TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Selectour Afat, la montagne a-t-elle accouché d'une souris ?

l'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 4 Janvier 2016

Tout ça pour ça ! C’est-à-dire pas grand-chose et du côté de Selectour Afat, on a beau papillonner, fanfaronner, le résultat est là. Si j'en crois la liste des TO référencés et signés pour les trois prochaines années, c'est à peine 40% du volume d'affaires engrangé par le réseau…



En apparence, Selectour Afat en a fini avec le "Top 14, 15 et plus si affinités".   On reste dorénavant sur une comm' située entre 11 et 13%, "brut client", assortie d'un vague 7% pour "les exclusivités web pour le réseau".   Ce en quoi, selon les TO interrogés, les avis divergent... - DR : Fotolia - gena96
En apparence, Selectour Afat en a fini avec le "Top 14, 15 et plus si affinités". On reste dorénavant sur une comm' située entre 11 et 13%, "brut client", assortie d'un vague 7% pour "les exclusivités web pour le réseau". Ce en quoi, selon les TO interrogés, les avis divergent... - DR : Fotolia - gena96
Et comme d'habitude, aucune réaction de la part des adhérents, lesquels suivent en espérant sans doute des jours meilleurs.

Faut dire que, selon de nombreux participants, les négociations n'ont pas été de la meilleure tenue.

Le Roi du Nord Dufrenne et son commensal Calas (que Voltaire n'aurait sûrement pas défendu) n'y sont pas allés dans la diplomatie.

"Nous ont traité comme des chiens", me racontait l'un d'entre eux…

En même temps, moi, je connais des chiens qui sont bien traités, tel Chien Charly, qui vient de prendre son bain bisannuel, qui est doux comme une brosse de bébé et qui ne comprend pas cette expression.

Mais là n'est pas la question et je me demande si tout ça est vraiment sain, tant pour les producteurs que pour les distributeurs.

A preuve, si l'on regarde attentivement la liste et sans aucune connotation réductrice, ni même discriminatoire, 40% du volume d'affaires du réseau a signé !

Ce qui amenait certains membres de Selectour Afat à se demander si tout ceci était bien sérieux. Faut croire que oui…

En apparence, Selectour Afat en a fini avec le "Top 14, 15 et plus si affinités".

On reste dorénavant sur une comm' située entre 11 et 13%, "brut client" (belle expression), assortie d'un vague 7% pour "les exclusivités web pour le réseau".

Ce en quoi, selon les TO interrogés, les avis divergent.

Pour les uns, c'est tout ce qui est "hors brochure". Pour les autres, "ce sont des produits montés par nous (le TO, ndDG) distribués à travers le site Selectour.

Y'en a même un, Beachcomber Tours, qui file 7% sur les exclusivités web uniquement distribuées sur le site du TO
" !

Ça, c'est du gagnant-gagnant, n'est-il pas ? Surtout pour le réseau, ou du moins sa tête, car faudra m'expliquer dans quelle agence adhérente ces 7% vont échouer…

En fait, si vous voulez mon avis (et même si vous ne le voulez pas, c'est pareil), tout va se jouer sur les paiements CRF. De quoi largement profiter... à la tête de ce bon Réseau. Malin et Youpi !

Je remarque d'ailleurs que hors Croisières de France, lequel se montre généreux avec une commission de 11.5% (et 10% sur les hôtels, vols et excursions), ni MSC, ni Costa ne figurent sur la nouvelle liste… Étrange, n'est-il pas ?

Mais au moins, avec si peu de fournisseurs, peut-être que les termes "Privilégié animé" et "Essentiel" vont enfin avoir non seulement une signification, mais aussi une véritable application.

Je remarque également que Fram et Plein Vent ont signé à 12%, en "Privilégié animé".

Compte tenu de la situation actuelle du TO, c'est pas très sympa de lui faire cracher un gros paquet, mais il est vrai que les Bisounours, ça fait bien longtemps que seuls quelques gentils phénomènes de musée y croient encore.

