TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

TourMaG.com




La case de l’Oncle Dom : France, ton accueil fout le camp !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 19 Décembre 2017

Demain, jeudi, après des années et des cogitations à n’en plus finir, des bugs informatiques, le nouveau portail France.fr, destiné à la promotion de la France dans le monde entier, va enfin, ouvrir ses portes…



L'authenticité des boutiques et l'accueil des commerçants du Mont-Saint-Michel ont été épinglés par différents rapports - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
L'authenticité des boutiques et l'accueil des commerçants du Mont-Saint-Michel ont été épinglés par différents rapports - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
Objectif 100 millions de touristes à l’horizon 2020 en France.

Bon, bon an, mal an, on arrive tranquillement à en accueillir 80 millions, peut-être un peu plus mais est-ce vraiment raisonnable ?

Alors que, finalement, nos touristes venus du monde entier sont parfois accueillis d’une drôle de manière…

Et pourtant, depuis des lustres, la principale préoccupation de nos pouvoirs publics a toujours été de tenter d’insuffler à nos réceptifs cette notion indispensable de « l’accueil ».

Combien de campagnes « Bonjour » ont été, souvent à coûts financiers non-négligeables, instaurées, avec des résultats pour le moins mitigés ? Très mitigés même.

Quant à la promotion du tourisme à l’étranger, ce premier portail « France », intimé si j’ai bonne mémoire par l’inénarrables Fred Zadig, éphémère secrétaire d’état au tourisme sous la présidence Sarko, avait été un fiasco complet.

D’ailleurs, il ne ressemblait qu’à un « blog » sans aucun intérêt et pour lequel Atout France avait été curieusement assez abusé.

Dominique Gobert
Dominique Gobert
Mais bon, dès jeudi, ce nouveau portail, pour lequel mon excellente consœur Virginie Dennemont a été chargée du contenu éditorial, devrait, je l’espère sincèrement donner envie au monde entier de venir nous rendre une petite visite amicale.

Ce n’est cependant pas encore gagné !

Parce que la véritable question est posée depuis fort longtemps : sommes-nous, en France, capables d’accueillir avec, allez, je me lance, « amour », ces visiteurs curieux et avides de nous découvrir ?

A une époque, relativement passée, j’aurais sans hésitation répondu par la négative. Nos compatriotes répugnent à employer une langue étrangère, rechignent à dire « bonjour » et considèrent que le touriste n’est souvent qu’un passant qui doit claquer son argent dans nos bons établissements.

C’était il y a quelque temps, depuis il semble que, sous l’impulsion d’un ministère des affaires étrangères conscient des enjeux de la position de la France en termes économiques et touristiques, l’accueil des touristes se soit amélioré.

Encore que…

Curieusement, pour l’un des lieux touristiques les plus visités de France, deux rapports émanant respectivement de la chambre régionale des comptes et le Conseil économique et social de la région Normandie sont accablants : les touristes sont accueillis comme des… chiens, sans vouloir vexer Chien Charly qui somnole et pour une fois, ne lit pas ce que j’écris.

Le Mont-Saint-Michel, pourtant classé Patrimoine mondial de l’Unesco, qui reçoit environ 2.5 millions de visiteurs chaque année est loin d’être un « havre d’accueil » pour les touristes venus du monde entier, y compris de notre propre pays.

Selon le CESER, c’est quasi une honte : navettes (reliant les parkings à l’entrée du site) surchargées, routes dans un état d’encombrement déplorable et je ne parle même pas des prestations commerciales venues de commerçants plus avides de plumage de touristes que de qualité d’accueil.

Pour y avoir passé un moment cet été, un célèbre restaurant que je ne citerai pas, mais que tout le monde connait, tenu par une « mère » qui a dû prendre sa retraite depuis longtemps, vous met les œufs battus au prix de l’once d’or ! Et sans aucun intérêt gustatif !

Ceci n’est hélas qu’un exemple. Alors que maintenant, la France est enfin décidée à devenir une véritable destination touristique d’envergure, il serait temps de réfléchir à tout ça !

Lu 2319 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com