TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : la FRAM de la cigale et de la fourmi...

l'édito de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 13 Mai 2013

Fram est née en 1949… Fram sera-t-elle mourue en 2013 ? Peut-être pas mais son pronostic vital semble en tout cas sérieusement engagé. Seul un remède de cheval pourrait sauver le voyagiste préféré des Framçais. Allez on croise les doigts !



La case de l'Oncle Dom : la FRAM de la cigale et de la fourmi...
Pas le cœur à plaisanter en écrivant cet édito.

Et pourtant, si j'étais un peu plus guilleret, je citerais la fable de ce bon La Fontaine, la Cigale et la Fourmi.

En fait, c'est aussi la métamorphose de la fourmi, transformée au fil des dernières années… en cigale, dansant et chantant à tout venant, ne vous en déplaise.

Eh oui, en bonne fourmi, Fram avait, au fil des ans, amassé un joli magot.

Il est vrai aussi que le roi de la famille gérait la tribu (et son trésor) sans partage, d'une poigne de fer, si je puis me permettre (N'oublions pas que Fram signifie Fer Route Air Mer).

Problème, le vieux roi, comme nous tous d'ailleurs, n'était pas immortel. Les enfants fourmis, élevés à la dure, certes, ont continué à travailler et à faire fructifier le patrimoine familial… dans la continuité.

Seulement, la vie, le monde a évolué. Et le monde du 21ème siècle n'a quasi plus grand-chose à voir avec celui des années 1970…

Marmara, dès la fin des années 1980 si je ne m'abuse (1987 si j'ai bonne mémoire) a, de ses antennes de fourmi, senti le changement technologique. Et s'y est intéressée vivement.

Pas Fram. Petit à petit, la fourmi s'est quand même sentie un peu attirée par le côté cigale.

C'est vrai que c'est quand même plus sympa de chanter et danser… Et profiter d'un trésor conséquent. Oh, certes, pas exagérément, un peu. Tout allait tellement bien.

La case de l'Oncle Dom : la FRAM de la cigale et de la fourmi...
Seulement voilà. Quand la bise fut venue…

La cigale, d'un seul coup se trouva fort dépourvue en constatant que le trésor avait fondu comme neige au soleil.

Et la bise a soufflé fort, drôlement fort.

Le vent du désert venu de l'autre côté de la Méditerranée est devenu tempête et a balayé les espoirs de la fourmi transformée en cigale.

En trois ans, plus le moindre vermisseau à engranger. Bien au contraire, des pertes de quand même 70M€, sans compter l'exercice à venir.

Du coup la Cigale-fourmi appelle le Roi-fourmi-banque. Lequel, bien entendu, répond d'abord à la cigale, telle la fable du bon Jean (de la Fontaine, bien sûr, pas mon Jeannot à moi que j'ai): "Que faisiez-vous aux temps chauds (dit-elle à cette emprunteuse" ?

"Nuit et jour à tout venant, je chantais, ne vous déplaise". "Vous chantiez ? J'en suis fort aise. Eh bien, dansez, maintenant" !

La fable ne dit pas quelle fut la fin de la cigale. Dans le cas qui nous intéresse, une autre fourmi, spécialiste de la (re) construction, entend malgré tout tenter le sauvetage de la vieille cigale.

J'ai peur qu'il ne connaisse pas bien le monde du tourisme. J'ai peur qu'il ne comprenne pas. J'ai peur que ce ne soit pas le bon faiseur de miracles.

J'ai peur qu'il ne dise pas toute la vérité en prétendant sauver les autres membres de la tribu Fram. Car il faudrait un vrai miracle pour sauver tout le monde. Ce n'est, hélas, pas une question de foi…


Lu 3764 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 14/05/2013 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Je partage pleinement cette vision et si vous le permettez j'irais plus loin .
La question, la seule qui mérite d'être posée : qu'apporte FRAM de plus sur le marché du loisir ? La réponse malheureusement est facile à deviner. Pas grand chose de novateur.
On le voit bien chez les clients... Fram reste synonyme d'ancien voire aujourd'hui de cher ! Un paradoxe.

Fram n'a pas su changer son image. Des campagnes de communication dépassées, sans logique, changeantes à souhait et sans aucune image forte. Idem pour les clubs ou l'on vit aujourd'hui comme dans les années 80 sur le concept du "petit bal pour les vieux" après 21 heures !

Fram est fini. Tout simplement. On ne refait pas du neuf avec du vieux. Surtout pas à notre époque. Pour survivre le groupe aurait besoin d'un tel coup de fouet que l'on voit mal, sans argent, comment engager le renouveau de la marque. Que peut-on vendre ? Des murs ? Certainement mais pas un savoir faire ou une image. Il est trop tard.

Même Superman jetterait l'éponge. Il faut savoir tourner la page. Regardez, écoutez la jeune génération d'agents de voyage, FRAM n'est plus le symbole des vacances familiales réussies.

Georges Colson sous des allures bonhomme et paternaliste a laissé s'effondrer la mine d'or. Il a beaucoup chanté. Trop peut-être.

Combien de temps va durer l'agonie ? Là est l'autre question. Seule certitude, elle fera mal aux salariés et ça c'est terrible.

