TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La massothérapie, une thérapie naturelle et multiple

Déclinaison européenne, nord-américaine et orientale


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 28 Janvier 2014

Reconnue comme l’une des plus vieilles formes de thérapie populaire, la massothérapie trouve son origine dans les civilisations anciennes. On la dit égyptienne, chinoise, grecque. Elle viendrait du mot arabe « masah » signifiant « presser légèrement », « palper ».



La massothérapie est une thérapie naturelle qui fait appel au toucher et à une panoplie de techniques visant à agir sur des zones stratégiques du corps - DR : Fotolia
La massothérapie est une thérapie naturelle qui fait appel au toucher et à une panoplie de techniques visant à agir sur des zones stratégiques du corps - DR : Fotolia
Quelle que soit son origine, la massothérapie est une thérapie naturelle qui fait appel au toucher et à une panoplie de techniques visant à agir sur des zones stratégiques du corps.

Profond, effleurant, transversal, ciblé ou général, le massage est multiple. Ses effets sont relaxants, stimulants, toniques, sédatifs.

Selon les prescriptions, les besoins et les techniques, les écoles diffèrent.

La tradition européenne se base sur les principes d’anatomie et de physiologie occidentaux et la manipulation des tissus mous, dont le massage suédois constitue la méthode classique.

La tradition moderne nord-américaine se base sur les principes d’anatomie auxquels elle intègre une dimension psychocorporelle aux concepts traditionnels. En font notamment partie le massage californien, le massage Esalen.

Les techniques orientales sont basées entre autres principes, sur la médecine traditionnelle chinoise, comme le massage Tui na, l’acupression, le shiatsu, la réflexologie.

De l’effleurage à la vibration

En dépit des différences de philosophie et de types de manipulation, ces écoles partagent les mêmes techniques de base.

L’effleurage est un massage extrêmement léger, effectué du bout des doigts ou avec la paume de ses mains.

Cette technique est souvent utilisée pour commencer un massage, en raison de l’échauffement local produit et de la détente globale obtenue.

La friction se fait par un frottement de la peau avec les doigts pour atteindre et mobiliser les muscles et les tendons. Ce type de technique peut aider à la résorption des œdèmes.

La pression ou « pressothérapie » consiste à traiter les zones avec les deux mains en même temps, soit alternativement.

Ce massage s’effectue avec les doigts et le bord de la paume des mains. Une variante d’origine chinoise est la masso-puncture ou digitopuncture.

Dans ce cas précis, le kinésithérapeute va chercher à stimuler les points d’acupuncture définis par la médecine chinoise.

L’objectif est d’obtenir un effet semblable à celui de la pose d’aiguilles ou de « moxas » (objets chauds).

Le spécialiste qui l’effectue doit avoir étudié l’acupuncture ou tout au moins pris l’avis d’un médecin acupuncteur avant de l’effectuer.

Ce type de massage est souvent utilisé en complément des soins de pressothérapie et de drainage lymphatique contre la cellulite.

Pli cassé et palper-rouler

La technique de la percussion consiste à heurter la peau soit avec le bord de la main, soit avec la face interne de la main (clapping) ou encore avec la pulpe des doigts.

La percussion permet de stimuler les muscles de la zone traitée. L’intensité de cette stimulation dépend de la force et de la rapidité avec lesquelles le message est effectué. Le pétrissage malaxe littéralement au travers de la peau pour induire une décontraction.

Le kinésithérapeute peut employer la méthode du « pli cassé » qui consiste à malaxer des deux mains de façon alternative. Il peut aussi manœuvrer en « palper-rouler ». Les plans cutanés sont alors malaxés et roulés entre le pouce et l’index.

Le massage transversal consiste en une série de frictions appuyées et lentes allant dans une direction perpendiculaire à celle des tendons et des muscles concernés.

Le massage transversal profond est principalement utilisé en complément de la rééducation fonctionnelle pour soulager les douleurs liées aux séquelles de traumatisme articulaire.

Le massage réflexe est une méthode d’étirement de la peau qui commence toujours par des zones environnantes pour progressivement s’attarder sur la partie à traiter.

Il existe différentes écoles pour la pratique de ce massage réflexe qui demande une bonne maîtrise technique. Ce type de massage a des effets bénéfiques sur les douleurs, les troubles circulatoires ou les affections rhumatismales.

La vibration enfin est une manœuvre utilisée pour obtenir un effet antalgique. Elle consiste à effectuer une succession de pressions puis de relâchements sur la peau à l’aide du doigt ou de la main entière.

Lu 3194 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com