TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : chèques cadeaux, une bombe à retardement prête à péter ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 8 Décembre 2016

Chèque cadeau… ou pas ? La question a été fortement soulevée lors du récent congrès Selectour à Québec. Une épine dans le pied des patrons d’agences ? Le réseau aimerait interdire cette pratique… Mais est-ce bien raisonnable ?



Ce n’est pas un secret, TO et fournisseurs, parfois agacés de ne pas voir leurs produits suffisamment "conseillés et vendus", organisent des opérations d’incitation à la vente auprès des agents. Mais pour les patrons d’agences, tout ceci constitue, un véritable problème - DR : Fotolia, M.studio
Ce n’est pas un secret, TO et fournisseurs, parfois agacés de ne pas voir leurs produits suffisamment "conseillés et vendus", organisent des opérations d’incitation à la vente auprès des agents. Mais pour les patrons d’agences, tout ceci constitue, un véritable problème - DR : Fotolia, M.studio
Comme l’écrivait un de nos lecteurs, c’est une véritable bombe à retardement qui semble avoir été amorcée lors du Congrès Selectour à Québec.

Et qui pourrait contrarier fortement le président Abitbol et sa nouvelle politique de « pilotage des ventes imposée ».

Ce n’est pas un secret : tour-opérateurs et fournisseurs, parfois agacés de ne pas voir leurs produits suffisamment « conseillés et vendus par leurs distributeurs », cherchent des alternatives.

Puisque les commissions et sur-commissions versées n’apportent pas un retour sur investissement conséquent, organisons des opérations d’incitation à la vente auprès des conseillers en voyages.

Loin de moi l’idée de trouver ce procédé répugnant.

En revanche, pour la politique du réseau et pour les patrons d’agences, tout ceci constitue, un véritable problème.

Fiscal d’une part, puisque, selon la législation en vigueur, « tout cadeau fait au salarié constitue une rémunération fiscalement imposable et soumise à cotisation sociale, dans la limite de 161€ par an et par salarié ».

Et comme chacun le sait, l’URSSAFF a besoin de monnaie.

A tel point que certaines agences se sont faites coxer (ça c’est pour des copains à moi).

Outre un redressement (parfois conséquent), elles ont écopé d’amendes bien grillées !

Quant au pilotage des ventes, base de tout accord commercial entre fournisseurs et distributeurs, on peut penser, comme la dame Dalgo, qu’il est sacrément pollué.

Ce qui irrite sacrément les patrons d’agences, lesquels ne peuvent maîtriser totalement les ventes de leurs salariés.

Pour les fournisseurs, c’est souvent un moyen peu onéreux de « faire pousser leurs ventes », d’autant que ces opérations incentives sont considérées comme de la promotion et moins bien commissionnées !

A lire le nombre de réactions émises par nos lecteurs agents de voyages, il est clair que le sujet est sensible…

D’autant que Laurent Abitbol, à la demande de ses adhérents, entend purement et simplement « interdire aux TO de donner des bons cadeaux aux personnels » !

Dans la salle, quelques patrons malins se sont dit qu’après tout, les fournisseurs pourraient donner un petit point de com’ supplémentaire plutôt que des chèques à leurs employés.

Abitbol en rajoutait un peu trop, en disant que les agences étaient « capables de payer leurs personnels ».

C’est bien là où le bât blesse ! Et ce n’est pas du populisme, mais bien une réalité : les forces vives de la distribution sont très mal payées.

Et l'on peut parfaitement comprendre l’amertume de certains qui touchent à peine un Smic, et à qui on demande de fourguer des dossiers luxueux vers des destinations qu’ils ne pourront quasiment jamais découvrir !

Pourrait-on imaginer qu’un jour, les pouvoirs fiscaux soient quand même un peu plus compréhensifs vis-à-vis de ce qui n’est finalement, qu’un maigre pourboire pour des gens qui travaillent dur ?

Pourrait imaginer qu’un jour, on mette enfin en place un véritable code déontologique entre producteurs et distributeurs ?

Là est la véritable question… qu'aborderont peut-être les tour-opérateurs lors de leur congrès la semaine prochaine à Deauville ?