Et, bien évidemment, la question qui fâche : que vont faire ceux qui apportent le "gras" : les TUI, les Transat, les Kuoni, les Asia ? Selon le trio Beljanski-Calas-Dufrenne, il est urgent d'attendre...

Pour le moment, rien ne change. On se donne jusqu'au 15 janvier, histoire de "mettre à profit ce délai supplémentaire pour finaliser les dernières négociations (....) et vous présenter le référencement définitif grâce à la publication du nouveau Guide de Référencement 2016-2018".

On va peut-être éclaircir ces pilotages des ventes, chers à mon pote Caradec?

Bon, donc rien n'est encore établi… Et, pour le moment, le Réseau (du moins sa tête) possède un léger avantage financier.

Mais, et c'est juste pour finir, que va-t-il se passer sur la superbe escroquerie qu'est cette taxe YQ intégrée dans le prix du ticket ? Un poil de comm' qui va s'envoler ?

Ainsi va la vie, un jour on gagne, un jour on perd…

Lu 1729 fois

Notez


1.Posté par Olivier Blachère le 05/01/2016 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et comme d'habitude, aucune réaction de la part des lecteurs, lesquels espèrent sans doute des articles meilleurs - je leur souhaite bien de la patience.

Vous oubliez - vous omettez volontairement - de parler d'un taux de comm linéaire, qui, pour nous agences, nous évitera de désagréables surprises lorsqu'un TO applique 15 € de remise pour descendre sa comm de 14 à 10 %.

Vous oubliez - ou n'avez pas compris - que cette liste n'est que provisoire.

Vous ignorez - ou oubliez - que les exclusivités web sont ce qu'elles ont toujours été, des ventes directes sur les B2C , que le réseau pourra vendre avec une comm réduite.

Et pendant ce temps, la caravane passe...

2.Posté par Gregory le 05/01/2016 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et oui mon cher Olivier... pas de réactions car il y a fort longtemps que l'on ne prends plus les élucubrations du rédacteur pour argent comptant... Rien ne trouvant grâce à ses yeux au sein de notre Réseau, tout au plus survolons nous ses articles mais ne prenons plus part aux polémiques souhaitées !
Donc laissons passer la caravane d'un œil amusé ^^

3.Posté par DUBITATIF le 05/01/2016 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plutôt que d'épuiser leurs forces vives sur des combats à courte vue voire d'arrière garde , pourquoi TO et réseaux ne travaillent ils pas ensemble à augmenter (ou au moins protéger ) la taille du gateau qu'ils se partagent plutôt que de se battre sur leurs parts respectives ?????

4.Posté par Papadopoulos le 11/01/2016 05:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop peu développé, mais essentiel: si la comm reste entre 11 et 13%, qu'en est-il de la surcomm, du pourcentage de payement CRF et du fond marketing?
Je pense que c'est là que ça bloque, car CRF = 2% ; surcomm = entre 1 et 2,5% ; fond marketing = ?

A cela, les TO doivent rajouter les frais commerciaux liés : participation à des workshops, frais de visites commerciales, animation réseau, gestes commerciaux.

Soit pour un TO qui veut se développer, c'est entre 5 et 8% supplémentaire.

Pour rester compétitif, "le prix de facturation client" doit être inférieur à ce que le client peut trouver facilement sur internet en quelques clics. Or si l'agence rajoute les frais de dossier (entre 15 et 40€), le TO doit baisser ses prix et rogner sur sa marge.

Pendant ce temps là, Expédia et Booking tournent à 23% de marge pour leur pomme et le réseau les a référencés à 7% de comm'. Ca n'aide pas les ventes en agence, mais ça aide les deux opérateurs à développer encore leurs ventes.

Et pendant ce temps là, en agence on se demande pourquoi on ne voit plus le client.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com