TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : quand la vérité est bonne à dire… en face et sans fard !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 14 Novembre 2014

Bien étrange, ce Collectif des Agents de Voyages en colère, qui pour l'instant se retranche derrière un anonymat prudent. Appel à la révolution ou cri désespéré d'une profession qui se voit confrontée à l'abandon et à la trahison ?



La case de l'Oncle Dom : quand la vérité est bonne à dire… en face et sans fard !
C'est quasiment une bombe que lance cet anonyme "Collectif des Agents de Voyages en Colère" et dont nous vous avons livré l'intégralité du désespoir, hier.

On ne peut pas dire cependant qu'ils aient entièrement tort. Exprimer une indignation, c'est un droit.

En revanche, écrire que les articles publiés dans la presse sont tous faux, c'est de la stupidité.

Nous avions souligné (comme nos confrères) le doublement du pourcentage du calcul des cotisations.

Mais ce n'est pas véritablement le sujet. Car, au-delà de cette petite faute, due sans doute à une colère bien réelle, une incompréhension flagrante et surtout le fait de se trouver au bord du gouffre, la détresse est réelle et profonde.

Non seulement celle de ce qu'un lecteur-commentateur sans grand esprit traite "d'épiciers", mais aussi de ceux qui sont dans la juste ligne, parfois confrontés à des difficultés réelles, mais soucieux de préserver leur équilibre et surtout celui de leurs clients.

Et, accessoirement, le souci aussi de pouvoir vivre un tout petit peu décemment de leur activité. TO, distributeurs, pure-players confondus.

On peut en même temps comprendre la réaction, brutale, rapide, de l'APST.

Faut dire que pour celle-ci, et je ne voudrais pas faire de comparaisons improbables avec nos gouvernements en matière d'héritage, la situation devenait difficile à gérer, de façon à assurer la pérennité d'une institution créée par des professionnels pour des professionnels.

Et faut dire aussi que tout n'a pas été dit. Parce que rien n'est facile, que la communication n'a jamais été le grand point fort de l'APST et que ses partenaires n'ont pas forcément compris que les choses et les affaires ont changé.

Plusieurs choses me frappent (et je ne vous ferai pas le coup de vous dire que merci, j'ai pas eu mal, le sujet est grave mais faut quand même sourire un peu).

Comme j'ai eu le temps hier, je suis parti en chasse, interrogé beaucoup de monde… Le résultat est assez consternant, car, finalement, rien n'a été énoncé clairemen t!

Oui, tout le monde a été surpris, nous les premiers.

Oui, même le secrétariat au Tourisme de Madame Delga a été surpris.

La case de l'Oncle Dom : quand la vérité est bonne à dire… en face et sans fard !
Oui, le Snav était parfaitement au courant et a participé aux discussions avec le cabinet de Carole Delga.

Oui, l'APST a bien demandé, mais en réaction au refus du Ministère d'instaurer de mettre en place la fameuse garantie "tous sinistres" obligatoire, d'accélérer les choses et les décisions.

Non, le Syndicat des tour-opérateurs n'était pas convié aux réunions qui durent depuis plusieurs mois.

Pourquoi ? L'APST devait obligatoirement prendre des mesures drastiques.

Parce que, et c'est désolant, la profession est gangrenée par de nombreux malfrats et des escrocs à la petite semaine sans grande envergure intellectuelle, dont elle ne peut se débarrasser sans causer sa propre perte.

Mais faudrait quand même accélérer aussi les choses de ce côté-là. Si j'en crois mon gros nez, quelque (je le mets au singulier) groupiste dont je suis la trace pourrait être dangereux !

Le temps du copinage est fini, certes, mais les séquelles ne disparaîtront pas de sitôt et c'est grand dommage.

Et, comme pour les sinistres, ce sont les bons qui finissent toujours par payer pour les mauvais.

Sans vouloir, encore une fois, faire de comparaison hasardeuse, c'est le problème de la Sécu : un système brillant vérolé par lui-même!

Ce changement (la hausse des cautions et ds garanties) est une façon brutale de tenter de faire le ménage…

Et, malgré cet anonymat qui me fait profondément horreur, je comprends la réaction de ce collectif, qui se sent trahi et abandonné.

En revanche, pourquoi se cacher (et ce sont leurs propres paroles) en déclarant que (et je cite): "les moyens de rétorsions discrétionnaires de l'APST sont réels et très craints par les agents de voyages. C'est une réalité à laquelle des centaines d'entre nous ont été et seront malheureusement confrontés".

Et moi, j'ai encore une question, à vous, en colère, qui vous plaigniez de ne pas avoir été représentés par votre syndicat.

Demandez donc à son président, celui qui a assisté à toutes les discussions, pourquoi il est allé voir madame Delga cette semaine pour lui demander de reconsidérer sa position ?

Vous avez voté, non ? Ou alors… pas. Eh bien c'est un grand tort. Et le courage, comme vous me le dites si bien, Collectif, c'est de se montrer à poil et en face. Ça finit toujours par payer !


