TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Selectourie, le grand bazar…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 22 Juin 2017

Rien à faire. Quand la bêtise et la petitesse étroite de l’esprit l’emportent sur le renouveau et l’avenir, je n’arrive pas à y croire. Encore une fois, chez Selectour, c’est le triomphe de la médiocrité… face à une conception économique du marché !



Pour L. Abitbol, en revanche, malgré sa réélection de justesse à la présidence du réseau, c’est clairement l’échec - DR
Pour L. Abitbol, en revanche, malgré sa réélection de justesse à la présidence du réseau, c’est clairement l’échec - DR
Comme d’habitude, c’est la médiocrité intellectuelle qui triomphait en cette matinée d’assemblée générale du réseau, à laquelle par souci de transparence, la presse avait été conviée.

Conviée étant un bien grand mot, il suffisait de se faire « agripper » par mon nouvel ami qui finalement ne l’est pas tant que ça, Jean-Jacques Bessière, pour s’en rendre compte très vite.

Parce que, chez ces gens-là, on pleure avant d’avoir mal. Quant au progrès et au changement économique, on s’en bat les roubignolles… Faut surtout rien changer à une vieille institution.

Pitoyable, mais finalement, on peut comprendre aisément le peu de réussite dans un monde qui a évolué, de ces agences de voyages ancrées dans leurs certitudes et leurs pratiques d’un autre siècle !

Toujours est-il que, tandis que la presse attendait benoîtement le début de cette assemblée, ce qui nous a permis d’échanger et de comparer nos différents potins, la salle frondait, réclamant notre éviction de ces débats qui pouvaient devenir virulents.

Secret, faut surtout pas que ces journaleux, que l’on sollicite régulièrement afin de diffuser les petits « pets de travers » qui affectent les uns ou les autres, puissent assister au grand déballage.

Dominique Gobert et chien Charly
Dominique Gobert et chien Charly
Faut surtout pas que les conneries gigantesques qui affectent les irrémédiables frondeurs, ceux qui sont régulièrement contre ce qui est pour et pour ce qui est contre puissent se donner en spectacle.

Circulez, on lave notre linge, peu ragoutant, entre nous. Je peux même pas dire en famille, il y a longtemps, chez Selectour, que cette conception n’existe plus…

"Bitbol", qui avait cru que la transparence ne pouvait que contribuer à ce renouveau du réseau, était bien gêné.

Nous sommes partis, comme nous sommes venus, conscients que l’ouverture d’esprit et le changement, ce n’était pas encore pour tout de suite dans cette profession. Ce qui, parce que nous sommes d’un esprit positif, mes camarades et moi, nous aura permis de découvrir un petit bistrot au comptoir tout en zinc juste à côté de ce Grand Hôtel….

Pour Laurent Abitbol, en revanche, malgré sa réélection de justesse à la présidence du réseau, c’est clairement l’échec.

Lire : Selectour : Laurent Abitbol réélu président

Il ne dispose en effet que d’une très courte majorité qui pourrait s’éroder très vite au gré des discussions. Il ne pourra pas non plus s’appuyer sur les « techniciens » du nouveau projet New Coop, lequel, qu’on le veuille ou non, représente clairement l’avenir économique du réseau.

Et une occasion unique de redonner au réseau créé par ce vieux Demonchy (lequel doit grogner comme un vieil âne) une nouvelle vitalité… Et un surcroît de bénéfices pour les adhérents.

Parce que, finalement, cette fronde n’est que crainte d’un projet qui n’est, encore une fois, qu’au stade de projet. Mais dont les conséquences financières ne peuvent qu’être bénéfiques, dans une économie adaptée à l’évolution du secteur.

Tout en préservant la liberté de chacun. Et en préservant quand même la place de la distribution face aux grands (et gros) fournisseurs industriels qui doivent sacrément rigoler en assistant à cette mascarade ridicule !

Et au fait, qu'en pensent tous ces fournisseurs qui voyaient en cette nouvelle conception, un moyen d'être enfin vendus à hauteur des commissions qu'ils versent. Faudra que je demande à Emirates...

Reste maintenant à savoir si Abitbol et les quelques adhérents qui pèsent près de 40% du volume d’affaires du réseau voudront malgré tout continuer à hisser ce réseau vers le haut…

Quand un âne ne veut pas boire, y’a rien à faire… Il vous filera un bon coup de sabots.

