TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La croisière conserve son cap sur la Côte d’Azur

hausse de 9 % du nombre des passagers en 2009


Rédigé par Michel BOVAS à Nice le Vendredi 3 Avril 2009

L’absence d’infrastructures pour l’accueil des grandes unités de croisière ne semble plus un handicap pour la Côte d’Azur qui annonce une hausse de 9 % du nombre des passagers accueillis en escale pour 2009.



La Baie de Villefranche - © CRT Riviera Côte d’Azur - Pierre BEHAR
La Baie de Villefranche - © CRT Riviera Côte d’Azur - Pierre BEHAR
« 2009 et 2010 seront de bonnes années pour la croisière sur la Côte d’Azur », s’exclame en cœur la délégation du French Riviera Cruise Club qui vient de rentrer du Seatrade de Miami.

Tranchant singulièrement avec la morosité ambiante des professionnels travaillant pour le tourisme de loisirs ou d’affaires, les acteurs au contact avec les compagnies de croisière dans les ports azuréens observent le maintien d’une progression de 9 % de la fréquentation des croisiéristes.

« La saison s’élargit et l’on enregistre pour l’année en cours 517 escales dans les ports de Nice –Villefranche, Cannes, ainsi que ceux d’Antibes et de Golfe-Juan qui accueillent pour la première fois des unités, cela représente 770.000 passagers contre 710.000 en 2008 », confirme Laurent Monsaigeon directeur des ports au sein de la CCI de Nice.

A ce chiffre il faut rajouter les 260.000 passagers attendus par Monaco.

Anglais, Américains, Allemands et Espagnols

La première nationalité de ces croisiéristes qui débarquent en escale à Nice et Cannes, et qui dépensent chacun de 70 à 80 € par jour, est formée par les Anglais (30 %), suivis des Américains (20 %, des Allemands et des Espagnols.

Seul indicateur en rade si l’on peut dire : celui des têtes de ligne (50.000 passagers). La faute en l’absence d’accueil à quai pour grandes unités et malgré un aéroport proposant un bon réseau international pour le post et pré-acheminement depuis la Grande-Bretagne, la Scandinavie ou l’Allemagne.

Le port de Savone en Ligurie grâce à ces installations portuaires devient progressivement incontournable pour les départs de circuit de croisière. Il fait transiter majoritairement ses passagers européens par l’aéroport niçois.

Miami : l’activité croisière n’est pas affectée

La délégation azuréenne du French Riviera Cruise Club observe qu’à Miami l’activité croisière n’est pas affectée pour l’instant par la crise.

Dominique Estève, président de la CCI Nice Côte d’Azur souligne par ailleurs que les 5 grandes compagnies qui représentent 80 % du trafic mondial adaptent leur offre et surtout captent désormais une large catégorie de clientèle grâce à des tarifications plus abordables.

Trente cinq nouvelles unités de plus de 250 m vont être mises à l’eau d’ici 2012. "On retrouve sur ces navires la répartition en quatre classes des anciens paquebots du début du 20e siècle", observe D. Esteve.

Les navires offrent donc des prestations allant de la clientèle haut de gamme à la clientèle économique.
Autre tendance lourde : le soin apporté par ces compagnies sur la qualité de l’offre touristique en escale.

Améliorer l’accueil à terre

Villa Ephrussi de Rothschild avec aufond deux unités de croisière - © CRT Riviera Côte d’Azur - Pierre BEHAR
Villa Ephrussi de Rothschild avec aufond deux unités de croisière - © CRT Riviera Côte d’Azur - Pierre BEHAR
« Les compagnies coopèrent de plus en plus avec les destinations pour optimiser et diversifier leur offre. Sur ce plan la Côte d’Azur est bien armée face à la concurrence avec un large spectre de produits touristiques culturel, patrimonial ou environnemental, complète Alain Gumiel président du French Riviera Cruise Club et nouveau président du CRT Riviera Côte d’azur.

Il faudra toutefois améliorer l’accueil à terre pour faire en sorte que ces croisiéristes en escale pour la journée soit séduit pour n’avoir ensuite qu’une envie de revenir pour des séjours plus longs.
»

Les Français qui ont été 330.000 à succomber à la croisière en 2008 (+11 %) devrait atteindre la barre des 500.000 en 2010.

La marge de progression est très importante sachant que pour une population équivalente, la Grande-Bretagne fournit un million de passagers et l’Allemagne près de 900.000.

4000 participants du Seatrade Med en 2010 à Cannes

Enfin 2010 verra le Palais des Festivals à Cannes accueillir 4000 participants du Seatrade Med. « On mobilise toutes les institutions pour faire de ce rendez vous qui se tient tous les deux ans dans une ville différente (la dernière était Venise en 2008) se transforme en vitrine pour la destination croisière de la Côte d’Azur. »

Si le Seatrade se tient à Cannes la soirée de gala se déroulera à Nice pour que les participants aient une vision globale d’une destination qui joue désormais le collectif en matière de promotion auprès des compagnies de croisière.La concurrence et la crise sont passées par là.

Lu 5379 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com