TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : XL Airways s'attend à "du sang et des larmes..."

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 12 Octobre 2014

L'heure est à la réorganisation, à la recherche de compétitivité, de productivité et surtout… à la survie des entreprises. Air France, Fram, TUI, Thomas Cook, Club Med, XL Airways. La liste est longue et non exhaustive…



Laurent Magnin, après quelques jolis "coups", est-il à bout d'arguments face à une conjoncture des plus difficiles ? /photo CE
Laurent Magnin, après quelques jolis "coups", est-il à bout d'arguments face à une conjoncture des plus difficiles ? /photo CE
Fram n'est pas le seul à vendre ses bijoux de familles, notamment au Maroc.

A ce propos et selon mes informations, la "vente" des quatre hôtels marocains aurait été conclue aux alentours de 50M€.

En revanche, certains investisseurs potentiels auraient renoncé…

Chez XL Airways aussi, après le coup d'éclat provoqué par son Président, Laurent Magnin, lequel a "récupéré", pour la Compagnie, l'intégralité des parts, l'heure est aussi à la survie.

Chez XL, pas question de faire dans la dentelle. Tout, absolument tout, est à reprendre.

Dans une note dont j'ai pu prendre connaissance, diffusée à tout le personnel d l'entreprise, "le retour à une compétitivité en cohérence avec le marché actuel est absolument impératif".

Et, en ce qui concerne la compagnie aérienne, va falloir serrer les dents.

Tous les accords collectifs sont dénoncés, ainsi que les "usages" actuellement en vigueur.

En outre,neuf licenciements sont au programme, pour motif économique bien évidemment.

La liste est longue, tant pour le PNC, PNT, SOL. Revalorisation de la grille de salaire, temps de travail, indemnisation des frais de repas…

Comme aurait dit Churchill, "va y avoir du sang et des larmes", mais, dans l'ensemble, la qualité de vie des salariés sera préservée, de même que la pérennité de l'entreprise.

Magnin, comme l'ensemble des dirigeants de compagnies aériennes, malgré sa grande gueule et ses coups d'éclat, est parfaitement lucide : le pavillon français est en danger, grave.

Le secteur du court et moyen-courrier est en déclin, grave aussi!

Et il est clair qu'à l'horizon fin 2015, mi-2016, plus question pour XL de dépenser des fortunes dans un secteur en voie de disparition pour les compagnies "classiques". Easyjet, Ryanair et les autres auront clairement remporté le morceau et faudra s'adapter.

La case de l'Oncle Dom : XL Airways s'attend à "du sang et des larmes..."
Chez Air France aussi, d'ailleurs.

Juniac qui a plus d'un tour dans son sac, ne lâche pas l'affaire.

La nouvelle compagnie Transavia Développement, selon l'interview parue hier dans le JDD, est prête.

Les pilotes n'auront pas (?) le choix !

En revanche, les "partenaires sociaux" de XL vont-ils comprendre et adhérer à cette refonte quasi-totale de la compagnie ?

XL échappera-t-elle à la grève ? Nous serions chez Air France, j'aurais clairement la réponse.

J'ose espérer néanmoins que les pilotes et navigants de XL auront la sagesse, même en maugréant, de participer au redressement de leur entreprise, et surtout au maintien de leur emploi.

Quitte à faire quelques sacrifices…

En même temps, le groupe XL France contient dans sa besace des voyagistes : Crystal TO, Italowcost et surtout Héliades…

Inutile de se voiler la face, va falloir les mettre sur le marché… Ce qui, selon mes informations est en train de se produire.

Le cas d'Héliades est d'ailleurs particulièrement significatif et pose question car, bien qu'appartenant à la compagnie aérienne, il n'aurait guère rapporté d'argent à la maison mère.

Mieux, la grosse majorité de ses affrètements aériens s'est toujours faite avec des compagnies "autres" que XL Airways…

Problème de synergie, mésentente ou problèmes d'égo entre la direction du TO et son président ?

Autant de questions auxquelles devra répondre L. Magnin… et son éventuel acheteur.

D'ailleurs, si j'en crois mon gros nez (et la truffe de Chien Charly), un des gros opérateurs "en ligne", après avoir examiné le dossier Fram, abandonné, aurait quelques envies du côté d'Héliades.

Ah, on ne fait pas un métier facile…
b[


Lu 9208 fois

Notez


1.Posté par rick Sailor le 13/10/2014 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Selon mes sources (expression journalistique pour lancer quelques bouées), tout est à vendre dans ce métier. Même Jean Marc Eustache aurait lâché (toujours selon mes sources) que l'on pourrait même voir un jour Transat sur le marché. Alors XL j'vous dis pas !

