TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : les agences traditionnelles toujours très "physiques"...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 13 Octobre 2017

Les nouvelles du secteur sont bonnes et il va maintenant falloir œuvrer pour que cela continue. Malgré les crises, les attentats divers et variés, les élections et que sais-je encore, le marché du tourisme retrouve des couleurs cette année…



TUI ou Thomas Cook se contentent de suivre la tendance des agences dites "nouvelle génération" au lieu de la précéder - Crédit photo : GM
TUI ou Thomas Cook se contentent de suivre la tendance des agences dites "nouvelle génération" au lieu de la précéder - Crédit photo : GM
Tous les indicateurs sont au vert, comme on dit dans les bonnes gazettes.

Ça fait plutôt du bien, d’autant que l’on entend depuis des années que les agences de voyages, c’est quasi foutu et qu’il va falloir songer à autre chose.

Ben non ! Même si les distributeurs en ligne ont fait une grosse percée, rien à faire, les agences « physiques » tiennent encore largement leur place.

Mais il est vrai que ces dernières ont aussi, après longue réflexion et tergiversations multiples, compris qu’il fallait aussi s’adapter au client, renouveler et moderniser leur espace d’accueil et peut-être aussi « inciter » leurs fournisseurs voyagistes à présenter des produits plus « adaptés ».

Certains l’ont compris, d’autres moins, mais une sélection naturelle finira par les convaincre de « suivre » … Ou alors, ce sera la disparition assurée.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
En tout cas, pour les agences de voyages, la reprise est claire et les investissements consacrés à la rénovation des points de vente finissent par porter leurs fruits.

Il est vrai, comme le disait Bitbol lorsqu’il a été élu à la présidence de Selectour, que "les clients ne pouvaient plus aller acheter le voyage de rêve dans des taudis"… Phrase maladroite, certes, mais qui n’en était pas moins totalement réelle !

A preuve, les agences dites de « nouvelle génération » connaissent une croissance terrible. Même les gros industriels, du style TUI ou Thomas Cook, ont fini par le comprendre et ont entrepris un vaste programme de rénovation.

Dommage qu’à chaque fois, ils se contentent de suivre la tendance au lieu de la précéder…

On relève quand même que ces agences en ligne n'ont pas accompli la grande « percée » prédestinée par tous.

D’ailleurs, ces dernières poursuivent un certain rétropédalage et se tournent aussi vers l’ouverture de points de vente physiques.

Faut croire que, soudainement, le client est enfin devenu la « priorité ». Et que ce dernier a encore son mot à dire. Et, pour faire plus simple, n’est pas Voyageurs du Monde qui veut.

Je relève également dans cette embellie, laquelle va perdurer espérons-le durant les prochains mois, que les tentatives de déstabilisation menées par de vilains poilus, sanglantes et ignobles, sont loin d’avoir atteint leur but.

Si j’en crois les chiffres publiés récemment par l’Office du tourisme de Paris, malgré les obstacles flagrants de Notre-Dame-de-Paris envers le tourisme, les visiteurs reviennent de plus en plus nombreux.

Pour la Tunisie, c’est aussi le retour des voyageurs. Londres, durement touchée, retrouve ses couleurs « touristiques » et ce n’est pas le Brexit qui va changer grand-chose… à condition toutefois que l’on arrive à le solutionner !

C’est finalement très rassurant tout ceci. Même si, comme le soulignait un commentateur avisé hier nombreux sont encore les clients qui réservent et achètent hors les agences de voyages « physiques ».

Tout dépend de ce qu’ils achètent et il est vrai que la vente d’un « club à lancer de tongs », à un tarif défiant toute concurrence, ne nécessite pas forcément le conseil avisé d’un agent de voyages… qui va, de surcroît, bénéficier d’une commission très modeste.

En revanche, et les agences ont tout intérêt à multiplier les initiatives, ce client sera plus à l’aise pour se concocter un voyage « personnalisé » sur le Net et le finaliser auprès de son conseiller favori

La tendance est là, pas l’inverse !

Lu 2375 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com