TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : F. Hollande, c’était pas si mal… pour le tourisme !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 19 Janvier 2017

François Hollande ne sera plus Président de la France en 2017. C’est son choix, c’est aussi son droit. Pourtant, si j’en crois les professionnels du tourisme que nous avons interrogés, il semble qu’ils aient, pour la plupart, une opinion plutôt positive… ou du moins une opinion équilibrée et plutôt objective. Voici un aperçu des réactions que vous découvrirez ces jours-ci sur TourMaG.com.



Chacun de nos intervenants reconnait la bonne idée du Président d’avoir rattaché le secteur du tourisme au Ministère des Affaires Étranges et la qualité du travail accompli par Laurent Fabius - DR : Présidence de la République
Chacun de nos intervenants reconnait la bonne idée du Président d’avoir rattaché le secteur du tourisme au Ministère des Affaires Étranges et la qualité du travail accompli par Laurent Fabius - DR : Présidence de la République
Bon, je note la position pour le moins « radicale » de Fabrice Dariot et ses réflexions sur l’insécurité de « notre pays sur l’accueil des touristes ».

Certes, certains groupes de Chinois (surtout) et une starlette qui a mis en émoi l'Amérique, ont parfois eu quelques frayeurs et c’est vraiment dommage.

En même temps, qui aurait pu s’attendre à un tel déferlement de violences et d’attentats dans notre pays ?

Mais il n’a pas tout à fait tort, même si depuis, les forces de sécurité ont été mobilisées. Et c’est hélas toujours après que l’on se dit « Ah, si j’avais su… » !

Pour le reste, je rejoins tout à fait Rial, sobre dans son commentaire, mais qui souligne, ainsi que l’ensemble de nos interlocuteurs, l’intérêt qu’a marqué le Président pour le secteur du tourisme, même s’il a eu tendance à ne considérer « que » le tourisme réceptif et l’arrivée des visiteurs étrangers en France.

Et il a tout à fait raison en affirmant que l’Etat aurait déjà dû, depuis bien longtemps, céder ses participations chez Air France ou la SNCF.

Il aurait d’ailleurs pu ajouter que l’Etat ne devrait surtout pas intervenir dans la nomination de tel ou tel dirigeant, particulièrement chez Air France.

Ça aurait certainement évité quelques incongruités...

Je persiste d’ailleurs en évoquant l’éviction de Lionel Guérin chez Air France, lequel aurait pu apporter un soutien de grande qualité à Jean-Marc Janaillac.

Curieusement aussi, chacun de nos intervenants reconnaît la bonne idée du Président d’avoir rattaché le secteur du tourisme au Ministère des Affaires Étranges et la qualité du travail accompli par Laurent Fabius.

Avec et là encore, ils sont quasi unanimes, la reconnaissance du travail effectué par Mathias Fekl et Martine Pinville.

Il est vrai que, l’un comme l’autre, dans leurs domaines respectifs, ont su rapidement prendre la mesure du secteur et se plonger à fond dans les dossiers.

Fekl, au réceptif, aura beaucoup fait, même si l’homme s’est toujours montré d’une grande discrétion.

Quant à Carole Delga d’abord, puis Martine Pinville, ensuite, elles auront aussi saisi tous les enjeux représentés par ces entreprises du tourisme.

Martine Pinville notamment, qui aura quand même constaté que le secteur représentait à lui tout seul une véritable économie.

Tiens, tant qu’on est dans les Secrétaires d’Etat, faut quand même ajouter au bilan « négatif » de Hollande la nomination, en tant que « vraie » Ministre du Tourisme, de Mademoiselle Pinel.

Vous remarquerez que personne ne l’aura citée, pour la bonne raison qu’elle aura été totalement invisible durant les presque deux ans de sa présence à la tête du Ministère.

Apparemment, elle revient sous les projecteurs dans les primaires de gauche…

Mais, comme le constate très lucidement Jean-Pierre Mas, président de Les Entreprises du Voyage, le Znav puisqu’on est entre nous, si pas mal de mesures ont été prises, bonnes ou moins bonnes, il reste encore beaucoup à accomplir, notamment sur la fiscalité

Vaste sujet que ne manquent pas de mettre en exergue aussi bien Roland Héguy que Michel Seyt ou Jean-Pierre Mas, à des degrés divers, certes.

Je note également que la Loi Macron sur les autocars semble particulièrement appréciée, de même que la loi Travail, dont on ne sait plus si elle est d’El Khomri ou de Macron lui-même…

Mais peu importe, puisque tout ceci va changer en 2017… ou pas.

Hollande, en tout cas, devra passer le flambeau. Et je retiens de tout ça, que finalement, il aura quand même institué le tourisme en « priorité nationale ».

Même si ce n’était qu’un effet de style, c’était quand même assez classe !

Lu 1739 fois

Notez


1.Posté par ponset le 20/01/2017 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
commenter des articles pas encore parus, voilà qui est original !

2.Posté par westar le 20/01/2017 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique



vous etes la version " Journaliste & medias du tourisme" des No Borders.................et puis vous racontez n"'importe quoi : les agents de voyages, incoming ou outgoing, ne peuvent pas supporter ce fonctionnaire de pacotille, cette blague qu'est Francois Hollande. D'ailleurs personne ne le supporte, meme les magistrats le trouve bien trop sociétal, pourtant ............................. il n y a que vous qui pouvez le supporter. Cela dit vous ne coutez pas cher à corrompre, un bungalow à Bang Niang, une repas aux iles similan, et vous chantez l'hymne Kappa Club

3.Posté par Dominique Gobert le 20/01/2017 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux deux anonymes si courageux: et ta sœur?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com