TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : les Chinois, vilains copieurs et contre-façonneurs ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 27 Juin 2017

On connaissait beaucoup de choses dans le domaine de la contrefaçon, du faux « château Margaux » à la Rolex à la chinoise. Ben, apparemment, ces bons camarades venus du lointain Empire du Milieu ont trouvé que le tourisme, ce n’était pas mal non plus… et ça rapporte !



Faut que les Chinois, organisateurs de ces voyages très prisés par leurs clients, se débrouillent pour fausser la concurrence… et tenter de récolter le maximum de fric, sans aucun respect pour l’intérêt touristique de la destination qu’ils proposent à leurs clients - DR : © phloxii - Fotolia.com
Faut que les Chinois, organisateurs de ces voyages très prisés par leurs clients, se débrouillent pour fausser la concurrence… et tenter de récolter le maximum de fric, sans aucun respect pour l’intérêt touristique de la destination qu’ils proposent à leurs clients - DR : © phloxii - Fotolia.com
Ah, c’était pas la peine que ce bon Ayrault se réveille d’un coup, du temps où le tourisme lui incombait aussi, afin de « pousser » le tourisme chinois à venir se réjouir en France.

Du moins ça aura payé, puisque, si j’en juge l’excellent article de mon camarade Pierrot, la France est la première destination pour les Chinois en Europe.

Plus de deux millions de Chinoas en goguette dans notre pays, ça devrait faire quelques recettes quand même.

Fallait même que des ministres viennent, à une époque récente, les accueillir à leur sortie d’avion.

Même Pinel s’y était rendue, croyant sans doute assister à une remise de décoration… mais bon, c’est autre chose !

En revanche, c’est d’ailleurs assez amusant, mais il n’y a rien à faire : faut que les Chinois, organisateurs de ces voyages très prisés par leurs clients, se débrouillent pour fausser la concurrence… et tenter de récolter le maximum de fric, sans aucun respect pour l’intérêt touristique de la destination qu’ils proposent à leurs clients.

Dominique Gobert et chien Charly
Dominique Gobert et chien Charly
Et c’est vrai, les Chinois venant en France aiment le shopping. Particulièrement celui qui consiste à faire la queue dans les grandes maisons, style Vuitton ou Hermès (les marques sont totalement prises au hasard, ce n’est pas trop mon truc), ramassant au gré des dollars, sacs, foulards et autres babioles hors de prix.

Ces mêmes babioles qui seront illico copiées dans des fabriques chinoises et revendues sous le label « Made in France »…

On peut d’ailleurs s’étonner que certains guides accompagnateurs puissent conclure, tels les marchands de tapis d’autres pays, des accords commerciaux avec des magasins à touristes… au détriment de véritables visites touristiques !

Parce que, bien évidemment, ces « opérateurs » contre-façonneurs ne sont pas déclarés en France, au détriment des réceptifs installés.

Quant aux visiteurs touristes, venus apprécier le charme de la capitale ou les douceurs de la Provence, ils rentreront chez eux avec un vague gout de déception, ne comprenant pas trop les visites incessantes dans les boutiques au détriment d’une visite « éclair » à Chambord !

Et pourtant, ce n’est pas faute, pour Atout France notamment ou pour de nombreux tour-opérateurs disposant de réceptifs sérieux et professionnels, de déployer tous les moyens afin de donner aux visiteurs chinois un produit de qualité à visiter.

Las, c’était sans compter sur cet esprit incroyable de contre-façonner de la part d’opérateurs chinois peu scrupuleux. C’est hélas une habitude qui semble perdurer et qui ne parait pas inquiéter plus que nécessaire nos pouvoirs publics.

Parce que, question contrôles, ce n’est pas encore ça…

Si j’ai bonne mémoire, ce sont plusieurs groupes chinois qui se sont jetés, telle la vérole sur le bas clergé, sur le rachat de quelques aéroports français ? Il y aurait même eu, à un moment, un Chinois fantôme qui aurait jeté son dévolu sur Fram…

Et puis, Club Med, ce n’est pas chinois maintenant ?

Comme le disait ce professionnel, cité par mon confrère, « les Chinois cherchent à créer leur propre marché sur place. Ils ont bien compris que le tourisme chinois était une véritable poule aux œufs d'or. C'est pour cela qu'ils ne veulent pas le partager".

Ben alors ? On voit que Mao est mort depuis longtemps, les traditions se perdent…

Lu 3127 fois

Notez


1.Posté par BERGAUZY le 27/06/2017 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article bien incomplet !!!! Toujours à pointer l'ogre chinois...qui se fout bine de ce que l'on peut dire sur lui et qui continue avec une croisannce de 8 à 10 % lui...
le tourisme international intègre la variable shopping plus ou moins élevée..la tunisie, le Maroc ( poteries, artisanat, tapis) , la turquie ( alors la c'est pire...99 € pour aller en Turquie avion transferts hôtels et trajets intervilles puis minimum 3 grands centres commerciaux tapis bijoux...le pire c'est que la moyenne d'achat chez nos compatriotes français est de 600 € / personne...) ...) , le brésil ( bijoux ) , la france ( parfums, vins., marques..) etc..dans voyage il y a aussi un budget achats.Certains réceptifs ne font pas de marge sur les services qu'ils rendent et se rattrapent sur le shopping et le facultatif, on appelle cela des marges "arrières" cela existe. En Asie il est courant qu'un guide pour guider un groupe de pharmaciens en hôtels 5 ***** donc à fort pouvoir d'achats, par exemple, paye pour avoir le groupe...après charge à lui de se rentabiliser avec le shopping le facultatif... Alors il est inutile de pointer du doigt les chinois en particuliers. ils ont leur méthode leur culture. Ce sont les premiers touristes dans tous les pays dans le monde...Ils ont leur façon de voyager, leur coutume. il y a aussi une élite qui sait voyager. Pour les grandes marques il ne vous a pas échappé que les sacs vuitton ou hermes étaient taxés en Chine et donc coutaient plus chers sur place. Du coup ils amortissent leur voyage en revendant au retour ceux ci 10% moins cher que le marché local et gagnent encore 10%.
Merci yves

