TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Et si finalement, le tourisme restait une priorité nationale ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 19 Juillet 2017

Je m’ai trompé… et je suis bien content ! Comme de nombreux professionnels du tourisme, je m’étais étonné que ce secteur d’activité ne soit pas reconnu à sa juste valeur par la nouvelle équipe gouvernementale.



"Message reçu, non seulement par le Président, mais aussi par Edouard Philippe, Premier ministre, et Jean-Yves Le Drian, en charge, directement au Quai d’Orsay, du tourisme sous tous ses aspects" - Photo : DR
"Message reçu, non seulement par le Président, mais aussi par Edouard Philippe, Premier ministre, et Jean-Yves Le Drian, en charge, directement au Quai d’Orsay, du tourisme sous tous ses aspects" - Photo : DR
Erreur. Il fallait juste laisser un peu de temps au Président et à son équipe pour faire un état des lieux et d’élaborer une stratégie.

Faut peut-être aussi dire que le patron d’Atout France, Christian Mantei, lequel aura vu défiler durant sa longue carrière plusieurs Présidents, des ministres à foison, des bons, des mauvais, de très mauvais, ne baisse jamais les bras
. Et entend bien justement rester ce « bras armé » de l’industrie touristique en France.

Message reçu, non seulement par le Président, mais aussi par Edouard Philippe, Premier ministre, et Jean-Yves Le Drian, en charge, directement au Quai d’Orsay, du tourisme sous tous ses aspects.

Première mesure, la réunion, dès le 26 Juillet 2017, c’est-à-dire mercredi prochain, d’un comité interministériel du tourisme !

Sous la présidence du Premier ministre en personne et avec la participation de quelque dix ministres, impliqués à divers titres sur le sujet.

Car le sujet, contrairement à ce que je pensais (et pas seulement moi), reste pour le gouvernement un enjeu majeur, tant sur le plan économique qu’en termes d’emplois, sans oublier bien évidemment le rayonnement de la France à l’international et le développement de certains investissements indispensables pour offrir enfin un tourisme de qualité.

D’ailleurs, Jean-Yves Le Drian n’avait pas attendu très longtemps avant de s’emparer du sujet, en signant à Giverny la semaine dernière, ce contrat de destination « Impressionnisme », associant la région Île-de-France et la Normandie.

Il avait employé des termes forts en indiquant ses axes de travail dans le domaine du soutien à la filière du tourisme.

Objectif, "100 millions de touristes en France à l’horizon 2020, 50 milliards d’euros de recettes touristiques internationales également en 2020 : La finalité doit être de créer 300.000 emplois supplémentaires sur l’ensemble du territoire national".

Et pour ce faire, cinq grandes priorités, parmi lesquelles la qualité de l’accueil, la formation, le numérique, l’investissement et la sécurité !

Il a dit, il va faire. N’oublions pas que c’est la troisième fois en plus de dix ans qu’un gouvernement se penche d’un peu plus près sur le tourisme.

C’est en 2003 que Jean-Pierre Raffarin, alors premier ministre de Jacques Chirac, avait organisé un semblable comité interministériel… avec des résultats hélas peu probants.

Manuel Valls avait réitéré l’année dernière en 2016… Peut-être un peu trop tard ?

Celui de mercredi prochain parait nettement plus sérieux, du fait de la participation des principaux ministères concernés.

Au premier chef, celui des transports, maillon indispensable de la stratégie. Celui de l’intérieur, lequel prend conscience que les visiteurs étrangers veulent être rassurés pour leur sécurité.

Celui de l’agriculture, conscient aussi des opportunités touristiques formidables que sont l’œnotourisme par exemple.


Le ministère de l’écologie également et bien entendu le ministère de la culture, outil indispensable de la promotion de la France, sa culture, ses arts et que sais-je encore…

Sans oublier celui de l’économie et des finances qui serait, selon mes informations, enfin décidé à étudier pour le plus grand bien des réceptifs français, les moyens d’aboutir à une solution sur la TVA !

Et si, pour une fois, tous ces ministres travaillent ensemble, intelligemment, l’objectif de ces 100 millions de touristes ne parait pas si farfelu que ça !

Lu 1270 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com