TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Tourisme : pas de politique gnan-gnan…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 23 Septembre 2016

Désolé pour tous ces grincheux qui ne veulent pas voir ou entendre l’aspect politique de ce secteur d’activité du tourisme. C’est vrai, le tourisme n’a jamais fait partie des grandes préoccupations de nos dirigeants… Et pourtant !



On va quand même le répéter. Grosso modo et selon les chiffres globalement acceptés par les uns et les autres, le tourisme, c’est du 7 à 8% du PIB de la France.

Pas mal quand même, loin devant le secteur automobile ou, plus fort, de l’agriculture.

Il aura fallu, peut-être conseillé par quelques esprits plus ouverts, dans une période particulièrement difficile économiquement, qu’un ministre se penche enfin sur ce secteur et découvre que le tourisme pouvait être une manne financière pour le pays.

D’autant que non seulement, il était indispensable d’attirer chez nous les visiteurs étrangers, mais aussi de pousser nos entreprises de voyages à « exporter » nos concitoyens vers des contrées étrangères et leur faire découvrir une autre culture.

Des échanges, en quelque sorte, favorables à la compréhension mutuelle de nos peuples, de nos civilisations et, plus utopiquement, vecteurs de bonne harmonie dans ce monde agité.

On ne peut pas le cacher, nous sommes en grande période électorale, dont l’enjeu est important : qui sera à la tête du pays dans les six prochaines années ?

Digression, me direz-vous ? Que nenni. Nous venons d’assister à ce grand rassemblement de la profession, IFTM, que d’aucuns un peu vieillissants continuent à nommer Top Resa.

Ben, faut vraiment renouveler les cadres et laisser la place à une nouvelle génération. Parce que, le seul opportuniste qui ait saisi l’occasion, c’est un outsider, lequel semble vouloir ratisser extrêmement large parmi les futurs électeurs de mai 2017.

Un grand moment que cette venue de Nicolas Dupont-Aignan sur le salon.

Certes, le personnage est plutôt sympathique, mais le racolage est pitoyable. Il est vrai que le « souverainiste » semble d’un seul coup découvrir la réalité économique du tourisme, sans répondre véritablement aux questions que nous lui avons posé.

Certes, il faut « relocaliser l’emploi ». Comment et avec quels moyens ? La mainmise du secteur touristique par le ministère des Affaires Etrangères, ce qui, et je le maintiens, est une excellente idée ?

Non, Dupont-Aignan plaide pour un Ministre du tourisme à temps plein avec un vrai pouvoir politique (sic).

Et de dire que ce bon Ayrault, je cite « est ministre des affaires étrangères et vous croyez qu’il pense au tourisme » ?

Bon, c’est un peu vrai, mais il a au moins le mérite de laisser la main à son Secrétaire d’Etat, Matthias Fekl, lequel se charge aussi accessoirement du Commerce Extérieur et de pleins d’autres choses.

Notre bon Président aurait été un tout petit peu futé, il lui aurait confié la succession de Fabius… Mais bon, Hollande fait souvent la pluie, pas nécessairement le beau temps.

Dommage.

« Ben non », rétorque Dupont-Aignan, qui se voit déjà Président. « Qui c’est Monsieur Fekl ? » (et je re-cite).

Fekl, comme beaucoup de ses copains, droite ou gauche confondues, c’est la nouvelle génération de ces hommes (et ces femmes qui ont aussi du mal à s’imposer) politiques, qui semblent un peu balayer les vieilleries dogmatiques de nos arrières-grands-parents (j’exagère un peu, mais c’est quelque part gonflant) et qui, au moins, s’occupent de leurs dossiers, les connaissent et les suivent.

Trop jeunes diront les vieux.

Dupont-Aignan aura eu un mot amusant : « il faut balayer les incompétents du passé ».

Peut-être, en toute modestie, faudrait-il commencer par balayer les incompétents, présents, passés et futurs.

En tous cas, pour le tourisme, ça ira peut-être un peu mieux !

Lu 1142 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com