2.Posté par mille sabords le 27/06/2017 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" c’était sans compter sur cet esprit incroyable de contre-façonner de la part d’opérateurs chinois peu scrupuleux. C’est hélas une habitude qui semble perdurer et qui ne parait pas inquiéter plus que nécessaire nos pouvoirs publics. " Bien vu.... mais c'est plus qu'une habitude c'est leur ADN. leur coutume, leur mode de vie.

Une fois de plus les pouvoirs publics , en dehors du décorum, ne s'intéressent pas en profondeur au sujet alors que le tourisme réceptif est un vecteur économique important qui pourrait séduire
le président Macron.

La TVA sur la marge n'est pas étrangère au comportement des opérateurs chinois qui copient sans scrupule et exploitent les touristes chinois qui passent plus de temps dans les boutiques plus lucratives que les packages touristiques copiés lors d'invitations à grandes pompes aux frais des professionnels et des contribuables français lors des éductours en France .
Ces méthodes dans le tourisme sont" border line " mais elles existent et sont pratiquées par les opérateurs chinois .

La France s'est laissé bercée par le chant des sirènes chinoises pensant décrocher un marché porteur pour le tourisme français. Tout n'est qu'illusions sur lesquelles surfent avec satisfaction les opérateurs touristiques chinois .

La Chine n'a pas signé le traité international anti contre façon (ACTA) et pour cause ils sont les leaders de la contrefaçon dans le monde et pourquoi pas le tourisme qui est devenu une manne..

Pour freiner et enrayer ce qui se passe depuis quelques années dans le domaine de la contrefaçon touristique , les pouvoirs publics devraient se placer sur un autre terrain pour lutter contre cette contrefaçon bien réelle devenue " poule aux oeufs d'or" en Chine .
Les pouvoirs publics devraient resserrer les contrôles au niveau des intermédiaires installés en France qui assurent en toute illégalité la soi disant " mise en relation avec les opérateurs touristiques chinois " .Ils ont installés dans de nombreuses régions de France en particulier à Paris et dans le sud de la France

Quid d'un ministre du tourisme ,le président Macron privilégie l 'Europe et l 'international, alors pourquoi autant de négligence pour le tourisme réceptif dont le champ d'action est la planète?? Oublions le "dormant' qui n'a jamais rien compris et Pinel fière qu'une loi porte son nom qui a mieux fait dans la finance ( faute de mieux) que dans le tourisme...

Les opérateurs touristiques chinois sont des commerçants hors pair, un centime est un centime, Ils surfent sur l'image de marque internationale de la France pour construire des packages creux , vide de contenu après avoir été invités en France dans le cadre de la promotion touristique pour copier des programmes de qualité.
Tout le monde le sait mais personne ne se creuse la tête pour mieux appréhender ce marché touristique énorme et le canaliser.

Il suffit pour s'en convaincre de visiter les sites internet chinois pour se rendre compte que les prix pour se rendre ne France sont bas avec un contenu touristique pauvre, vide et creux .
Les opérateurs touristiques chinois ont mis sur pied un système très lucratif en positionnant des intermédiaires de " mise en relations " qui assurent la relation et la construction de programmes sans existence légale, sans licence , sans garantie financière qui puisent dans les écoles de traduction et de langues les stagiaires chinois à moindre coût pour encadrer leurs groupes .Quant à " l'élite" qui sait voyager celle ci est par définition minoritaire , (je dirai plutôt les fortunés).

La majorité des circuits sont dénués de richesses touristiques de nos belles régions de France ,et sont essentiellement orientés vers le shopping qui rapportent davantage aux opérateurs comme aux voyageurs. ( comme ce fut dans le passé pour la Turquie , le Maroc et la Tunisie)

Il est scandaleux que les CRT et Atout France laissent de telles pratiques se développer en bout de chaine, car chaque éductour organisé pour les professionnels chinois se solde par une probable contrefaçon de programme avec la mise en place d'un intermédiaire installé en France qui utilise toutes les filières et astuces les moins chères pour permettre aux opérateurs chinois de construire leur package à bas prix pour générer du volume mais pas de qualité leur rentabilité se plaçant ailleurs .
proverbe chinois:
Ce n’est pas moi qui vole la fortune du naif, c’est lui qui m’en fait don.
Yi king

3.Posté par Papadopoulos le 28/06/2017 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, ce qui me choque dans l'article d'Oncle Dom c'est cette phrase: "Si j’ai bonne mémoire, ce sont plusieurs groupes chinois qui se sont jetés, telle la vérole sur le bas clergé, sur le rachat de quelques aéroports français ?"

Traiter les investisseurs (peu importe leur nationalité ou leur couleur de peau) de vérole c'est une marque de non respect.

L'investisseur français serait plus fréquentable que l'investisseur chinois ?

Tonton, faites attention ! Votre vernis commence à s'écailler pour laisser paraître la peinture Marine. Et le éphehène Marine n'est pas beau.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com