TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : si la Chine ne vient pas à d'Artagnan...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 24 Janvier 2017

C’est comment la Chine, c’est plein de Chinois, chantait Pierre Perret, vieux poète banni des télés. Ben, le "plein de Chinois" commence sérieusement à bouder la France. Même à carrément boycotter le pays, particulièrement Paris…



Si les Chinois ne viennent pas à nous, tels des Lagardère (non pas l’homme d’affaires, l’autre, celui du Bossu), nous on va aller chez eux - Auteur : vege fotolia
Si les Chinois ne viennent pas à nous, tels des Lagardère (non pas l’homme d’affaires, l’autre, celui du Bossu), nous on va aller chez eux - Auteur : vege fotolia
Pourtant, je ne pense pas que Madame Hidalgo soit extrêmement connue du côté de la Grande Muraille. En revanche, si j’en crois les dernières informations sorties toutes fraîches du Parisien, l’année 2016, en termes de fréquentation touristique, n’aura pas été une bonne année.

Particulièrement en ce qui concerne la fréquentation des camarades chinois, au budget (selon le Parisien shopping assez éloquent). Une chute de leur fréquentation est estimée à quelque 25% en 2016.

Il semblerait même qu’un mouvement spontané de boycott se développe actuellement sur les réseaux sociaux !

En même temps, ces pauvres Chinois, on ne peut pas non plus trop leur en vouloir, même s’ils font partie de l’objectif de 100 millions de visiteurs en France d’ici 2020 !

Pas très marrant, quand on débarque à point d’heure le matin d’un aéroplane à Roissy, après une file d’attente de quelques heures afin de franchir le seul point de contrôle "pafique" (entendez occupé par un fonctionnaire de la Paf pas nécessairement rigolo), accueillis par des ministres tout aussi endormis et qui ne parlent pas un mot de mandarin, de se retrouver souvent assaillis par quelques malfrats à la recherche du bon pigeon.

C’est hélas authentique, un car de touristes chinois avait été attaqué et dévalisé l’été dernier …

Dominique Gobert et Chien Charly - DR
Dominique Gobert et Chien Charly - DR
Surtout quand le pigeon a les poches remplies de bons euros tous frais, tout chauds…

Néanmoins, si j’en crois les bonnes gazettes, la France envisage d’accueillir quand même pas loin de cinq millions de touristes chinois dans les trois prochaines années.

Certes, Jean-Marc Ayrault a tenté de rassurer, arguant du fait que les autorités françaises allaient veiller particulièrement sur nos visiteurs venus du lointain orient, leur faciliter la vie en leur octroyant rapidement des visas… Mais le mal est fait !

Heureusement, si les Chinois ne viennent pas à nous, tels des Lagardère (non pas l’homme d’affaire, l’autre, celui du Bossu), nous on va aller chez eux.

D’ailleurs, en ce moment même, ils se démènent drôlement afin d’attirer nos touristes à nous qu’on est, vers la Grande Muraille ou la Route de la Soie, ce qui, au demeurant doit être un très beau voyage.

Voilà que l’Office du Tourisme de Chine en France vient de lancer une grande campagne de communication afin de vanter les attraits de cette Chine millénaire et la faire découvrir à nos Français.

Certes, c’est de bonne guerre et ceci n’a pas manqué de raviver cet esprit inventif de la part de nos tour-opérateurs.

Tiens, cette fois, c’est Jet tours qui a saisi l’opportunité. Le TO de Thomas Cook, lui, ne s’embarrasse pas dans le détail : il (sic) « réveille la Chine ! » Et se lance dans les circuits « nouveaux » (c’est vrai, le circuit redevient tendance), parce que, explique le voyagiste, « en 2016, le marché (vers la chine, ndDG) a connu une baisse significative du fait d’une production vieillissante et d’un positionnement tarifaire incertain ».

Production vieillissante ? Tarif au positionnement incertain ?

Damned, il était temps !

Et vous allez voir que Tui (prononcez tui comme cuit) qui s’est fendu d’une campagne de pub délirante, va aussi se repositionner vers l’Empire du Milieu !

Comme quoi, si les devises chinoises ne rentrent plus en France, au moins nos bons voyagistes pourront faire fructifier les euros de leurs clients !

Lu 1383 fois

Notez


1.Posté par mille sabords le 24/01/2017 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Espérons que les TAG HIDALGO CHINE sensibiliseront les destinataires , il manque celui de ATOUT FRANCE ,et de Mr AYRAULT s'il ne s'est pas encore endormi.
Le tourisme c'est du buisiness et le rôle de la maison de la Chine est certes d'envoyer le maximun de touristes en Chine , mais il serait souhaitable que cette même honorable Maison de la Chine ( TAG) en relation directe avec les autorités chinoises attire l'attention sur l' incoming France aussi pour sensibiliser les opérateurs chinois pour faire de 2017 une belle année sur la France ... et puis en France il n'y a pas que PARIS ... Hormis le shopping parisien les chinois sont friands de voir comment vivent les français dans nos belles régions de France ..
Dans le cadre des articles Tourmag du bilan Hollande pour le tourisme (pas vraiment convaincu avec Delga et Pinel !) , il reste loin d'être positif sur les aspects concrets de l'accueil et la sécurité des touristes étrangers à l'aéroport de Paris Roissy comme le souligne justement Dominique.

2.Posté par idress le 24/01/2017 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


Je pense vraiment que l'attitude "legère" ( c'est un euphémisme) de notre gouvernement pendant la vague d'attentats : pas d'amalgame, je suis charlie......et , pour couronner le tout, Manuel Valls , qui affirme qu'il y aura d'autres attentats, voila qui ne fait pas de la bonne publicité pour la France.

Ceci est à mettre a la colonne passif ( deja bien chargée) de notre gourvernement .

3.Posté par LaBlondeDuVillage le 24/01/2017 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"bilan Hollande pour le tourisme (pas vraiment convaincu avec Delga et Pinel !) , il reste loin d'être positif sur les aspects concrets de l'accueil et la sécurité des touristes étrangers à l'aéroport de Paris Roissy " tout à fait d'accord avec Mille Sabords. Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas des lignes directes d'autocar entre le centre de Paris et CDG (sauf les bus Air France). C'est la peur des blocages par les taxis ? Partout en Europe quand on débarque à l'aéroport on peut choisir un autocar, parfois un métro ou un train express. A CDG on a le choix entre taxi (à 65€ la course), UBER (à 70€ la course), les bus Air France (pardon, maintenant il faut dire "Les Bus Direct") ou changer 2 fois pour trouver un RER.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com