TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Castro est mort... viva la muerte !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 28 Novembre 2016

Fidel Castro est mort. Pour certains, c’est un grand malheur. Pour d’autres, c’est un grand bonheur. Comme quoi, rien n’est simple. Quant au tourisme dans l’île, vecteur important de l’économie, ça va pas être simple…



Les investisseurs et notamment les chaînes hôtelières, vont-ils continuer à développer les infrastructures touristiques de l’île… qui en manque cruellement ? DR : christophe BOISSON-Fotolia.com
Les investisseurs et notamment les chaînes hôtelières, vont-ils continuer à développer les infrastructures touristiques de l’île… qui en manque cruellement ? DR : christophe BOISSON-Fotolia.com
Le chef emblématique des « Barbudos », après plus de cinquante ans de règne sans partage, est mort.

Dans son lit, ce qui pour quelqu’un qui a dictatorié sans merci, est un comble… Mais ce n’est pas le premier !

Et puis, franchement, un mec qui prend pour slogan « Viva la muerte », c’est pas trop ma tasse de thé. « Vive la vie », c’est tellement plus beau !

Est-ce pour cela que le tourisme va aussi défunter à Cuba ?

Certainement pas. L’avenir nous le dira bien assez tôt, Fidel ayant depuis plusieurs années déjà « passé la main » à son frère, Raoul (non pas vous, Nabet, désolé), lequel n’est pas non plus un grand démocrate.

Néanmoins, ce dernier a quand même œuvré beaucoup pour une « ouverture » vers le monde démocrate et semble poursuivre le développement de l’économie touristique de l’île.

Parce que le tourisme, à Cuba, est d’une importance capitale, comme d’ailleurs dans beaucoup d'autres pays défavorisés.

Dominique Gobert et chien Charly
Dominique Gobert et chien Charly
Reste aussi à savoir si les investisseurs et notamment les chaînes hôtelières, vont continuer à développer les infrastructures touristiques de l’île… qui en manque cruellement.

Parce que, du moins jusqu’à ces derniers jours, avant l’élection de Donald, le tourisme à Cuba promettait de connaitre, enfin, des jours meilleurs.

La levée de l’embargo américain était quasi signée et l’on craignait même une affluence massive de touristes dans l’île. Pour le grand bénéfice d’une population qui espère encore et toujours accéder à un certain bonheur de vivre.

Pourtant, rien n’est encore gagné. Cuba a décidé d’honorer son défunt chef, en promulguant 9 jours de deuil, ce qui a contraint Transat, associé à XL Airways, à annuler son éductour « géant » à la découverte du nouveau Lookéa Cayo Santa Maria.

Dommage.

Après tout, puisque « Viva la muerte », c’est plutôt un cri de joie, valait mieux en profiter et célébrer dignement cette page de l’Histoire qui s’est définitivement tournée.

Un petit (ou un grand) mojito, c’est plutôt pas mal pour célébrer un enterrement !

Mais bon. Malgré le""Viva la muerte", c’est encore la vie et je souhaite sincèrement que le tourisme puisse enfin profiter à cette population cubaine qui en a sacrément souffert !

On n’a que les personnages politiques que l’on mérite…

Et juste pour faire rigoler, en cette période animée politiquement, voilà la grande nouvelle de ce week-end, bien mieux que l’arrivée de Fillon dans la dernière ligne droite.

Mademoiselle Pinel, celle par qui le tourisme de ces dernières années a acquis ses lettres de noblesse en France (et je le dis sans rire) est candidate aux élections présidentielles de 2017 !

Joie et bonheur !

Nous avons déjà la droite « la plus bête du monde », nous aurons désormais la gauche la plus rigolote du monde.

Et, promis, juré, je vote Bécassine.

Tristesse !

Lu 1721 fois

Notez


1.Posté par Che le 28/11/2016 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Viva la muerte" c'est Franco. Castro c'est : "Hasta la victoria siempre" ("toujours jusqu'à la victoire" ou "ne lâchez rien"). Certes, ils étaient tous les deux galiciens et dictateurs mais ce n'est pas suffisant pour les assimiler.

2.Posté par landru le 28/11/2016 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rendons à César etc...Petite précision en plus concernant le titre:
"Viva la muerte" était le cri de ralliement des franquistes durant la guerre civile, slogan "créé " par Millan-Astray ... Pas tout à fait du même bord que Catro... ou alors mes notions d'histoire et de politique sont à revoir.
Viva la salsa !

3.Posté par Ponset le 28/11/2016 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un bel édito gobertien où l'à peu près côtoie le hors-sujet : Viva la muerte c'est Franco et non Castro et que vient faire Mme Pinel dans cette histoire ?

4.Posté par landru le 28/11/2016 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit rajout:
Il est vrai que la population Cubaine a souffert.
Il est à noter qu'avant la prise de pouvoir de Castro, Cuba était le "bordel" des Etats-Unis, la cour de récré des mafiosi et le royaume de la corruption... cela explique peut-être un peu pourquoi quelques barbus aient pu prendre le pouvoir... et le garder aussi.
Tout n'est noir ou blanc.

5.Posté par Papadopoulos le 28/11/2016 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Mademoiselle Pinel, celle par qui le tourisme de ces dernières années a acquis ses lettres de noblesse en France (et je le dis sans rire) ..."

C'est une blague ?

J'ose imaginer que c'est du 8ème degré, si non ça craint.

6.Posté par Olivier Blachère le 28/11/2016 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mieux vaut ne rien écrire lorsqu'on ne connaît pas un sujet... mais hélas, tel est le mal qui ronge la presse et les journalistes - ou prétendus journalistes.

Ce qui me rassure, c'est que si je dois quitter le monde du tourisme, je pourrai demander une carte de presse et faire des papiers sur tel ou tel sujet ; peu importe les inexactitudes, l'essentiel est de remplir des pages.

7.Posté par Christian Jean le 28/11/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,
En France les médias annonçaient samedi matin le décès de Fidel Castro.

Si l’édito de M. Gobert devait être remis le Dimanche au journal à TourMag et devant son évidente ignorance de l’histoire de cette île et du « castrisme », n’aurait-il pas été souhaitable de prendre quelques minutes pour s’informer un minimum avant de pondre « un article » aussi tristement maladroit qui explicite lourdement sur ce qui motive son titre « Viva la muerte » …

Une fois de plus, s’il vous plaît M. Gobert, même si vous avez une totale liberté d’expression de la part votre direction, un minimum de rigueur est nécessaire … Ecrire n’importe quoi n’est enrichissant ni pour vous ni pour les lecteurs de TourMag qui je le pense ne sont pas d’un niveau culturel aussi bas.

Essayez de leur témoigner un tout petit peu plus de respect , merci.

Mais bon, personne n’est parfait …
Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com