TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom Web-to-store ou store-to-web, Késako?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 27 Avril 2016

Étonnant, les résultats de notre sondage passé la semaine dernière, questionnant les professionnels que vous êtes sur votre croyance (ou pas) au web-to-store et au store-to-web. A tel point que je me demande si les organes d'information servent à quelque chose...



Pour beaucoup de nos lecteurs l'expression "Web to Store-STore to Web" a un sens obscur - Photo : fotolia : audy_indy
Pour beaucoup de nos lecteurs l'expression "Web to Store-STore to Web" a un sens obscur - Photo : fotolia : audy_indy
Et, apparemment, nos différents médias ne paraissent pas concerner un grand nombre de lecteurs. Serait-ce à dire que l'on ne nous lit pas ?

Damned.

Nous avions posé la question aux agences de voyages : croyez-vous au web-to-store et store-to-web ?

Sur les 183 réponses enregistrées, une est particulièrement inquiétante : 53 personnes répondent qu'elles ne savent pas ce que c'est. Soit quand même 28.96% des votants.

A l'heure où la profession se cherche et tente de trouver des solutions à sa crise, il serait peut-être temps de passer le nez à sa fenêtre et de regarder ce qui se passe dans le monde.

J'entends encore les débats qui datent quand même de quelques années, venus dans les différents congrès, conventions ou autres manifestations qui portaient sur cette hydre d'Internet qui allait changer et bouffer le métier d'agent de voyage.

Je me souviens aussi de ces artistes de la parole qui, non sans discernement, employaient déjà à l'époque le terme de "multicanal".

La Case de l'Oncle Dom Web-to-store ou store-to-web, Késako?
Bon, d'accord, je sais que la pratique des langues étrangères, c'est pas franchement la tasse de thé des agences de voyages.

Ce qui m'inquiète quand même beaucoup pour toutes ces agences qui ont décidé de faire directement appel à des réceptifs locaux, sans passer par un tour-opérateur. A moins qu'en Asie ou ailleurs, les réceptifs ne pratiquent un langage français courant...

Or donc, je comprends mieux maintenant pourquoi certains marchent encore avec un (ou deux) trains de retards...

Et pourtant, ce n'est quand même pas faute d'informer. Même mon ami Rémi, dans son excellente gazette I-Tourisme, a écrit et décrit ces nouvelles formes de ventes.

A tel point que j'ai compris !

Tiens j'en profite pour lancer un appel à tous les seniors du tourisme, qui deviennent, si j'en crois nos bonnes informations de plus en plus nombreux... et de plus en plus actifs !

J'en connais même qui savent manier le web pour aller au store vachement bien.

Ben, comme à l'âge de la retraite, on a souvent un peu de temps libre, ce serait bien de donner quelques cours de store-to-web aux agences qui répondent "kézako" aux sondages.

Faudrait mettre au point un petit programme de tutorat, histoire de former leurs ex-confrères à ces nouvelles formes de commerce. Et se servir d'internet pour attirer le chaland dans la boutique, c'est pas très compliqué à manier.

Bon, allez, j'arrête. Faut aller à ces Assemblées Générales de l'APST, saluer le départ de Raoul et féliciter la nouvelle présidente, puis entériner le nouveau nom du Snav et regretter que le Seto refuse obstinément de se laisser "encarter".

Dure journée !

Résultats du sondage - Agences de voyages : croyez-vous au web-to-store et store-to-web ?

Bien sûr et ça marche ! : 22.95%

Oui, encore faut-il avoir les outils... : 22.4%

Je ne suis pas convaincu : 7.65%

Les retours sont difficilement quantifiables : 10.38%

Non : 6.01%

Kezako : 28.96%

NSP : 1.65%

183 Votant(s)


Lu 1086 fois

Tags : AFST, Seto, Snav
Notez


1.Posté par AGVFAN le 27/04/2016 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ceux qui ont voté s'intéressent déjà au sujet; donc la réalité est peut-être encore pire .... ; peut-être aussi qu'en passant moins de temps dans les querelles intestines et stériles type commission selectour, critères iata, voire directour et ventes sauvages ,la profession pourrait ouvrir les yeux et se projeter ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com