TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : quand le printemps vient, la grève arrive !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 21 Mars 2016

Vous avez remarqué ? C'est le printemps. Pas moyen de se tromper : les ados bourgeonnent, les oiseaux gazouillent et les contrôleurs aériens reprennent leurs grèves… Normal !



Grève : Ami agents de voyages, affutez vos ordis et vos téléphone, dès aujourd'hui, va falloir faire face à l'ire de passagers bloqués ou retardés ou tout simplement annulés ! - Photo AB
Grève : Ami agents de voyages, affutez vos ordis et vos téléphone, dès aujourd'hui, va falloir faire face à l'ire de passagers bloqués ou retardés ou tout simplement annulés ! - Photo AB
Eh oui, sacré printemps. Il était temps, ces pauvres contrôleurs aériens n'en pouvaient plus, ils attendaient même cette saison avec grande impatience, malgré le manque de "ponts" du mois de mai.

Ce qui, d'ailleurs est proprement scandaleux, je me demande si je ne vais pas moi-même personnellement, me déclencher une petite grève histoire de réclamer le rétablissement de ces viaduc fabuleux de mai (fais ce qu'il te plait), indispensable à la bonne humeur de tout salarié…

En attendant, ces sympathiques contrôleurs aériens, les pôvres (comme on dit à Marseille), ces stakhanovistes de la circulation aérienne, ces prolétaires sous-payés ont décidé de célébrer l'arrivée du printemps, et par là même, de donner le coup d'envoi de la saison "gréveuse".

Donc, ami agents de voyages, affutez vos ordis et vos téléphone, dès aujourd'hui, va falloir faire face à l'ire de passagers bloqués ou retardés ou tout simplement annulés !

Courage, de même que vous autres, compagnies aériennes, pour qui chaque grève de ces bons travailleurs devient un casse-bonbons d'organisation et de planning !

Tout ça parce que un syndicat (le 3ème dans l'ordre d'importance des contrôleurs), l'Unsa-ICNA proteste et je cite contre "la décision d’accélérer la baisse des effectifs" en 2016, "en passant le taux de remplacement des départs de 80% à 65%, (ce qui) apparaît en totale déconnexion avec les besoins opérationnels des centres de contrôle" alors que "toutes les prévisions de trafic indiquent désormais des perspectives de croissance importante. "

Et de citer pêle-mêle le "retard technologique du contrôle aérien français", "le manque d'investissement", la bronchite du petit dernier et bref…

En gros, c'est à se les prendre et à se les mordre, si je puis me permettre.

De quoi dégoutter les transporteurs aériens, particulièrement les européens, de tenter d'avancer dans ce grand B…

Pourtant, y'en a encore qui y croient. J'ai été particulièrement attentif aux propos de Marc Rochet et de Jean-Paul Dubreuil, lesquels viennent de lancer French Blue, compagnie long-courrier "low cost".

Sous droit français, mais avec des conditions sociales et des critères de compétitivité enfin adaptés à l'évolution du monde moderne. Nous sommes quand même au 21ème siècle, nom d'un renard (je pas dire chien, ça fait de la peine à Chien Charly). Et basta de ces règles qui datent de l'aviation à hélices…

De toute façon, les deux compères étaient bien obligés de procéder ainsi : ils ont tenté de séduire Corsair, puis Air Austral… à leurs conditions. Bon, c'était pour le moins maladroit !

En tout cas, ça prouve qu'il existe encore des transporteurs aériens français qui y croient…

Laurent Magnin, notamment, patron déjanté (enfin, pas tant que ça) de XL Airways. Lui aussi croit à un modèle aérien français, plus conforme aux évolutions technologiques de notre siècle. Et lui aussi, tient au pavillon français, n'hésitant pas à fustiger les voyageurs français qui ne voyagent pas français… C'est notre Montebourg à nous, le Magnin.

Sauf que, s'il n'a pas tout à fait tort, il n'a pas non plus entièrement raison. Si je ne m'abuse, XL assure des vols internationaux, particulièrement vers les yankeeseries. Et que XL est bien contente de remplir aussi une partie de ses avions avec des passagers venus de l'étranger…

Mais, bon, l'intention est bonne…

Ceci étant, je fais une digression de conclusion (ben oui, ça change, faut aussi innover) ! Nous sommes aujourd'hui, 21 mars, une foultitude de journées mondiales et c'est pas triste : Journée Internationale du livre voyageur, journée européenne de la musique ancienne, journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, journée mondiale de la trisomie 21, journée mondiale de la poésie, journée mondiale de la marionnette, journée internationale de la forêt… et, enfin, journée mondiale du rangement de bureau !

Ben, j'ai une complice de bureaux que ça devrait surement inspirer… et vive le printemps !

Lu 1280 fois

Notez


1.Posté par Mamzel Zouzou le 21/03/2016 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une compagnie qui tente sa chance vers nos Antilles. Ils annoncent des tarifs à faire voyager toute la famille. C'est bien. Mais à la fin, comme le dit l'Oncle Dom (d'ailleurs elle est où sa case ?), ils y a le droit social et les grèves. La bonne volonté c'est bien. Mais jamais assez.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com