TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : TUI/Transat, la dernière cartouche ?

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 14 Novembre 2016

Nouveau rebondissement dans le rachat de Transat France par TUI. Le Tribunal de Créteil a donné raison au Comité d’Entreprise de Transat, lequel accusait le Groupe TUI de ne pas avoir fourni toute la documentation nécessaire au cabinet comptable Raisonnances, afin de rédiger son rapport…



Malgré son désir d’avancer vite, on peut surtout se poser la question de savoir pourquoi TUI n’a pas fourni ces fameux documents, apparemment indispensables, selon la loi, à cette opération ? - DR
Malgré son désir d’avancer vite, on peut surtout se poser la question de savoir pourquoi TUI n’a pas fourni ces fameux documents, apparemment indispensables, selon la loi, à cette opération ? - DR
2500€ de dédommagement et 1500€ d’astreinte par jour, voilà la "douloureuse" tant que les documents n’auront pas été fournis.

Le juge des référés a tranché.

Un jugement que modère la Direction de TUI France, arguant que certains documents ne sont pas exigibles, notamment les résultats analytiques de 2016, l’organigramme et certains autres documents…

Mais c'est quand même un revers brutal pour le Groupe qui avait d'une avance rapide et foudroyante sa priorité.

Une sorte de passage en force, malgré des déclarations pour le moins farfelues et peu crédibles.

TUI France n’a-t-il pas indiqué, pas plus tard que la semaine dernière, qu’il n’avait pas encore établi de « business plan » et qu’il se donnait le temps d’étudier la situation avant d’établir une stratégie ?

Allez raconter ça à un cheval de bois, il va vous flanquer une belle ruade !

TUI fera-t-il appel de la décision des juges du tribunal de Créteil ?

La case de l’Oncle Dom : TUI/Transat, la dernière cartouche ?
Dans son excellente analyse, ma consœur du Quotidien du Tourisme pense qu’il n’y aura pas d’appel.

Et je la rejoins : TUI a besoin de redonner confiance à l’ensemble des salariés y compris à ceux qui vont être dégagés volontairement, donner confiance aux réseaux de distribution, aux clients… et rassurer ses actionnaires, lesquels ont engagé un sacré pari !

N’oublions pas non plus que TUI France n’a pas encore gagné sa partie financière, en termes de rétablissement des comptes et de son retour (enfin ?) à la rentabilité.

En même temps, malgré son désir d’avancer vite, on peut surtout se poser la question de savoir pourquoi il n’a pas fourni ces fameux documents, apparemment indispensables, selon la loi, à cette opération ?


Raisonnablement (ce qui est un euphémisme) on peut supposer que la fourniture de ces documents sont trop « sensibles » concernant la situation financière du groupe.

On peut aussi supputer que ces documents donneraient très certainement une bonne vision du dégât social que ne manquera pas de faire cette acquisition.

Faudrait quand même être très naïf pour ne pas voir se profiler à très court terme, une réduction « élaborée » de l’emploi au sein de cette nouvelle entité.

Les plus optimistes parlent de quelque 250 postes…

Et puis, reste aussi ce qui se trame, discrètement et en coulisse, à savoir la distribution des produits TUI/Transat à travers les réseaux de distribution…

Lu 1964 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com