Bien à vous
Rick

2.Posté par baladi le 14/05/2013 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Rick Sailor
Méfions nous des prophètes du passé et surtout des donneurs de leçons à postériori : La critique est aisée l'Art est difficile.
Les coups de pieds de l'Ane, par contre, sont à la portée du premier venu ou dirais- je "du dernier parvenu".
baladi

3.Posté par Haddock le 14/05/2013 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, je ne partage pas du tout votre avis Rick Sailor, vous devez être un concurrent pur et dur de FRAM pour les dénigrer aussi simplement.
FRAM communique depuis maintenant quelques années de la même façon sur cette mélodie qui reste en tete un long moment (à la manière du club Med). Pour avoir été à un évènement récent FRAM, ceux ci ouvrent de nouveaux centres chaque années. Je ne comprends pas l'histoire du petit bal pour les vieux ! Vous n'avez jamais dû mettre un pied dans un de ces clubs. Coté famille, leurs clubs sont plutot bien adaptés, certes pas comme un club med, mais ils n y prétendent pas et ne sont pas du tout dans la même gamme de prix !
Ecouter la jeune génération d'agents de voyages ? Certes, leur avis compte cependant, il ne faut pas non plus ne pas écouter l'ancienne génération. Les jeunes ne sont pas synonymes d'intelligence, de compréhension du client...
Contrairement à ce que vous pouvez penser, les voyageurs ne sont pas tous jeunes et de plus en plus, les "Seniors" sont une cible plus qu’intéressante et représentant un marché très lucratif. Ne les oublions pas.

Bref bon courage à FRAM

4.Posté par casentpasbon le 14/05/2013 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Souhaitons que le "redresseur" de FRAM ne fasse pas autant de mal que celui de JETTOURS qui a purement et simplement préféré faire disparaitre à petit feu une belle marque plébicitée par les quelques clients qui prennent encore la peine de pousser la porte d'une agence de voyage ... mais sans doute suis trop optimiste !
je pense surtout aux petites mains de FRAM qui doivent etre bien inquiets pour leur avenir ... ça va faire du monde sur le marché du travail tout ça !!
mais tout le monde n'y perdra pas .... les "redresseurs" auront une belle prime !!!

5.Posté par vraimentpasbon le 14/05/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour prolonger ce que disait casentapsbon...
Oui, Bien d'accord surtout quand on sait combien sont payés ces gars là ! surtout que le seul moyen qu'ils ont trouvé pour ''redresser'' est de faire des licenciements.....
pas besoin d'avoir 6 chiffres sur son bulletin de salaire pour imaginer des plans pareils !

6.Posté par Rick Sailor le 14/05/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous

On peut être pour ou contre la stratégie actuelle de FRAM. Nostalgique de la marque ou persuadé de son futur.. Convaincu de sa com ou déçu de son image. C'est le libre arbitre de chahun et surtout de nos clients, seul juges du choix (et du chèque) qu'ils feront.

Mais seuls les résultats économiques comptent. Eux seuls permettent à l'entreprise de s’enrichir, de se développer, de rassurer les salariés et d'anticiper l'avenir. Si les infos de Tourmag sont bonnes, et il n'y a pas de raison pour qu'elles ne le soient pas, 40 millions d'euros pour se redresser c'est la première marche vers la fin d'une histoire. Pas une entreprise ne peut se développer sans des fonds propres. Surtout aujourd'hui où les banques ne suivent pas. Jet Tours n'est pas tombé faute d'un amour immodéré des agences... Mais parce que la rentabilité finale était faible. Le Club n'a jamais caché à l'époque que les résultats étaient en deçà du raisonnable pour conserver la marque. Le Club avait besoin d'argent vous connaissez la suite !

Moi aussi j'aimais le Banania mais mes enfants préfèrent Nesquick, plus jeune, plus moderne.
Au final, le produit est-il si différent ?

Oui FRAM est vieillot, ce sont les clients que le disent. Pas moi. J'y suis allé il y a deux ans, je n'ai pas apprécié. Donc je ne cherche pas à savoir les évolutions même si des salariés participent à des Eductours.

Mais si vous êtes persuadés que la marque doit vivre. Montrez le ! Lancez le mois FRAM" dans toutes les agences de France. Ne poussez que cette compagnie et trouvez des défauts aux autres à énoncer à vos clients.

Venir jouer les redresseurs de tort et les donneurs de leçons, c'est facile. Que faites vous Monsieur Baladi pour vendre plus de Fram que les autres !

Parler de "concurrent aigri" dès que l'on formule une critique sur le net est simpliste, habituelle et sans intérêt pour faire avancer les échanges Monsieur Haddock. Simpliste pour ne pas dire plus, même si les expressions ne manqueraient pas. Si tous vos confrères pensaient comme vous, FRAM serait florissante.

Autant vous le dire, je me fous du passé. On ne le refait pas.
Arrêtons nous sur l’avenir. Si Fram est en aussi bonne santé que vous le dites, comment voyez vous les prochains mois ? Quelles solutions concrètes hormis dégraisser, resserrer l'offre, agir sur la distribution et redevenir agressif sur les prix. La situation actuelle du voyage n'a plus rien à voir avec celle d'il y a à peine deux ans.

Je suis humblement preneur de toutes les idées car vendre plus de FRAM c'est obtenir l'une des meilleurs commissions du moment. Autant vous le dire, je suis partant.

Cordialement
Rick

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com