TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La France, championne européenne du shopping détaxé


Rédigé par Bertrand Figuier le Mardi 3 Mai 2011

Les étrangers extra européens font peu à peu de la France une très grande destination shopping. En 2010, leurs achats détaxés ont augmenté de 35 % et leur panier moyen de 6 % pour atteindre 930 €.



La France, championne européenne du shopping détaxé
Quel paradoxe ! Les Français seraient très mal vus dans le monde entier, mais leur pays et leurs grandes marques sont très appréciés par toute la planète.

C’est du moins ce qu’il ressort des chiffres clés 2010 du tourisme de shopping en France, présentés récemment par Global Blue, une agence leader international du conseil en stratégie marketing et communication.

Pour Eric Noyal, le directeur général France de Global Blue, « Si la France est une grande destination touristique, elle devient aussi une destination shopping majeure pour les touristes extra européens. »

Et la performance n’est pas anodine.

Un chiffre d’affaires en hausse de 35 %, des transactions en progression de 28 % pour un panier moyen à 930 €, soit une augmentation de 6 %.

5 pays génèrent 47% des transactions

5 Pays se taillent la part du lion avec 47 % du marché.

La Chine tout d’abord, qui joue la locomotive en augmentant ses achats de 60 %, le Brésil ensuite, avec une consommation de marques françaises en progression de 56 %, et dans une moindre mesure, la Russie, les USA et le Japon, avec respectivement 34, 17 et 4 % de croissance.

Cette demande grandissante de shopping détaxé se concentre sur Paris à 76 %, avec les Chinois en vedette, mais également sur la Côte d’Azur, avec 7 %, et les Alpes, à 2 %, deux destinations qui plaisent beaucoup aux Russes quand ils partent en vacances.

L’Ile de France parvient également à tirer son épingle du jeu puisque ses centres commerciaux récoltent quand même près de 9 % des achats de touristes extra européens.

Les brésiliens consomment plus en France que les Américains

« La France jouit d’une image exceptionnelle, explique Eric Noyal, elle est synonyme de romantisme, pour les Asiatiques en général et les Chinois en particulier. Elle a une forte réputation culturelle ; on apprécie son « bien vivre » et ses marques de luxe, dans la bijouterie, l’horlogerie, la maroquinerie ou la parfumerie notamment, rencontrent un succès que la crise n’a pas démenti. »

Selon Global Blue, les perspectives 2011 sont excellentes pour le shopping français de la détaxe.
Globalement le panier moyen du 1er trimestre enregistre une hausse de 2 %, à 990 €.

Dans le détail, une surprise : les Brésiliens dépassent les Américains avec un chiffre d’affaires en progression de 56 %.

Plus affolant encore, en février, les Chinois ont carrément doublé leurs achats avec 102 % de croissance, tandis qu’en janvier, leur chiffre d’affaires déjà grimpé de 48 % !

Mais pour faire mieux, il faudra de plus en plus tenir compte des différences culturelles qui segmentent la clientèle hors européenne.

Les Japonaises sont moins tentées par les achats « m’as-tu-vu »

Ainsi, les Japonais semblent changer de comportements vis à vis du luxe.

Une certaine saturation du marché pourrait expliquer en partie cette évolution de la consommation nippone, mais la demande aussi serait en train de bouger vers moins de « m’as-tu-vu ».

La clientèle de jeunes femmes, celle qui a fait les grandes heures des marques françaises il y a plus de 10 ans, aurait également vieillie et leur insouciance de jeunes cadres diplômées sans grande responsabilité privée aurait disparu avec le début de leur vie familiale.

D’où la création, voilà 4 ans, d’un département formation chez Global Blue, de façon à permettre aux vendeurs de s’adapter aux spécificités culturelles de leurs clients. « Nous formons 200 à 250 personnes par an, » précise Eric Noyal, avec des modules pour chacune des principales nationalités du marché.

La France, championne d’Europe du tourisme de shopping

En attendant, la France fait largement mieux que ces voisins et concurrents européens, dans presque tous les secteurs de jeu, comme on dit au rugby.

Sauf peut-être les Américains qui dépensent plus en Italie, ou les Russes, qui donnent davantage leur argent à l’Italie et à l’Allemagne, et les Saoudiens qui vont avec les Thaï faire leur shopping à Londres.

Pour les Chinois, les Japonais, les Singapouriens, les Taïwanais ou les touristes de Hong Kong, Paris sera toujours Paris.

Lu 2956 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com