TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Et si Corsair et XL Airways faisaient cause commune ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 2 Juin 2016

Là où y'a de la gène, y'a pas de plaisir. Pourtant, de la gène, il en suscite avec sa compagnie aérienne, Laurent Magnin. Il s'en fout, il fait vivre plus de 300 personnes, il conquiert un peu plus l'Ouest...



Laurent Magnin poursuit son rêve, bien qu'il aurait largement préféré, dans une autre époque, participer à la construction du Cheval de Fer reliant la côte Est à celle de l'Ouest des Etats Unis - DR : C.E.
Laurent Magnin poursuit son rêve, bien qu'il aurait largement préféré, dans une autre époque, participer à la construction du Cheval de Fer reliant la côte Est à celle de l'Ouest des Etats Unis - DR : C.E.
J'arrête tout de suite les bilieux, grincheux et autres malades de tous poils : oui, j’étais invité au vol inaugural de XL Airways à destination et en direct de Los Angeles, Californie du sud.

Et oui, j'ai été bien reçu, tant par XL Airways que par Visit California, qui assurait la prestation à terre.

C'est peut-être pas très déontologique, mais le Magnin, je le connais depuis des lustres et c'est pas un foireux.

Peut-être a-t-il le tort (mais est-ce un tort, je suis pas sûr) de parler trop haut et pas franchement en levant le petit doigt...

Toujours est-il que, tel le canard d'une vieille histoire, XL Airways est bien vivante et poursuit, vaille que vaille, son chemin.

Pour l'instant, vers l'Ouest grâce à ce nouveau vol direct entre Paris et Los Angeles. Un sacré pari quand même, la liaison étant assez fréquentée.

Mais Magnin poursuit son rêve, bien qu'il aurait largement préféré, dans une autre époque, participer à la construction du Cheval de Fer reliant la côte Est à celle de l'Ouest des Etats Unis.

Ben oui, c'est comme ça, on peut faire de l'avion et préférer les trains...

Or donc, pour en revenir à XL Airways, laquelle compagnie je le signale au passage et sans esprit polémique, vit dans ce que l'on pourrait appeler la "paix sociale". C'est vachement important, d'autant que, chose assez cocasse, le SNPL n'a pas réussi à saboter l'entreprise.

Serait-ce à dire que les pilotes SNPL de XL Airways ont compris que leur existence professionnelle tenait avant tout sur la bonne santé de leur compagnie ?

S'ils ont bien compris tout ça, faudrait peut-être organiser une réunion de cellule avec le SNPL d'Air France, histoire de leur faire comprendre la vraie vie...

Marrant, mais comme je vous fais tout partager, je suis en train d'écrire ces balivernes en survolant les glaces et la mer de la baie de James. Il fait un temps magnifique et c'est très beau.

J'ai même aperçu un vieil ours polaire en train de jouer avec un phoque... Tandis que les cigognes regagnent notre continent après un hiver sous les tropiques.

Quand on parle de l'instinct animal, y'a des fois où ça me fait marrer, mais surement que les cigognes aiment la pluie !

Alors, XL Airways, quel avenir ? C'est vrai, il manque pour l'instant un actionnaire. C'est pourtant pas faute d'avoir suscité quelques envies, particulièrement chez ce bon Dubreuil.

Le problème est que le Vendéen voulait le beurre, l'argent du beurre, la culotte de la crémière... et le reste ?

Roooh, même Marc Rochet n'était pas tout à fait d'accord ! Magnin a envoyé valser la proposition...

Néanmoins, malgré une gestion solide, saine, il va falloir trouver un "partenaire" pour XL Airways. Pas facile, d'autant que la petite compagnie, qui se veut dorénavant long-courrier à faibles tarifs, grignote, de-ci, de-là des parts de marché.

D'ailleurs, quand elle grignote trop, ses compétiteurs puissants ne manquent pas de lui rabattre les ailes, histoire de...

Sur les Antilles, Air France, Air Caraïbes et Corsair ne se sont pas privées...

En revanche, et en parlant de Corsair, qui est aussi une compagnie encore française malgré ses proprios teutons, qui est également à vendre, voilà que me vient une soudaine et intense vision (je vole toujours au-dessus de la banquise).

Si, tels les deux anges de la résurrection, Corsair et XL Airways faisaient cause commune, sous la houlette d'un fonds d'investissement par exemple ?

L'esprit d'entreprise entre les salariés des deux compagnies est assez semblable, les routes sont très complémentaires, les flottes peuvent s'adapter et il ne saurait y avoir de problème de gouvernance : le Basque Bondissant à la tête des panzerdivisionenen de TUI et le Magnin aux commandes de la XL Corsair, libre et indépendante !

On se marre, mais en y réfléchissant, c'est pas si stupide...

Lu 3362 fois

Notez


1.Posté par Mermoz le 02/06/2016 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"le Basque Bondissant à la tête des panzerdivisionenen de TUI "
Cest Ca votre vision de l'Allemagne ??
Yen a marre bordel . Entre ca et les teutons vois etes affligeant de racisme et de clichés

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com