TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Tourisme... de quoi piquer une cellule de crise !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 8 Septembre 2016

Certaines choses sont immuables. Ainsi, lorsqu’il fait beau, y’a toujours après de la pluie. Normal. A preuve, j’étais à Hanoï mardi. Il y avait fait beau toute la semaine… mais notre bon président est arrivé : il tombait des cordes lorsque j’ai quitté la Vietnamie !



Photo : neirfy-Fotolia.com
Photo : neirfy-Fotolia.com
Etrange (mais drôle) entrée en matière me direz-vous.

Pas tellement, parce qu’il existe vraiment des procédures immuables dans la façon de régler les problèmes de la part de nos pouvoirs publics.

Et accessoirement de donner du boulot aux amis de la majorité au pouvoir.

Ainsi, par exemple, prenons le cas de ce bon Jean Paul Hochon, pardon Huchon (mais on a dû lui faire la boutade cent fois), lequel a occupé le fauteuil de Président du Conseil Régional d’Île-de-France durant 17 ans !

On ne peut pas dire que l’on aura beaucoup causé tourisme durant ses mandatures et que le projet de relation entre Paris et les aéroports périphériques soit bien avancé. On continue à en parler, mais on fait toujours des rapports, des enquêtes, des commissions…

Bref, Huchon qui avait cédé pour de sombres raisons qui ne nous regardent pas la Présidence de la Région à un « ami » avait été chargé par le First Ministre Valls en personne que nous avons à nous, histoire de ne pas rester au chomdu, chargé d’une « mission sur le secteur du tourisme » après les attentats de novembre 2015.

Eh bien, quand je dis que certaines règles sont immuables, c’est vrai : Huchon a pondu un beau rapport, confirmant des évidences tellement évidentes que l’on ne peut qu’en rester tout ébaubi.

Il faut dit en substance (et accessoirement dans son texte), créer une "cellule de crise" afin de soutenir le secteur du tourisme !

Voilà, emballez, c’est pesé.

Après donc les Assises du Tourisme, puis le Comité d’urgence du Tourisme, il faudrait aussi monter un nouveau « machin », c’est-à-dire un "Observatoire National du Tourisme" et une "Cellule de Gestion de Crise", en cas de terrorisme, de catastrophe naturelle.

Curieusement, Huchon ne parle pas des grèves à répétition d’Air France ou de la SNCF…

Il est certes vrai que la fréquentation touristique en France a baissée cette année. Principalement à Paris et en région Paca, encore que cette dernière ait rapidement pris des mesures importantes, notamment en se servant des réseaux sociaux et en pratiquant une baisse importante de ses tarifs d’hébergement.

Pour le reste, ce ne sera qu’un rapport de plus qui finira par échouer au fond d’un placard, comme beaucoup d’autres.

Pourtant, Huchon relève quand même quelques bizarreries dans la gestion du tourisme en France, notamment le "manque de coordination" des différents organismes publics chargé du tourisme.

Il est vrai que même, grâce à Laurent Fabius, le tourisme a été rattaché au Quai d’Orsay, une partie de certaines activités touristiques est aussi gérée par Bercy.

Et que sa proposition de "créer une structure interministérielle chargée de piloter et coordonner l’action de l’Etat en matière de tourisme, à laquelle seraient associés les réseaux de collectivités locales, les fédérations professionnelles et les grandes entreprises du secteur" n’est pas une mauvaise idée !

Parce que le temps d’accorder tous les violons des fonctionnaires, c’est pas évident !

Et retenons également que Jean-Paul Huchon réaffirme le besoin impératif d’Atout France d’être enfin doté de moyens financiers conséquents. Effectivement, déclarer le tourisme « grande cause nationale » c’est bien. Faut aussi avoir les moyens de ses ambitions !

En attendant, on va encore et encore palabrer. Et puis, comme on n’arrête pas de s’élire, une autre équipe (?) mettra les vieux rapports au placard et donnera l’occasion à d’autres d’exprimer leur talent d’écriture rapporteuse !

Quant au tourisme, je parie qu’après la période électorale, ce sera à nouveau le secteur « oublié » …

Lu 1330 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com