TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Différenciant ? Hors du C…, point de salut !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 21 Octobre 2015

Oui, j'ai honte et présente toutes mes excuses à nos lecteurs avides de connaissance. Nous avons raté, cet été, une information cruciale et primordiale. AirBnB a fait des émules et nous n'avons rien vu. Pourtant, c'est pas faute de s'intéresser à l'économie collaborative…



Comme d'habitude, c'est du côté des États-Unis que l'on s'adapte au plus vite et que tout est bon quand on a des idée… - Photo Fotolia Auteur : FiFoProd
Comme d'habitude, c'est du côté des États-Unis que l'on s'adapte au plus vite et que tout est bon quand on a des idée… - Photo Fotolia Auteur : FiFoProd
Comme quoi, quand une idée est intéressante, elle fait rapidement des émules. AirBnB, comme chacun le sait, remporte chaque jour un succès grandissant.

A tel point que les hôteliers commencent à s'énerver sérieux, que les pouvoirs publics cherchent à taxer les "loueurs" et que même les grands réseaux de distribution commencent à le référencer.

Bon, ça, c'est pour le touriste classique, de celui qui veut passer quelques jours dans une ville différente et trouver une chambre "entre particuliers", nettement moins chère que l'hôtel traditionnel.

C'est ainsi, l'économie "collaborative" a fait son entrée dans le monde du tourisme et il faut s'y habituer. S'y adapter aussi d'ailleurs.

Comme d'habitude, c'est du côté des États-Unis que l'on s'adapte au plus vite et que tout est bon quand on a des idées…

C'est le cas pour deux types, apparemment pleins d'idées et plutôt portés sur ce qui, de tous temps a fait cavaler le monde, le sexe. Dans toutes ses formes (oui, bon, j'aurais pu dire cul direct…)!

Ces deux personnages, Ryan Galiotto et Darren McKeenan, citoyens de San Francisco, ont pensé qu'AirBnB, c'était bien, mais il manquait un petit quelque chose.

Une chambre, un appartement, c'est bien, mais avec un peu de sexe (pas forcément très sain, d'ailleurs), c'était mieux.

Curieux pour un peuple qui, (sans doute un peu hypocritement) reste plutôt prude et pour qui le cul, c'est plutôt Satan version Quaker…

Interrogés par le Huffington Post, les deux concepteurs ont avoué leur envie de "proposer un service permettant aux couples sexuellement libérés de satisfaire leurs fantasmes en appartements spécialisés dans le monde entier".

Et ils ont donc mis en place un site, KinkBnB, un site de location d'appartements à (et je cite) "vocation sado masochiste".

Si.

Ainsi, on peut, pour quelques centaines de dollars (ben oui, c'est pas donné le coup de fouet ou la crucifixion sur une croix) aller passer quelques jours à Londres (ces grands bretons, quelle classe), dans la Hoxton Dungeon Suite par exemple.

Parait qu'il y a quelques "endroits" de ce style en Europe, mais je n'ai pas pu accéder au site : faut être "invité" et posséder un code, ce qui, pour moi, est assez rédhibitoire. D'autant que le "fouettage" ou la suspension par les pieds, c'est pas franchement mon truc…

Et la tendresse, bordel ?

Vous me direz que, dans le tourisme, y'a eu aussi quelques reconversions et je ne vous citerai pas cet ex-président d'une grande société tourisme qui a monté une petite affaire de club échangiste à Paris.

D'ailleurs, pour ceux que pourrait intéresser KinkBnB, pour l'instant du moins, il n'existe pas (encore?) de "propositions" en France.

Donc, pas de référencement pour le moment dans les réseaux de distribution, on va rester sur ce bon vieux AirBnB. Mais je ne peux m'empêcher de rigoler doucement en pensant à tous ces tour-opérateurs à la recherche du produit "différenciant"…

C'est pourtant pas compliqué, damned et sacrebleu !

Lu 1588 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com