TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : IFTM Top Resa, après l'extinction des lampions...

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 26 Septembre 2016

Porte de Versailles à Paris, les derniers feux de Top Resa se sont assoupis. D’ailleurs, dès le jeudi soir, on pouvait considérer que c’était déjà clos… Alors, que faut-il vraiment retirer de ce grand rendez-vous ? Perso, je suis perplexe et... populiste, paraît-il !



Ne serait-ce que trouver la sortie (ou même descendre à la cave, histoire de déjeuner), c’était quasi impossible, sauf à passer quelques dizaines de minutes à tourner en rond ! - DR : P.C.
Ne serait-ce que trouver la sortie (ou même descendre à la cave, histoire de déjeuner), c’était quasi impossible, sauf à passer quelques dizaines de minutes à tourner en rond ! - DR : P.C.
D’abord notons, et c’est primordial, l’improbabilité du lieu… ou alors la déficience d’organisation.

Des salles de conférences qui ressemblaient plus sûrement à une échoppe digne des souks de Marrakech, situés la plupart du temps à la cave et où, pour entendre la bonne parole des intervenants, fallait soit se munir d’un appareil acoustique style Audika, soit pouvoir lire sur les lèvres…

Ce qui n’est, vous en conviendrez, pas donné à tout le monde.

Fallait aussi disposer d’un GPS ultra perfectionné.

Parce que, ne serait-ce que trouver la sortie (ou même descendre à la cave, histoire de déjeuner), c’était quasi impossible, sauf à passer quelques dizaines de minutes à tourner en rond !

Certaines têtes pensantes de cette profession, de ceux qui ont un avis sur tout et qui ne supportent pas la contestation, m’ont très souvent traité de populiste.

Ben, si populiste signifie aller à la rencontre des gens, les écouter, tenter de les comprendre, alors oui... Clairement, je l’affirme : je suis populiste !

Et me faire traiter de charlot, je trouve ça plutôt assez rigolo.

Alors, oui encore une fois, je ne pense pas que le IFTM Top Résa que nous avons vécu soit une véritable réussite.

Pourtant, beaucoup d’exposants, sans doute désireux de ne pas se situer toujours « en dehors », avaient décidé de réapparaître sur le salon, pensant vraiment enfin rencontrer une grande majorité de prescripteurs.

Je ne suis pas si sûr qu’en ce lundi, ils soient convaincus du bien-fondé de leur choix. Mais au moins, ils auront eu le mérite d’essayer…

Parce que je ne suis pas sûr du tout que les agents de voyages soient venus en grand nombre sur un salon qui devrait, en théorie, être « leur salon ».

Celui où ils vont faire leurs courses, retirer auprès de leurs fournisseurs la substantifique moelle qui leur permettra de bien conseiller leurs clients.

D’ailleurs, l’étude présentée par le Cabinet Raffour est pleine d’enseignements : les agences de voyages deviennent le dernier lien entre le consommateur qui a préparé son achat sur le Net et le producteur !

Je trouve extrêmement dommage que sur un salon, on en soit encore resté au 20e siècle, à parler davantage de commissions que de produits performants et innovants.

Sans doute encore très populiste…

En même temps, faudrait aussi accorder les violons une bonne fois pour toutes. Notamment au niveau des chiffres.

Selon les baromètres des uns ou des autres, tant producteurs que distributeurs, j’entends tout et son contraire.

Pas un acteur rencontré dans les allées, qui ne se répande en satisfaction étonnante, genre : « bonne année, nous avons « fait » du plus X% (je vous laisse mettre le chiffre que vous souhaitez).

Tant mieux !

En même temps, les instances professionnelles, que ce soit SETO ou Entreprises des Voyages, le Znav, annoncent encore des baisses inquiétantes d’activité.

Moi, je veux bien, mais faudrait quand même se mettre d’accord.

Paraît que je suis encore un Charlot !

Lu 1915 fois

Notez


1.Posté par oksurunpoint le 26/09/2016 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Faut bien que reconnaitre que pour ma part, j'ai aussi beaucoup tourné en rond et donc perdu beaucoup de temps. C'était mon 26ème Top Résa et là, j'étais vraiment régulièrement complètement paumé. J'ai rarement vu un salon aussi bordélique au niveau du plan et de la signalétique !

Quant aux annonces de CA, ne vous en formalisez pas Mr Gaubert, c'est toujours pareil, il n'y a pas lieu de s'étonner de ces annonces....
Pour ma part, j'ai été frappé par le différence entre le dynamisme du stand Jet Tours et la morosité affiichée sur le stand Fram/Plein Vent.....

2.Posté par Rick Sailor le 26/09/2016 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Que vous soyez populiste c'est un fait... Mais cela ne veut pas dire que vous ayez tort sur tout et surtout sur Top Resa. Je dirais même au contraire !

Oui vous avez raison, ce salon est une cata. On ne parle pas de produit mais de Ministres et autres "charlots" venus des 4 coins du monde faire la bamboula parisienne. Rien ne change dans le tourisme alors que tout change dans le monde. On mange des huitres, on joue du tambour et au final... On se bloque sur des commissions à venir sur des produits que vous et moi pouvez acheter sans agence ou TO. Bref, on a marché sur la tête. Les réceptifs ont de beaux jours devant eux !

Selectour Afat va se moderniser... Bonne idée. Mais qui se pose la question du pourquoi ? Pourquoi notre ami Abitbol est venu sauver les agences. Comme disait Jacques après une élection gagnée : comment j'ai niqué C...es molles !

Quant au reste, sans intérêt non plus. Les salles de conférences qui sentent la bouffe, du son inaudible et des espaces de repos qui se comptent sur les doigts d'une main.

Je ne parle pas de la meilleure agent de voyage du MONDE, oui oui du MONDE ! Une chance qu'on a nous en France. Là aussi on se marre.

Thomas Desplanques revient, ils sont devenus fous !

Votre dévoué
Rick

3.Posté par AGVFAN le 27/09/2016 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est quand même un comble que pour un salon "des entreprises du voyage" , il ait été si difficile :
-de s'y orienter (comment peut-on concevoir des plans aussi illisibles, une signalétique aussi inexistante)
- de s'y sustenter (suffisait de voir l'affluence à l'extérieur)
-de s'y brancher (sauf à mendier une prise chez un exposant)
-de s'y rencontrer (sauf à squatter un stand d'exposant en fin de journée ...)
-voire pire de s'y ecouter (bonjour la qualité acoustique des salles ...)
tout ce qu'on reproche à l'accueil à la française en matière de tourisme résumé ici !
Dans les "corners" géographiques, tout était mélangé (entre les organismes d'etat, les receptifs, etc ...) et "pour faire ses courses" finalement c'est plus facile de chez soi ... (là au moins les griefs précédents n'existent pas ...)

4.Posté par Papadopoulos le 27/09/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...et encore on oublie :
- qu'un illuminé n'a rien trouvé de mieux que d'utiliser un marteau-piqueur sur le toit du hall, le mardi et mercredi.
- les toilettes d'un autre âge
- l'animation en direction des exposants (il y avait bien un service traiteur qui livrait des sandwiches sur le stand, mais il fallait s'inscrire lors de la signature du contrat exposant)

C'est parce qu'il n'y a pas de véritable salon concurrent (hormis le WTM à Londres) que Reed abuse ainsi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com