TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Confédération des Acteurs du Tourisme en marche avec 7 chantiers prioritaires

13 organisations issues des secteurs privés


Rédigé par Michèle SANI le Jeudi 20 Juillet 2017

“Personne n’y croyait et nous sommes là ! Enfin le tourisme va être pris en considération et avoir une nouvelle résonance ». Lors de la présentation des 7 chantiers de la jeune Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) organisée ce jeudi 20 juillet le président Roland Héguy n’a pas esquivé sa fierté. Elle est en ordre de marche cette CAT qui réunit aujourd’hui 13 organisations issues des secteurs privés et entrepreneuriaux bien décidées à mutualiser leurs actions. Elles ont leur feuille de route avec leurs ordres de mission.



Personne n'y croyait, ils l'ont fait ! Autour de leur président Roland Heguy, les membres de la jeune Confédération des Acteurs du Tourisme. MS.
Personne n'y croyait, ils l'ont fait ! Autour de leur président Roland Heguy, les membres de la jeune Confédération des Acteurs du Tourisme. MS.
Le secteur hôtelier est solidement représenté, les transports des voyageurs aussi, par route (FNTV) ou par voies fluviales (CAF).

L’Institut Français du Tourisme (IFT) et l’Association Nationale des Acteurs du Tourisme (ANAT) en sont les membres fondateurs et l’APST, membre associé. Manquent encore à l’appel les aériens.

La FNAM serait à ce sujet en contact avec Jean-Pierre Mas. La porte est ouverte : en acceptant et respectant les statuts de la CAT toute entité ou organisation sera la bienvenue.

Tout en défendant les intérêts des industries du tourisme la CAT veut être une force de propositions auprès des pouvoirs publics. Dans ses missions, elle va s’employer à revaloriser l’image d’une France qui perd des parts de marché et qui se place selon les dernières études au 4e rang mondial en recettes touristiques derrière les Etats-Unis, l’Espagne et la Chine.

Rétablir la confiance et reconsidérer la situation d’état d’urgence permanent qui inquiète les grands marchés émetteurs font partie des missions.

La CAT qui a l’écoute de Bercy demande aussi moins de réglementations et de mises aux normes, plus de flexibilité, un cadre législatif et réglementaire stable qui ne sur-interprète pas les textes européens.

Elle attend une simplification administrative et pourquoi pas la mise en place d’un document unique pour les professionnels du tourisme.

Un délégué interministériel rattaché à un « poids lourd »

Avec une belle unanimité, les membres de la CAT ce sont dits satisfaits de voir le tourisme représenté par un délégué interministériel travaillant sous l’égide d'un ministre d’Etat.

En l’occurrence Jean-Yves Le Drian Ministre des Affaires Etrangères, « un poids lourd qui a l’écoute du Premier Ministre » a dit Roland Heguy. Un ministre qui poursuit la politique tourisme initiée par Laurent Fabius avec l’objectif ambitieux d’accueillir 100 millions de visiteurs étrangers et de réaliser 50 milliards d’euros de recettes touristiques internationales en 2020.

Vaste programme et de gros efforts pour que ces touristes étrangers, ceux du nord de l’Europe en particulier acceptent à ne pas faire de la France un pays de transit et une simple voie de passage.

Les métiers du tourisme qui devraient désormais parler d’une même voix veulent être entendus par l’ensemble des ministères concernés par le secteur au rang desquels Bercy, MAE, Transport, Travail, Culture etc.

Quelques chiffres donnés par la CAT méritent attention : 1 emploi direct pour 85 touristes. l’industrie du tourisme est le 4e employeur privé de France (après l’industrie, le transport et le bâtiment) représentant 2 millions d’emplois directs et indirects. 7,1 % du tourisme mondial est accueilli en France. Le tourisme représente 7,4 M du PIB.

Les 7 chantiers prioritaires :
- La perception par les touristes du terme « état d’urgence ». Référents : Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO) et Les Entreprises du Voyages (EDV).
- Le financement et la gouvernance du tourisme en France. Référent : Institut Français du Tourisme (IFT).
- Le cadre social de l’emploi dans le tourisme. Référent : Union Française des Métiers de l’Evènement (UNIMEV) .
- Le calendrier scolaire. Référent Domaines Skiables de France (DSF)
-La simplification administrative. Référent : Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air (FNHPA).
- La sécurité des touristes. Référent : Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH
- Améliorer les dessertes et l’accueil. Référent : Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV).

La composition du Bureau :
Roland Heguy (UMIH) : Président
Jacques Barre Groupement National des Chaînes (GNC) : vice-président
René-Mar Chikli Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO) v : vice-président
Frdédéric Jouet (UNIMEV) : vice-président.
Les fonctions de trésorier et de secrétaire sont assurées par des représentants de l’ANAT et de l’IFT.

Lu 2504 fois
Notez


1.Posté par PAT44 le 21/07/2017 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que des jeunes !!!

2.Posté par GAEL DE LA PORTE DU THEIL le 26/07/2017 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intéressant de noter que le chantier le plus important qui conditionne, le nombre de touristes, le nombre de nuitées, l'emploi et l'apport en devises; n'est pas abordé.
Il s'agit des réflexions et propositions sur l'offre en fonction des nouvelles tendances actuelles et futures de la demande...
Mais il ne faut pas demander à des syndicalistes , fussent-ils patronaux, de s'occuper d'autre chose que de leurs intérêts à court terme !!!!

3.Posté par FABRE Jean Claude le 07/08/2017 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tourisme français passe son temps à réinventer l'eau chaude ! Il faut traiter les fondamentaux, l'environnement, la qualité et le volume de l'offre par secteur, le référencement et la distribution.
Une fois de plus, le tourisme rural, seul espace de développement encore disponible est une fois de plus oublié, au profit de zones déjà saturées.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com