement armé pour conduire au quasi meilleur cette compagnie… qui ne demande qu'à vivre.

Mais pour laquelle peu d'investisseurs se bousculent au portillon.

Il est aussi vrai que la société aura coûté bonbon au groupe TUI et qu'il aura fallu sans arrêt que les actionnaires "remettent" au pot durant de longues années…

Faut dire que la gestion était un peu désordonnée... sans vouloir médire.

Il semble cependant que, après des années de pertes (plus ou moins grosses, mais ça, on n'a jamais les vrais chiffres), allez, on va y croire, on tient le bon bout.

Selon mes sources, dans deux ans, on affiche un tout petit bénef…

A condition que le pétrole se maintienne à ce niveau de prix et les carottes seront bien cuites.

Connaissant (un peu) le Basque volant, et à condition que ses actionnaires d'une part (et Air France d'autre part, laquelle n'a jamais caché son antipathie pour Corsair), le laissent un peu manœuvrer, il pourrait avoir concocté un plan de développement qui devrait en surprendre plus d'un.

Il avait quand même drôlement surpris son monde en ouvrant sa liaison entre Paris et Dakar.

Malgré toutes les embûches dont l'a truffé cette bonne vieille compagnie tricolore, il semble bien que le pari africain soit en passe de réussir.

Il ne me surprendrait donc pas outre mesure que le bondissant Basque se positionne dans peu de temps vers une liaison pas si improbable que ça.

D'autant que Corsair devient aussi tout à fait compétitive en termes de productivité.

Les Antilles, après la défaite sur cet axe de XL redeviennent un gâteau intéressant, d'autant qu'apparemment les accords signés jadis avec son ex-acheteur, Air Caraïbes, perdurent encore. Jusqu'à quand ? Telle est la question !

Seule inconnue au tableau et qui pourrait peut-être perturber les cogitations intenses du Basque : l'arrivée l'année prochaine, de la nouvelle entité low cost et long courrier de Dubreuil.

Entité qui devait d'ailleurs comprendre en son sein cette pauvre Corsair… Et là, j'ai l'impression qu'une nouvelle guerre pourrait se déclencher.

Dommage qu'Izaguirre ne se rende pas au World Connect d'APG à Marrakech… Il y aurait rencontré Marc Rochet … Ils auraient pu en causer.

Lu 2708 fois

Notez


1.Posté par verwilghen le 29/10/2015 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le plan africain....vols paris abidjan annulés....vols paris dakar on passe de 5 fréquences à 2....

2.Posté par Pascal le 29/10/2015 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On sent beaucoup de sympathie, mais peu de raison...
Si personne n'en veut, c'est que cette compagnie, qui n'a certes pas démérité, mais qui n'a jamais gagné d'argent, est à l'image de sa flotte: déclinante.
Et même un basque se fatigue, un jour ou l'autre, de bondir...

3.Posté par Alex le 29/10/2015 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pascal, je vous trouve bien pessimiste, Corsair se bat dans un environnement hyper concurrentiel, le flotte n'est pas du tout déclinante, la compagnie a intégrée il y a à peine 2ans deux a330 neufs et reamenagee tout ces avions de nouvelles cabines, pensez vous honnêteement qu'une compagnie qui vient d.investir quelques 300 millions d'euros pour renouveller une partie de sa flotte et la.intergralite de ses chaînes soit endeclin?




4.Posté par Pascal le 29/10/2015 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alex, certes, mais ne pas oublier que les A330 sont des avions déjà qualifiés d'ancienne génération, gourmands en carburant et chers en entretien... mais relativement bon marchés à la vente.
Le reste est une question de taille critique que n'a pas (encore?) Corsair
Je ne dis pas que Corsair va disparaitre demain, je dis que son modèle n'est, pour moi, pas viable sur le long terme.
De plus, nous sommes toujours dans des guerres franco-françaises désespérantes qui nous usent tous et profitent aux autres, mais ça..........

5.Posté par Anthony le 01/11/2015 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pascal, si je peux me permettre, les A330 ne sont pas encore des appareils d'ancienne génération comme vous le laissez croire. Et leur consommation carburant reste toujours une des plus faibles... Et ce n'est pas M. Rochet qui vous dira le contraire ! Ni Airbus d'ailleurs, dont le carnet de commande du 330 est plus que rempli !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com