TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : les hackers sont-ils passés du "bon" côté du manche ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 19 Mai 2015

Ce bon Mister Roberts ne pourra plus jamais voyager à bord d'un aéroplane de United Airlines. Il est à tout jamais banni de cette compagnie. Faut dire que Mister Roberts aurait fait très fort, en intervenant sur certaines fonctions d'un vol… depuis son fauteuil !



Des experts auraient démontré la possibilité, pour des pirates informatiques de haut vol, d'accéder au pilotage automatique d'un appareil via WiFi ! - DR : Fotolia peshkova
Des experts auraient démontré la possibilité, pour des pirates informatiques de haut vol, d'accéder au pilotage automatique d'un appareil via WiFi ! - DR : Fotolia peshkova
C'est pourtant pas un pirate, Chris Roberts, pas un terroriste non plus. C'est même un spécialiste de la sécurité des aéroplanes.

N'empêche que, pour prouver la qualité de son travail, il aurait réussi à se connecter à certaines commandes d'un appareil en vol…

Mister Roberts a eu le tort de "tweeter" un message, indiquant "Je suis à bord d’un 737/800, voyons voir si la boîte IFE-ICE-Satcom ? Et si on jouait avec les messages EICAS ? ‘’Masque à oxygène On’’ Quelqu’un ?"

Pas malin. Bien évidemment, dès son arrivée, le FBI l'embarquait…

Pas glop, me direz-vous ? Et pourtant, d'après les différents médias qui ont relayé cette information, le bon Roberts aurait trouvé une ruse, en bricolant un tout petit peu quelques câbles informatiques et le fauteuil dans lequel il était assis, de se connecter et d'accéder à certaines commandes de l'avion, via le système informatique des jeux et films présentés à bord.

Bon, d'accord, faut quand même bricoler un peu, accéder au boitier du siège (donc au moins voyager en business, mais quand on aime on ne compte pas), tirer un câble…

La Case de l'Oncle Dom : les hackers sont-ils passés du "bon" côté du manche ?
Si c'est vrai, et le FBI aurait tendance à le croire, ça fait frissonner.

Imaginez-vous, tranquille en train de regarder le dernier navet cinématographique (y'a souvent des navets dans les films d'avions et des brocolis au menu, ce qui n'a rien à voir, mais je déteste les brocolis) et soudain, en lieu et place de votre navet, s'inscrit sur l'écran en lettres de vermicelle : "Nous sommes Dash (qui lave plus blanc et vous allez tous être égorgés"!

Alors là, plus besoin de rien. Panique et destruction assurée. Pour peu que le pilote soit aussi dépressif et Hop (non, pardon) c'est foutu…

N'empêche que, malgré les propos rassurants de certains spécialistes, pourquoi pas ?

Boeing, comme Airbus, assurent que tous les systèmes électroniques d'un avion sont ultra-protégés.

Pourtant, certains hackers ont bien réussi, si ma mémoire est bonne, à pénétrer certains réseaux du Pentagone… ou même de certaines banques !

Et c'est pas tout, hélas. Si j'en crois le site 01net.com, durant la dernière conférence Black Hat 2014, des experts auraient démontré la possibilité, pour des pirates informatiques de haut vol, d'accéder au pilotage automatique d'un appareil via WiFi !

Et toujours par le biais des systèmes de divertissements installés à bord.

Selon le site spécialisé, cette menace commence à être prise "très au sérieux" par la FAA (l'équivalent de notre DGAC), même si, pour le moment, aucune régulation dans la certification des avions n'a été mise en place.

Mais il y a fort à craindre (ou plutôt à espérer) que des mesures, si toutefois les "manipulations" de Chris Roberts étaient réellement fondées, soient prises plutôt rapidement.

Et que, désormais, tout ce qui ressemble de près ou de loin, à un appareil électronique, soit aussi banni des avions que ne l'est déjà ce bon Chris Roberts.

Ce qui, au gré du temps, devrait finalement mettre un terme à la mise en place dans les cabines de "services électroniques", genre Wifi ou téléphone par exemple.

Perso, je suis prêt à tous ces sacrifices… qui n'en sont d'ailleurs pas, tant la vie et la sécurité dans les transports sont essentiels.

En revanche, si on pouvait arrêter de nous pomper l'air avec les trousses de toilette qui contiennent un peu de parfum ou deux tubes de dentifrice, ce serait sacrément bien !

Lu 1076 fois

Notez


1.Posté par PAT44 le 20/05/2015 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les derniers éditos ne seraient-ils pas aussi l'oeuvre de hackers malveillants ?

2.Posté par Mon Tour Motos le 22/05/2015 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca doit quand même pas être bien compliqué d'installer un système informatique indépendant pour les divertissements... mais peut-être fallait-il y penser dès le début !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com