TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





La case de l’Oncle Dom : Tourisme, tant va la cruche à l’eau…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 22 Juin 2017

La France périclite doucement mais surement… En termes de réceptifs et parts de marché, si j’en juge par les débats menés lors du colloque du mouvement ETHIC en cette fin de semaine dernière…



La France en tant que « réceptif » est loin d’être à la hauteur des ambitions de pouvoirs publics qui s’en cognent avec grandeur -  DR : Compte Twitter Paris 2024
La France en tant que « réceptif » est loin d’être à la hauteur des ambitions de pouvoirs publics qui s’en cognent avec grandeur - DR : Compte Twitter Paris 2024
Constatation sans grande surprise, mais qui, hélas, ne porte pas particulièrement à l’optimisme et surtout à trouver des solutions concrètes.

Solutions qui existent, bien naturellement, mais dont personne, et surtout pas les pouvoirs publics, ne veulent mettre en place.

Atout France pourtant, le théorique « bras armé » de la promotion touristique française, ne ménage pas ses efforts, malgré des moyens très limités et l’impulsion qu’avait, en son temps, donné Laurent Fabius, alors Ministre des Affaires Etranges du pays.

Faut dire que son successeur à la tête de ce ministère, Ayrault, n’avait pas montré un enthousiasme extraordinaire pour ce secteur de l’économie.

Et que c’est super de vouloir 100 millions de visiteurs en France à l’horizon 2020, encore faut-il s’en donner quelques moyens.

En lisant très attentivement l’article paru dans nos colonnes, sous la plume alerte de ma toujours vivaces camarade Michelle Sani, il apparait clairement que globalement, la France en tant que « réceptif » est loin d’être à la hauteur des ambitions de pouvoirs publics qui s’en cognent avec grandeur.

Lire : Réceptif et parts de marché : la France périclite doucement mais sûrement...

Dominique Gobert et chien charly
Dominique Gobert et chien charly
Et pourtant. Il suffit de se balader à travers le monde, rencontrer n’importe quel « étranger » pour constater que la France est encore un vieux rêve touristique. Je ne citerai juste un récent voyage effectué en Iran, durant lequel j’avais été littéralement « assailli » par des habitants qui rêvaient de pouvoir se rendre un jour en France…

Je ne peux, encore une fois avec tristesse, que souscrire totalement aux déclarations des différents intervenants de ce colloque. « Le tourisme c’est aussi comprendre le savoir-vivre de l’autre, c’est être bien élevé. Un pays mal élevé ne peut pas accueillir et nous sommes mal élevés » selon la Présidente d’ETHIC, Sophie de Menton, tandis que le Maire de Cannes ne se prive pas d’y aller lui aussi : « Au-delà d’un terrorisme qui touche tous les pays du monde les images parlent. Les grèves, les voitures qui brûlent, le manque de réaction des pouvoirs publics n’échappent pas aux marchés émetteurs ».

Et bien entendu cette remarque récurrente : « Le tourisme reste le parent pauvre. Pas de ministre, pas de chiffres précis mais une réglementation et des mises aux normes pénalisantes ».

Je ne m’étendrai pas sur les propos de Frédéric Pierret, lequel tente encore de maintenir une position dans ce secteur après avoir été un temps, à la tête de l’OMT sans vraiment briller, lui qui constate que « Nous ne sommes plus leader et nous sommes confrontés à des défis qu’il faut prioriser, pouvoirs publics et entreprises confondus ».

Bin tient. C’est ce que l’on appelle bêtement une évidence !

Et si, mais Atout France ne peut pas tout faire, on s’attaquait véritablement à la formation des acteurs réceptifs en France ? Et si on éduquait un peu tout ça ?

Et si, à l’arrivée dans nos aéroports, on mettait enfin en fonction ces « Parafe » qui ne fonctionnent quasi jamais ? Et si, aux heures de pointe, on mettait à l’arrivée quelques fonctionnaires Pafeux en supplément, histoire de ne pas laisser à un ou deux le soin de vérifier les passeports de deux ou trois avions « gros porteurs » ?

Et si, pour être enfin compétitifs, en termes financiers cette fois, on réglait une bonne fois pour toutes ce problème de TVA qui affecte gravement la concurrence entre nos réceptifs français et nos voisins les plus proches ?

Il parait que c’est un « problème insurmontable ». Pourtant, en Belgique, en Italie, en Espagne, y’a pas de problème.

A l’heure où je boucle cet édito, pas encore de ministre (ou secrétaire, on se fout du titre) nommé !

Lu 1402 fois

Notez


1.Posté par idress le 22/06/2017 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Dominique

Il y a un détail que vous oubliez, et ce n'est pas un petit détail : la France n'existe pas pour Emmanuel Macron. Seule l'Europe l’intéresse. Il n'est pas besoin de dire pourquoi, vous avez tous suivi les actualités de ces 2 derniers mois. Alors, comment s’étonner de cet "oubli" qui n'en est pas un.

Macron a une vision Europeiste, Federaliste. La France n'est pas au centre de ses preoccupations.


bonne journée dominique

2.Posté par mille sabords le 22/06/2017 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hormis Laurent Fabius qui a accueilli personnellement à l 'aéroport les acteurs du tourisme et les touristes chinois , jamais personne n'a rien fait sur le terrain, les assises du tourisme inaugurées en 2014 c'est aussi L .Fabius puis le Conseil de promotion du tourisme en 2015, et depuis ???? Est arrivé le dormeur. Ayrault... Et ce n'est pas Macron qui fera quelque chose, son ambition est ailleurs ..

Résoudre le problème de la TVA est important pour reprendre une place honorable assez rapidement , les pays voisins sont heureux et ravis de l immobilisme français , ils récupèrent deux fois plus de TVA une fois les touristes sur place dans leurs pays et facilitent la compétition internationale de leurs professionnels.

Ce n'est pas le "dormeur "Ayrault zzzz...zzzz qui pouvait comprendre quelque chose ! en 2015 , depuis plus rien

Un Tag " MACRON " s'impose, ....faire venir des touristes... fait fonctionner l'économie d'un pays et profite à l 'emploi .... Au boulot maintenant.. pour la France , pas seulement l 'Europe te la planète.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com