TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : les taxes c'est comme les c... on finit toujours par les payer !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 18 Juillet 2013

Comme le dit notre bon président normal, la reprise, c'est maintenant. La reprise, oui mais de quoi ? Ben, des taxes et des ponctions diverses, what else ? Vous pensiez le temps de la "Jacquerie" révolu ? Que nenni !



Vous pensez, émoi à l'Elysée. Comment ? Une taxe, qui concerne quand même un peu le tourisme, qui n'a pas bougé depuis 2006. Mais qu'est-ce donc ? /photo dr
Vous pensez, émoi à l'Elysée. Comment ? Une taxe, qui concerne quand même un peu le tourisme, qui n'a pas bougé depuis 2006. Mais qu'est-ce donc ? /photo dr
Entre deux tranches de saucisson, une bibine et un petit sandwich rillettes cornichons, Jacques Chirac, grand voyageur, (souvent à l'oeil) avait eu une idée de génie : une taxe sur les billets d'avions, précisément et judicieusement baptisée Taxe Chirac.

Attention, cette taxe ne concernait (et ne concerne toujours d'ailleurs) que les pays qui se sont engagés à l'appliquer… Ils sont pas nombreux !

Mais, c'était pour une bonne cause, puisqu'il s'agissait, avec les fonds récoltés, de participer à la lutte contre le Sida, particulièrement dans les pays d'Afrique.

Unitaid, l'organisme international présidé par Douste-Blazy, un ministre qui a brillé dans tous les postes qu'il a occupé, (mais il a sûrement dû apercevoir la vierge lorsqu'il était maire de Lourdes), était chargé de recevoir les fonds et d'en faire bon usage.

C'est vrai que le transport aérien est un grand pourvoyeur de taxes, diverses et variées, sans parler des taxes de surcharge carburant et autres ponctions réalisées sur le dos des passagers. Parfois aussi sur celui des compagnies...

La case de l'Oncle Dom : les taxes c'est comme les c... on finit toujours par les payer !
Or donc, notre bon président normal qui voit la reprise à sa porte, vient de faire une grande découverte.

La fameuse taxe Chirac n'a pas été augmentée depuis… 2006.

Vous pensez, émoi à l'Elysée. Comment ? Une taxe, qui concerne quand même un peu le tourisme, qui n'a pas bougé depuis 2006. Mais qu'est-ce donc ?

Car, oui, je vous le dis haut et fort, le tourisme, c'est pas cher, c'est pas fatigant et ça peut rapporter gros.

Encore une fois, si cette taxe est réellement instaurée pour lutter contre sida, paludisme et tuberculose on peut pas trop s'insurger.

Encore que, si vous voulez quand même mon avis, au lieu de dépenser des milliards de milliards en armes et engins de destruction, on investissait dans le bien-être des populations, ce serait peut-être mieux, non ?

Utopie, dites-vous ? Hélas, oui, je le crois. N'empêche que c'est pas beau et que finalement, la "revalorisation" de cette taxe ne servira pas à grand-chose.

Dommage. Mais il est vrai que la solidarité, c'est un peu de notre culture à nous, en France.

Reste plus à savoir de combien l'Elysée va décider de gonfler la taxe… avant de s'attaquer aux hôtels de luxe. Faut aussi penser à nos colonies de vacances, quand même !


Lu 1893 fois

Notez


1.Posté par just biou le 19/07/2013 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL Y EN A MARRE !!!
Qu'est-ce qu'on a fiche du sida en Afrique? Pourquoi n'y a-t-il pas une taxe sur les comptes bancaires des potentats africains à Zurich ou à Jersey ??
Pourquoi est-ce aux passagers aériens de payer cela ? Ce sont eux qui apportent le sida en Afrique ou bien ne serait-ce pas le contraire, pour un certains tarés d'entre eux, des passagers qui le rapportent en France après des relations douteuses sur place ??

ON N'A PLUS DE FRIC en France !!! Et on va piocher dans la poche du voyageur aérien pour faire ce fric par M. Douste-Blazy dont DOM rappelle combien il a brillé en son temps.

Un petit souvenir: M. Bouste-Blazy, ministre des Affaires Etrangères, en voyage officiel en Israël visite le Mémorial de la Shoah. Il voit des plaques dédiées aux Juifs français, polonais, allemands, ukrainiens, etc.
Question du ministre : "Et il n'y a pas de plaque pour les Juifs anglais ?"
Les Israéliens étaient un peu gênés de lui expliquer que la Grande Bretagne n'avait pas été envahie par Tonton Adolf.

L’antépénultième président s'était fait un nom avec la CHIRAXE, le nouveau veut s'en faire un aussi avec la TAXHOL.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com