Lu 2589 fois

Notez


1.Posté par Christian Jean le 09/12/2016 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, M. Gobert votre article est objectif et pertinent. Enfin ! …

Mais les « financiers » de M. Abitbol "Siparex et Rothschild" se contenteront – ils de miettes ? …
Alors, petits patrons (1 à 3) agences, fuyez ce « réseau » avant la déconvenue. Ils ont mis la main sur leur rêve, de la grosse artillerie. Ouvrez les yeux ! …

2.Posté par Benjamin le 09/12/2016 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Christian Jean
Vous condamnez un homme sur sa réussite professionnelle
Je pense que notre profession à besoin de ce type de leader pour continuer à défendre les petites agences et les agents de voyages
Pour votre information oui les agents de voyages ne sont pas bien payés mais il existe nombre de patron qui ne se rémunère pas du tout
Quand a Mr Abitbol que vous salissez
Sachez qu'il fait plus pour la profession que des gens comme vous qui dénigrer sans apporter aucune solution
J approuve ce president de réseau tant sur l'envoyait que sur l humain

3.Posté par Dominique Gobert le 09/12/2016 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Christian Jean, si c'est votre nom, mais comme vous vous dissimulez telle la vipère venimeuse, je me passe de vos commentaires haineux et sans véritable portée. Cet édito n'est simplement qu'une réflexion purement objective et, à l'instar de Benjamin, je salue la réussite professionnelle d'Abitbol.
Il a au moins le mérite de tenter de faire évoluer cette profession, Mais, bien évidemment, à chaque changement, il existe toujours des vieux grincheux, englués dans leurs défaites du passé et incapables de voir plus loin... qu'hier!
Et pour qui le dénigrement est une politique habituelle, mais sans aucune envergure.

4.Posté par Christian Jean le 09/12/2016 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir M. Gobert,

Oui, c’est mon nom, ne vous en déplaise, pour le reste je saluais votre « objectivité » mais bien, j’ai du me tromper. J’essaie simplement de dire que la « main mise » sur selectour par les financiers "Siparex et Rothschild" n’ai pas en la faveur des « petits patrons », qu’ils doivent quitter cette « ex coopérative », et si vous pensez que j’ai tord, nul n’ai besoin de m’insulter, restez digne vos « barrons » vous remercieront tout autant.
Il conviendrait de « ne parler ou surtout d’écrire » que de sujets que l’on maîtrise, nous sommes des agents de voyages, mais vous votre rôle semble être celui d’un mange m …e
Cordialement et sans haine …

5.Posté par Christian Jean le 09/12/2016 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Cher Christian Jean
Vous condamnez un homme sur sa réussite professionnelle
Je pense que notre profession à besoin de ce type de leader pour continuer à défendre les petites agences et les agents de voyages
Pour votre information oui les agents de voyages ne sont pas bien payés mais il existe nombre de patron qui ne se rémunère pas du tout
Quand a Mr Abitbol que vous salissez
Sachez qu'il fait plus pour la profession que des gens comme vous qui dénigrer sans apporter aucune solution
J approuve ce president de réseau tant sur l'envoyait que sur l humain"


Cher Benjamin,
Je n'ai absolument rien contre "l'homme", M. Abitbol il est en tous points respectable,mais il reste un homme de paille,e pense que ses "soutiens" financiers, sont la pour faire de la finance, c'est leur "devoir", leur "rôle" et ceci au détriment de bien des adhérents. Le reste c'est du bla bla ... Ceci étant, on peut rêver ! ...

Très cordialement.

6.Posté par Christian Jean le 10/12/2016 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

M. Gobert, malgré "la censure" sur des mails pour le moins correctes, votre haine surgit dès que "le quidam" ose penser autrement ... Mais qui êtes vous ? Que connaissez-vous de notre profession ? Tout comme vos amis financiers ? ... > Vous êtes quoi ? L'étoile de la vérité devant de petits besogneux qui eux font "entrer les sous", vous me faîtes beaucoup de peine dans votre "prêt à manger les miettes" , vous ne méritez pas de qualificatif. ..

Mais toujours cordialement.

7.Posté par Un pauvre agent de résa le 12/12/2016 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le président Abitbol est un Robin des bois à l'envers : il vole les pauvres pour donner aux riches !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com