Lu 2295 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 14/11/2014 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Quel bonheur, grâce à vous je viens d'apprendre qu'écrire que les "articles publiés dans la presse sont tous faux, c'est de la stupidité".

Pitié malgré cette vérité criante, n'arrêtez pas d'écrire même si...

Quand je pense que j'ai cru que Jean Pierre Mas n'allait pas être élu Président du SNAV et encore moins Président de Selectour Afat. Dire que j'ai pensé que Marsans allait finir en prison avec Jean Marc Siano. Alors tout cela était faux ?
Il paraît qu'un certain Richard plaisanterait avec les comptes ! Il est encore là ?

Vous avez raison, tout ce qu’écrit la presse est pure vérité ! Dire que j'en doutais.
Passez un bon week end cher ami

Votre dévoué
Rick

2.Posté par Hervé le 14/11/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Halte aux ''je le sais mais je ne dirai rien !'' qui gangrènent également notre profession.

Qui est ce groupiste que vous suivez à la trace ?
Dites le de suite (avec droit de réponse éventuel) afin que des agences ou des clients directs ne continuent à lui verser des chèques !!!!!!!

3.Posté par christian le 14/11/2014 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« N’attribuez jamais à la malveillance ce qui s’explique très bien par l’incompétence. »

Napoléon Bonaparte

Et si les "dirigeants" de l'APST étaient d'abord et avant tout des incompétents, incapables ?
Ceci expliquerai comment nous en sommes arrivé la ...

4.Posté par EL GHALI le 14/11/2014 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non les dirigeants de l'APST ne sont ni incompétents, ni incapables, mais simplement veulent liquider les "artisans du voyages" les agences indépendantes et de coin de rue en faveur des gros groupes ou groupements.
S'ils veulent vraiment protéger le consommateur, ils n'ont qu'à prendre et appliquer ce qu'à fait le Québec (une simple province):
L'argent du client est obligatoirement déposé dans un compte en fidéicommis et ne peut être "bougé" que pour payer les prestations pour ce client et non un autre
Le compte en fidéicommis ne peut être déficitaire
Les clients paient 3$ par tranche de 1000$ par achat qui alimentent un fond de caution collective qui rembourse les clients en cas de défaillance d'une agence ou un T.O.
La caution des agences au Québec ne dépasse pas 35 000$
Voilà comment on peut protéger le consommateur sans ruiner les agences

5.Posté par Christian le 14/11/2014 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ EL GHALI,

Je ne suis pas persuadé que l'APST puisse avoir un quelconque intérêt à :

"liquider les "artisans du voyages" les agences indépendantes et de coin de rue en faveur des gros groupes ou groupements".

Il suffit d'avoir connu certains des "élus" qui ont "siégé" y compris en région, pour comprendre que l'incompétence de nombreux "vieux croûtons" peut-être partie intégrante de leurs attributions ...

Cordialement.

6.Posté par Fascinatus le 14/11/2014 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Christian

Incompétences et amour de l'entre-soi pour supprimer les jeunes pousses, ne sont pas incompatibles.

Comment expliquer le seuil minimum de 200 000€ autrement? Comment une agence pas encore montée et sans ambition démesurée, pourrait avoir besoin d'une garantie aussi élevée?
Peut être que certaines agences ont fraudé sur de telles montants la première année, mais dans ce cas, j'aimerais que l'apst et autres dissidences nous envoient les statistiques précisent:
où, quand, comment, qui, pourquoi, ces gens ont-ils ruiné l'apst et floué les clients?

En posant tout sur la table, nous trouverons sans doute conjointement de meilleures idées de contrôles qui satisferont autant les consommateurs (et donc le gouvernement!) mais aussi les pro du tourisme.

7.Posté par papagolf le 14/11/2014 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ El Ghali,@Christian,
Sans avoir complètement raison, vous n’avez certes pas tort.
En principe on est plus intelligent à plusieurs que tout seul. Nous avons là, s’il en était besoin, la démonstration du contraire. L’absence de vision des « cerveaux » qui ont accouché de ces idées et de leur cortège d’effets pervers est navrante.
Qu’ils se rassurent. Ils ne sont pas seuls.
Difficile de se garder de la médiocrité. Cela nécessite une vigilance de tous les instants.
Pourvu que ce ne soit pas insuffisant...

8.Posté par Christian le 14/11/2014 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ notre ami Fascinatus

"Comment expliquer le seuil minimum de 200 000€ autrement? Comment une agence pas encore montée et sans ambition démesurée, pourrait avoir besoin d'une garantie aussi élevée?"


Aucune réflexion, des "petits élus" stupides qui jouent aux "connaisseurs" qui conseillent" alors qu'ils sont NULS dans ce domaine ...
Le Crédit .Agricole . a reconnu son incompétence via son expérience "Voyage .Conseil" .
Que ces personnes reconnaissent leur incompétence de gestion des riques ... (même si au départ l'idée partait d'une vraie idée de " solidarité") ...
Cordialement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com