TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Happy birthday, Mister President of the Znav !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 10 Avril 2015

Un an déjà. Comme le temps passe. Il y a en effet un an, Georges Colson, le vieux Lion, quittait la présidence du syndicat patronal. Le suffrage des adhérents portait Jean-Pierre Mas à la Présidence…



Au plan politique, le Président  se félicite (il a raison de le faire, sinon il est rare d’être félicité) d’être enfin "reconnu" par le pouvoir gouvernemental… - Photo JJADER
Au plan politique, le Président se félicite (il a raison de le faire, sinon il est rare d’être félicité) d’être enfin "reconnu" par le pouvoir gouvernemental… - Photo JJADER
Et c’était hier jeudi, pour ce président en exercice "nouveau" de faire un premier bilan de son action à la tête de ce syndicat.

D’emblée, mais après tout il n’y a pas de mal à se faire du bien, Jean-Pierre Mas commence par se livrer une brassée de fleurs. Non, je rigole, mais quand même.

Le Président du Snav est un fin politique, personne ne peut le nier, et, à l’instar de nombreux politiciens, n’hésite pas à employer le "Je" à toutes les sauces.

En même temps, tout ceci est de bonne guerre et il reste quand même encore deux ans de mandat.

Donc, Jean-Pierre Mas n’y va pas avec le dos de la cuillère, tout en reconnaissant qu’il s’attendait à trouver un Snav "poussiéreux"…

Erreur, reconnait-t-il bien humblement, (ce qui n’est pas fréquent chez lui), la maison est animée, motivée et ça bosse.

La case de l’Oncle Dom : Happy birthday, Mister President  of the Znav !
Ben, c’est tant mieux, parce qu’effectivement, d’après les sondages que nous avons pu recueillir, l’image de la boite n’est pas au mieux de sa forme.

Au passage, et c’est intéressant, on peut apprendre que Jean-Pierre Mas est un adepte du "travail d’équipe" et qu’il adore déléguer.

Formidable, d’autant que la délégation, c’est vachement bien, dans la mesure où ce sont les délégués qui font le boulot. Moi aussi, j’adore.

Décidément, nous sommes totalement en phase, d’autant qu’il avoue ne pas aimer les pisse-froids, les tordus et en gros, tous les malfaisants et les menteurs. Ben, moi aussi.

Pour le bilan, Jean-Pierre Mas annonce avoir résolu (une bonne fois pour toutes ?), la "cacophonie" qui, jusqu’à présent, régnait entre les différentes instances de la profession, particulièrement entre le Snav et le Seto.

"Fini le passé", place à l’avenir, place à une "nouvelle économie" pour toutes ces entreprises du tourisme.

Mais le bilan, dites-vous, impatients ? Les accords SNCF notamment…

C’est en phase finale, qui ne devrait pas changer grand-chose à la vie des professionnels. Il y aura surement une "réorientation" vers la vente des distributeurs sur la "haute contribution" de produits SNCF. Logique, quoi !

Bien évidemment, Jean-Pierre Mas s’attribue la bonne tenue des accords conclus avec notre bonne Air France !

Restent encore les négociations avec IATA et le règlement mensuel au BSP.

Je reconnais bien volontiers que le Snav a finement manœuvré et que, du moins pour 2015, la France restera encore, avec Israël et Malte, l’un des derniers bastions à acquitter mensuellement le BSP.

Pour 2016 ? Là, rien n’est moins sûr, mais après tout, c’est toujours une année de prise.

Je passerai allègrement sur le processus d’aide aux entreprises, initiée quand même par l’équipe précédente, mais dont la mise en œuvre aura été poursuivie par les nouveaux dirigeants…

Au plan politique, le Président se félicite (il a raison de le faire, sinon il est rare d’être félicité) d’être enfin "reconnu" par le pouvoir gouvernemental…

En attendant quand même que les autorités reconnaissent totalement la portée économique du tourisme en France.

Quant à la garantie financière, Jean-Pierre Mas semble prendre un malin plaisir à déclarer que l’APST est "la fille du Snav" et avoue être très satisfait des nouvelles dispositions qui vont être annoncées dans le prochain décret.

Allez, globalement, au bout d’un an, c’est plutôt pas mal. En quelque sorte, l’état de grâce.

Mais va quand même falloir tenir la distance et… bosser !

Lu 1078 fois

Tags : Mas, Seto, Snav
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com