TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : coupeur de têtes, ça n'a pas de (Nouvelles) Frontières !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 22 Mai 2015

Stupéfiant. Mais comment peut-on croire à quoi que ce soit dans un monde aussi pourri ? En sortant du tribunal de Bobigny, lieu plutôt glauque où j'ai assisté à l'audience opposant le groupe TUI à ses ex-dirigeants, Jean-Marc Siano et Patrick Lebufnoir, j'ai comme un goût de chiottes dans les muqueuses…



Le pire, c'est qu'au lieu de rester tranquille, il ne se gêne pas de proclamer que, et je cite, "en 2011, j'avais un bonus pour chaque tête tombée"… -Photo Fotolia Auteur : Sergey Nivens
Le pire, c'est qu'au lieu de rester tranquille, il ne se gêne pas de proclamer que, et je cite, "en 2011, j'avais un bonus pour chaque tête tombée"… -Photo Fotolia Auteur : Sergey Nivens
J'aurais aimé, ce matin, vous faire un peu rire, parce que, finalement, si on ne se marre pas un tantinet, à quoi ça sert de se décarcasser, hein monsieur Du Gros ?

J'aurais plutôt envie de gerber.

J'ai essayé de vous retranscrire, le plus fidèlement possible l'audience du procès Siano/Lebufnoir versus TUI France.

De qui se moque-t-on ? Un procès, prévu le 19 juin de l'année dernière, reporté d'un an, où le procureur n'a visiblement pas eu connaissance du dossier, où les témoins ont disparus à l'insu du plein gré de je ne sais pas qui et où finalement, on se demande à quoi tout ça rime.

En fait, on rame plutôt…

Mais on apprend. On apprend que la bassesse et l'ignominie ne sont, finalement, que monnaie courante et que, comme le disait ce vieil Audiard, la connerie n'a aucune limite.

La case de l'Oncle Dom : coupeur de têtes, ça n'a pas de (Nouvelles) Frontières !
Au moins j'aurais quand même appris que "faire DRH", c'est un super job, surtout lorsqu'il s'agit d'organiser des plans sociaux.

Histoire de dégraisser le mammouth, comme disait Charasse, un ministre qui fumait le cigare.

Pour tout vous dire, à part au cinéma, je n'avais jamais assisté à un procès pénal.

Bon, je vous passe sur les détails techniques, encore que ça fasse assez drôle de voir la Cour assise sur sa grande estrade dans de superbes fauteuils pendant que vous, spectateur attentif, vous vous brisez les fesses sur des bancs de bois...

Et que, soudain, surgissant de dessous le bureau du Président, une dame se relève, brandissant une prise électrique d'un air triomphant.

Mystère de la technique moderne sans doute, mais l'ordinateur du président n'a quand même pas fonctionné… Cependant il avait l'air content !

Mais je digresse, je digresse… Qu'aurais-je appris au cours de cette longue, très longue audience ?

J'ai compris que "faire un PSE", pour un dirigeant, ça peut rapporter gros. Et que, faire tomber les têtes, ça paye.

Je n'invente rien, c'est l'un des prévenus, Patrick Lebufnoir qui ne se gêne pas pour l'exprimer et justifier, alors que quelque 700 salariés sont allés pointer chez Pol (Pot) Emploi, une prime qui ferait le bonheur de bien des salariés.

Le pire, c'est qu'au lieu de rester tranquille, il ne se gêne pas de proclamer que, et je cite, "en 2011, j'avais un bonus pour chaque tête tombée"

Approuvée et validée par son Président de l'époque, ce bon Jean-Marc Siano (qui fait (sic) dans le "bar et la restauration" maintenant), et l'actionnaire de l'époque, le Bart Brackx qui venait chaque semaine visiter le Gross Paris.

Je rêve… mais les salariés de TUI France ont dû aussi rêver.

En même temps, j'en ai quand même entendu des vertes et des pas mures, genre "c'est pas moi, c'est l'autre".

En clair, si j'ai fait tout ça, c'est parce que j'obéissais à mon patron. Quant au patron, il ne peut que rétorquer "mais moi, je suis un homme de terrain, les chiffres, c'est pas mon truc".

Et ta sœur ?

Et au fait, l'actionnaire qui encadrait tout le monde, je ne l'ai pas vu sur le banc des accusés ? En même temps, c'est pas si grave, même si c'est un délit, il parait que "harmoniser" les comptes, ça se pratique couramment… Si, j'ai aussi entendu ça !

Finalement qu'est-ce que c'est que quelques dizaines de millions qui disparaissent ? Pas important, on vire un peu de monde et tout rentre dans l'ordre.

Et puis, ça aussi j'ai entendu, ça permet "l'optimisation fiscale". C'est vrai que c'est tendance…

Ce qui n'empêche quand même pas ces grosses sociétés de continuer à perdre allègrement de l'argent. Finalement rien n'est grave…

Et moi, je vais optimiser ma situation fiscale en balançant ma déclaration d'impôts… Mais la tête haute, je n'en ai pas coupées et je n'ai pas de Maserati !

Lu 2559 fois

Tags : Lebufnoir, Siano, TUI
Notez


1.Posté par Dantes le 22/05/2015 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N Y A DE LA CHANCE QUE POUR LES CRAPULES

La présentation de faux bilans est un délit / l'optimisation fiscale est une astuce économique : quand une entreprise gagne de l'argent or dans ce cas ils en ont perdu, arrosé et soupoudré les copains et jouis...

De tout coeur avec les salariés

2.Posté par Denis P. le 22/05/2015 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le dégraissage du mammouth c'est du Claude Allègre et non du Charasse....celui qui t'a vendu ton dictionnaire des citations t'a arnaqué Dominique ;-) Amicalement Denis P

3.Posté par Martino180 le 22/05/2015 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article très intéressant qui met en exergue sur les méthodes du Management anglais et allemand de TUI qu'ils sont en train d'importer en France.

Les patrons de Réseaux et Agents de Voyages qui se laissent aujourd'hui acheter par les Marmara, NF, tourinter et Cie doivent se préparer.

une fois que leurs concurrents auront tous fermer ou été bien affaibli, TUI France fera comme en Belgique et imposera à nos agences qui peut vendre et ne pas vendre en nous demandant de faire des sacrifices(comme il les ont imposé aux salariés de NF) pour accepter de survivre de manière précaire à des rémunérations qui n'auront plus rien à voir.

Quand ça arrivera, il ne faudra pleurer et dire qu'on ne l'avait pas vu venir.....

4.Posté par Dominique Gobert le 22/05/2015 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé, Denis, manque de rigueur comme le dirait une amie à moi!

5.Posté par Denis P. le 22/05/2015 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu m'as fait peur, j'ai cru à une perte de mémoire mais si c'est juste un manque de rigueur je suis rassuré....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com