Un peu de conditionnel et des sources lointaines et hop! (tiens rigolo) voilà l'info.

Vous m'imaginez dire à un client "selon mes sources, il devrait y avoir du soleil en Tunisie".

Pour le reste XL, sans financier solide, est foutu. C'est un fait certain, pas une source.
Et ce sera dommage même si Laurent Magnin a fait qq grossières erreurs dans l'univers de la distribution de la compagnie. Le long courrier à la qualité trop tirée vers le bas à l'heure de la guerre des prix ne débouche sur rien. On l'a vu avec les Maldives.

Bon courage aux équipes qui devront comprendre (toujours selon mes sources) que la grève ne résoudra rien. Bien au contraire

Votre dévoué
Rick

2.Posté par Frédéric Mérieux. le 13/10/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Face à un contexte économique difficile, certains, plus courageux que les autres réagissent et ne restent pas les bras croisés. Bravo aux dirigeants d’XL Airways pour cette réaction saine et salutaire. Les avantages exorbitants des salariés Français nuisent à la rentabilité du transport aérien et mettent le pavillon Français dans son ensemble en danger, malade par la faute des corporatismes. Dans le contexte de mondialisation que nous connaissons, l’ écart de productivité de 15% à 20% des sociétés Françaises par rapport aux compagnies aériennes du Golfe va faire s’effondrer le pavillon .Si l’on ne fait rien, les compagnies Françaises vont juste mourir.
Triste constat.

3.Posté par Just biou le 13/10/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Godet, Monsieur Baroux,

Avec tout le respect que je vous dois vous me faites rire (jaune).

Depuis des mois et des mois j’ai eu la naïveté d’écrire d’innombrables commentaires sur le Registre International Français et un éventuel PIAF.
Le RIF n’a pas permis a notre pays de conserver une marine marchande digne de la France mais il a, au moins, évité qu’elle coule en totalité. Il est vrai que ce sont deux gouvernements de droite (Balladur et Raffarin) qui en sont les auteurs.

En s’inspirant de cette bouée de sauvetage j’ai proposé mille fois la création d’un PIAF (Pavillon International Aérien Français) situé aux Kerguelen. Cela permettrait à un investisseur français de faire naître une vraie compagnie low cost française ou, encore mieux, à faire changer de pavillon la compagnie qu’il possède déjà comme l’ont fait bien des armateurs maritimes.

Je constate que jamais une seule personne n’a réagi à propos du PIAF !!!!!
M. Godet, M. Baroux, cela ne vous intéresse pas ?

A priori, ce n’est pas un gouvernement de gauche qui aura le courage de créer ce pavillon. Sans doute, nos gouvernants pensent qu’il est plus prudent (pour eux, bien sûr) de laisser «crever la bouche ouverte» le transport aérien français. Et alors ??? « Il n’est pas besoin d’espérer pour entreprendra, ni de réussir pour persévérer ».

Pourquoi aucun spécialiste du transport aérien n’a-t-il jamais parlé du PIAF ??? Vous avez peur ???
Et Ronald Reagan comment a-t-il fait avec les contrôleurs aériens ??

Je renvoie aussi à l’une des récentes chroniques de Jacques Attali dans L’Express : c’est en période de crise qu’il faut faire les réformes difficiles.

4.Posté par Dominique Gobert le 13/10/2014 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a Just Biou: je suppose que c'est Gobert et non pas Godet? Encore que ce soit rigolo. Quant au PIAF, jamais entendu parler...

5.Posté par Frédéric Mérieux. le 13/10/2014 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais, dans notre beau pays est-il possible de réformer sans déclencher des vagues de protestation d’autant plus ravageuses quand elles sont strictement catégorielles ( = une caste qui à, elle seule, peut bloquer toute une entreprise) ?
C’est tout à fait attristant mais c’est un état de fait.

Des solutions ? Il en existe mais elles sont extrêmement difficiles à mettre en œuvre avec un gouvernement de droite et totalement impossibles avec un gouvernement de gauche.

M. de Juniac n’a pas la tâche facile. Il fait passer des réformes, sans doute trop modérées mais le contexte ne lui permet certainement pas d’aller plus loin tout de suite.

Arrêtez le Air France bashing. Réjouissez-vous que quelqu’un fasse évoluer positivement cette entreprise même si c’est encore très insuffisant.

Espérons que ces réformes réussissent et qu’elles soient le prélude à des mesures encore plus efficaces. Même si vous n’aimez pas Air France notre pays à rien à gagner à son effondrement.

Après les dégâts de la désindustrialisation voulez-vous applaudir à la disparition d’une grande entreprise de service ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com