Lu 3186 fois

Notez


1.Posté par ponset le 23/06/2017 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Abitbol aurait sans doute pu éviter d'être "gêné" s'il avait pris le temps de consulter ses adhérents quant à la présence de la presse. Par ailleurs vous devriez relire les différentes déclarations et vous constateriez que l'opposition n'est pas vis à vis de la "New Coop" mais vis à vis du contenu du projet, mais visiblement vous avez choisi votre camp depuis longtemps en oubliant la base même de votre métier : l'objectivité. Ne soyez donc pas surpris que certains adhérents vous considèrent comme indésirables. Mr Abitbol fait l'apprentissage de la démocratie mais soyez confiant il apprend vite !

2.Posté par christian Jean le 23/06/2017 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour M. Gobert.
Pourquoi tant de mépris, pour tous ceux qui pensent autrement que ce que vous affirmez être le bon choix ?...
Pourquoi un article si agressif ? Essayez de vous poser les bonnes questions.
Et si les adhérents de Sélectour avaient raison ! ... Y avez-vous seulement pensé ? ...

Détendez vous et ne chercher pas à inciter les autres à toujours plus se diviser .
Enfin heureusement vous êtes souvent plus proche de la mouche du coche ...
Allez souriez ça fait du bien.
Cordialement.

3.Posté par DUFRENNE le 23/06/2017 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est certain qu'en "bêtise et petitesse étroite de l'esprit" (sic), notre cher Dominique GOBERT est devenu l'expert N°1 toutes catégories!

4.Posté par 2 articles très intéressants et ..... le 23/06/2017 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
trop drôle

en lisant l'article sur la réalité virtuelle, je ne peux m'empêcher de faire un parallèle ....Extrait qui pourrait très bien s'adapter au pays de Selectourie ........

"Il est important de faire la distinction entre l’environnement immersif de la réalité virtuelle et celui des vidéos à 360°.

Le premier permet à l’usager d’interagir et lui offre une liberté d’action, que ce soit dans ses déplacements ou dans le scénario. Il peut éventuellement manipuler des objets ou encore parler à des personnages. Dans une vidéo à 360°, le visiteur est un observateur.

Il se déplace sur des trajectoires imposées et contrôle seulement son angle de vue. Les exemples suivants proviennent de ces deux types de technologie, mais ont en commun la nécessité de porter un casque, et sortent du cadre marketing."

Bonne journée
Francis Blanche a dit : Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement.
Je vous laisse disserter là-dessus ....

5.Posté par PARADIS le 23/06/2017 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gobert, vos propos sont dignes de ceux de Monsieur Guaino quant à ses électeurs disant d'eux qu'ils étaient à vomir.
Monsieur Gobert, c'est juste la démocratie et un rééquilibrage salutaire.

6.Posté par rick sailor le 23/06/2017 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Cher ami

Visiblement, vous n'avez pas besoin de moi pour vous faire allumer ! Je deviens inutile !
Mais tout est juste dans les commentaires. Pourquoi diable prendre partie vous qui n'avez jamais créé ou géré d’entreprises (avec succès du moins). Au lieu de juger, analysez.

La crainte n'est pas dans l'avenir mais dans le choix de ceux qui auront financièrement la possibilité de peser sur le réseau. La différence est énorme. Pas étonnant que ce sont les gros du réseau qui appuient sur le sujet. Jean Pierre Lorente a raison de pousser à la roue. Il y va de son intérêt.

La différence entre les éditorialistes de talent et vous réside dans l'approche du sujet. Jamais partisan mais parfois opposant. La différence est subtile. C'est en fait ce qui vous manque aujourd'hui. C'est dommage vous auriez pu être caustique.

Qui a dit que "la pensée unique est la porte d'entrée du bonheur collectif * "

Votre très dévoué Rick.. ?

Rick

P.S : *c'est Staline, connu pour sa tolérance

7.Posté par Anne Onyme le 23/06/2017 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'équipe de tourmag n'aurait elle pas oublié la mention "contenu sponsorisé" sur cet article... ?

8.Posté par Barthélémy le 23/06/2017 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Quel mépris et Quel "Guignol" ce monsieur je sais tout.
C'est à se demander qui tire la marionnette.
Il a été remis à sa place à savoir au comptoir d'un bistro ou il peut refaire le monde.

9.Posté par Alain Chups le 24/06/2017 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
traiter les frondeurs de Selectour de manquer d'intelligence, et se prendre personnellement une fronde... votre billet de (mauvaise) humeur aura eu le mérite de montrer à vos lecteurs de moins en moins assidus, que dans cette affaire vous n'avez pas compris grand-chose de ce qui se tramait avec le projet de "Bitbol". Bref, de faire un vrai travail de fond de journaliste quoi...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com