TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Doliprane contre Oméga 3, les recettes de Vainopoulos et Mas !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 1 Novembre 2017

Mais y aurait-il du rififi dans la profession ? Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyages « aurait-il abusé du Doliprane » ? C’est en tout cas la question que soulève le président de Tourcom, Vainopoulos…



"Ce bon Vainopoulos devrait, lui, entamer une cure d’Oméga 3 !" a lancé Jean-Pierre Mas en réponse à la tribune de R. Vainopoulos - Marco Almbauer CC Wikipedia
"Ce bon Vainopoulos devrait, lui, entamer une cure d’Oméga 3 !" a lancé Jean-Pierre Mas en réponse à la tribune de R. Vainopoulos - Marco Almbauer CC Wikipedia
Autant vous le dire tout de suite, Chien Charly et moi-même avons été bouleversés à la lecture de cette « Tribune » accordée avec leur bienveillance légendaire (et leur excellente éducation) nos confrères du Quotidien du Tourisme à Richard Vainopoulos.

Il faut reconnaitre qu’il n’y va pas de mot mort le maitre incontesté de Tourcomie en s’attaquant sans détour à la dernière prise de position de Jean-Pierre Mas face à la récente déclaration de Bruno Le Maire concernant la transposition de la directive européenne en droit français et la « responsabilité de plein droit » des professionnels du tourisme.

Et il démarre très fort, le chef de Tourcom : « Jean-Pierre Mas aurait-il abusé du Doliprane » ? Parce que, rappelle-t-il (et je cite), « Je ne comprends pas du tout ce qui se passe dans la tête de Jean-Pierre Mas… Le décret Demessine est paru en 1994. Depuis, toutes les instances dirigeantes se sont accrochées à ce texte qui rendait le vendeur responsable aux yeux de la loi, bref une forme de traçabilité en faveur du consommateur, bien avant celle votée dans l’alimentation. (…) Cela fait 20 ans que je me bats pour une triple responsabilité. (…) Tous ont refusé au niveau de nos instances, Snav depuis cette date jusqu’à aujourd’hui, Seto, APST et EdV compris ! (…) Ce n’est donc pas le ministre qui est à blâmer mais les responsables de ces instances, secrétariats généraux compris, sauf Alix Philippon (actuelle présidente de l’APST) qui n’était pas encore sur ce dossier ».

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Chouette, Alix Philippon (petit patapon) échappe à la vindicte du suprême chef tourcomien. Sauvée, Alix !

Bon. Vous allez me dire que j’accorde beaucoup d’importance et une place considérable aux propos de Vainopoulos. C’est vrai, mais il est difficile de laisser passer, dans un journal d’information sérieux, beaucoup d’inexactitudes.

Et comme c’est Mas qui est directement visé, je me suis bien évidement empressé de recueillir ses réactions, pour le moins amusées et que je vous restitue en totale substance : « Ce bon Vainopoulos devrait, lui, entamer une cure d’Oméga 3 ! C’est excellent pour la mémoire.

Ce qu’il raconte n’est vraiment pas sérieux et je ne vois pas comment Michelle Demessine aurait pu prendre un décret en 1994, alors qu’elle a été secrétaire d’Etat au Tourisme de 1997 à 2001 » !

Et pan, servez chaud !

Mais, comme l’indique Vainopoulos dans sa « Tribune », « Quand on veut de la com’, il faut bien la faire… et bien expliquer le tout ».

Mais oui, nous sommes d’accord pour une fois…

Néanmoins et par souci de respect de la vérité, j’ai donc cherché ce fameux « décret Demessine de 1994 ». Rien trouvé !

Si ce n’est ce décret n° 96-119 de 1999, dit « Loi Demessine » (qui a pris fin au 31 décembre 2010) et qui permettait à « tout contribuable ayant acquis, entre le 1er janvier 1999 et le 31 décembre 2010, un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement, faisant partie d’une résidence de tourisme classée en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) de bénéficier d’une réduction de son impôt sur le revenu ». (Source Expert Invest)

Rien à voir avec la Responsabilité de plein droit, n’est-il pas ?

En tout cas, je remercie bien sincèrement mes amis du Quotidien qui, grâce à leur chroniqueur vedette, m’auront bien fait rire !

Lu 1505 fois

Notez


1.Posté par msabords le 02/11/2017 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Vainopoulos se trompe de cible ,, c'est la prise de position et l'annonce aites dans un premier temps par Mr Grivaux et ensuite par le Ministre de l'économie Bruno Lemaire qui ont fait polémique .

Au lieu de "taper sur son confrère et sur les instances de la profession d'alors, Sir Vainopoulos devrait se rallier à la cause sous traitement Omega 3 intensif .On ne doit pas gatouiller dans une tribune journalistique...

La " pleine responsabilité" concerne toute la profession face aux abus des consommateurs avertis, et pour une fois ( exception qui confirme la règle), Bruxelles assouplit la notion de pleine responsabilité des agences de voyages, mais voilà que notre gouvernement s'y oppose ...!(?)

C'est un comble, en effet nous pourrions obtenir une victoire facile dans nos métiers devenus si difficiles depuis 2005 , mais c'est notre propre gouvernement incompétent en la matière qui s'y oppose...
(?)

Mais, pour montrer comme à son habitude qu'il avait abordé le sujet seul envers contre tous avant les autres Mr Vainopoulos argue de " vieilleries "inexactes.......

L'absurdité n'a pas de limite ni au gouvernent ni ailleurs ..car l'exemple donné par Bruno Lemaire pour illustrer sa prise de position est ubuesque et représente une insulte à la profession ...

Mr Vainopoulos devrait vivre au présent, les années qui passent le rendent plus grincheux, ressassant le passé avec incertitude ...
L'Omega 3 choisit par Jean Pierre est satyrique et empreint d'humour...
On ne peut plus rien sur le passé ; ce qui est fait est fait, c'est demain qui intéresse la profession.
Ne perdons pas l' occasion de faire appliquer la directive de Bruxelles concernant la " pleine responsabilité".

Et si on relie attentivement l'article du quotidien de Sir Vainopoulos:

"...Tous ont refusé au niveau de nos instances, Snav depuis cette date jusqu’à aujourd’hui, Seto, APST et EdV compris ! Les commissaires européens me suivaient, mais pas les fonctionnaires de Bercy, respectueux des demandes de nos instances..."

En ces termes Sir Vainopoulos affiche une critique ouverte de toutes nos instances, entretenue depuis
+ de 20 ans à l'encontre de tous les représentants de la profession qui ont été nuls auprès de Bercy puisque les commissaires européens était ok pour suivre l'avis de Sir Vainopoulos.. (?)
Toujours très complexe Sir Vainopoulos...

2.Posté par Haribo le 02/11/2017 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est marrant (ironique bien sur) de Mr Gobert à msabord, tout le monde à droit à son nom /prénom (dans cette article ou d'autres) ...sauf Richard Vainopoulos. .. pourquoi tant de manque de respect ?


3.Posté par msabords le 03/11/2017 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sir Vainopoulos ne convient pas à bonbon Haribo?? Sir est gratifiant, avec tout mon respect à Haribo marque bien Marseillaise...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com