TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : TUI vs Siano, le glaive de la Justice va devoir trancher...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 7 Mai 2015

En mai, (avril c'est fini) ne te découvre pas d'un fil. Ben pourtant, on va commencer à découvrir les fils de sacrées pratiques. C'est aussi la saison des procès qui s'ouvre, notamment l'audience qui va opposer TUI France à son ex-président, Jean Marc Siano. Et quelques nouveautés de dernière minute…



Jean-Marc Siano pourrait avoir chaud aux fesses dans le procès qui l'oppose à TUI - Photo DR
Jean-Marc Siano pourrait avoir chaud aux fesses dans le procès qui l'oppose à TUI - Photo DR
Rien n'est clair dans le conflit qui oppose depuis maintenant plus de trois ans TUI France à son ex-président Jean-Marc Siano.

Faut dire que pour l'opacité, c'est du costaud, d'autant qu'à tout ça devrait se greffer aussi les dessous de la "fusion" de Marmara dans le groupe TUI. (lire notre précédent article.)

Bien évidemment, je ne suis qu'un modeste observateur dans ce grand et gigantesque plat de nouilles et resterai donc sur mon objectivité proverbiale, particulièrement en ce qui concerne la présomption d'innocence de chacune des parties impliquées.

N'empêche que j'ai reçu ce matin une drôle de missive sous forme de mail, passée par les chemins inconnus de la grande toile du Net, que même la future loi sur le renseignement dans notre beau pays aura du mal à retracer…

Ce message est pour le moins étrange et je vous le cite "in extenso": "Le procès est abandonné. Je vais profiter de mes millions en paix".

Sur le coup, ça fait bizarre, d'autant que l'adresse d'émission provient de Patrick Lebufnoir, ex-directeur financier de TUI France, et cité à comparaitre avec Jean-Marc Siano courant mai dans le cadre de la plainte émanant de TUI pour "présentation de faux bilans et informations non conformes sur deux exercices, avec pour conséquence un abus de confiance directement lié à cette présentation de faux bilans".

La Case de l'Oncle Dom : TUI vs Siano, le glaive de la Justice va devoir trancher...
Bien évidemment, j'ai appelé Patrick Lebufnoir dans sa retraite marocaine. Info ? Intox ? Enfumoir ?

Apparemment et je le crois, il semblerait que ce dernier soit la victime de certaines personnes pour le moins mal intentionnées à son égard…

Étrange, d'autant que l'ex-directeur financier se déclare "droit dans ses bottes". Et ne voit pas qui aurait pu "abuser" de son adresse mail pour contacter notre rédaction !

Sans vouloir augurer de la tenue du futur procès, on devrait quand même assister à quelques grands moments… du style : "mais moi, j'ai rien fait. J'avais des ordres et je les ai suivis". De qui émanaient ces ordres?

Caramba.

Du côté de TUI France, on se prépare aussi. Pas question d'abandonner le procès et les services juridiques du TO confirment le maintien de la plainte. Sans plus de détails. Mais faut dire aussi que, pendant ce temps, du côté de Levallois, siège du groupe en France, on s'organise à nouveau.

Il semble même qu'un représentant "permanent" de l'actionnaire (le germain cette fois) se soit établi dans un petit bureau… Histoire de remplacer le bon Brackx, Bart de son prénom, l'actionnaire qui passait dans le Gross Paris discuter avec Siano toutes les semaines… Et qui ne rechignait pas à remettre des millions dans l'entreprise.

Comme l'histoire se répète….

Et tient, à propos de Siano, lui aussi parait assez droit dans ses bottes. Non, il ne se défilera pas m'a-t-il dit (au moins, il ne refuse pas le dialogue) et oui, mais ça c'est commun au langage de tous ces hommes, "je fais confiance à la justice" !

Bon, au moins c'est clair, d'autant qu'il en rajoute encore : "je serai présent à l'audience. Je suis serein, confiant et j'y vais avec détermination afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire".

Il serait effectivement temps que la clarté jaillisse de ce tas de boue, ne serait-ce que par respect pour les centaines de collaborateurs du groupe qui se sont retrouvés, du jour au lendemain, à respirer l'air malsain des bureaux de Pôle Emploi…

Et puis, pour l'actuel président de TUI France, j'ai nommé mon Basque Bondissant favori, la lumière éblouissante de la vérité arriverait peut-être à préserver sa position face à des actionnaires de plus en plus suspicieux.

En même temps, j'ai toujours dit qu'il se retirerait en fin d'année 2015. Tant qu'à faire, vaudrait mieux que ce soit sur un succès !


Lu 2474 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com