TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





La région Hauts de France à la conquête des marchés asiatique et indien

les explications de Jean-Philippe Gold, directeur du CRT


Rédigé par Aurelie Resch le Vendredi 28 Octobre 2016

Les retombées économiques du tourisme impactent fortement les régions françaises. Les Hauts de France, tout en continuant à consolider ses relations avec des partenaires européens et américains, cherchent aujourd’hui à pénétrer le marché asiatique et le marché indien qui représentent respectivement 10% du tourisme international et un volume de 300 000 visiteurs en France en 2016.



Photo CRT Hauts de France
Photo CRT Hauts de France
"Il y a une véritable volonté au Comité régional du tourisme (CRT) des Hauts de France de développer son économie à l’international.

Quand on connait les retombées économiques du tourisme, on cherche tout naturellement à le développer et à construire de nouveaux partenariats à l’étranger. Le marché européen constitue 70% du tourisme français.

Nous consolidons donc cette demande touristique tout en nous ouvrant à d’autres marchés.

En Chine, 300 millions de gens sont désireux de voyager en Europe et plus particulièrement en France. Il en va de même avec l’Inde dont le gouvernement favorise le tourisme vers l’Europe pour une ouverture économique et culturelle à l’international.

C’est le moment d’investir du temps et de l’énergie pour attirer ces voyageurs vers notre destination. Pour cela nous devons mieux appréhender la culture et la demande de ces marchés.


Des actions précises et ciblées

Nous nous entourons donc de collègues et collaborateurs natifs de ces pays ou ayant séjourné là-bas pour mieux intégrer les besoins des voyageurs asiatiques et indiens.

On se rend compte par exemple qu’il est fondamental pour les touristes indiens de participer à une activité, de contempler de grands espaces et de consommer des produits locaux et bios.

Les voyageurs chinois connaissent très bien leur Histoire et aiment faire des parallèles avec l’Histoire des lieux visités à l’étranger.

Les demandes en termes de restauration sont également très spécifiques selon qu’elles soient influencées par une pratique religieuse (comme en Inde par exemple). Le chiffre 4 en Chine est lié à la mort, il vaut donc mieux éviter d’attribuer à un client chinois une chambre d’hôtel portant ce numéro…

Nous formons ainsi du personnel localement pour répondre à la demande, sensibilisons l’hôtellerie aux us et coutumes asiatiques et indiens et créons des itinéraires ciblés.

Les indiens aimant être actifs plutôt que passifs, nous les faisons participer à un atelier de confection de macarons d’Amiens. Ils aiment les produits régionaux, nous leur ferons goûter du foie gras et les emmènerons visiter des vignobles.

Attirés par le glamour de Paris, les touristes asiatiques et indiens sont également à la recherche d’authenticité dans les régions environnantes. Leur faire rencontrer un maître fromager ou découvrir le processus de production d’un champagne répondra à leurs attentes.

Dans la région Des Hauts de France nous repensons nos offres touristiques. Nous les personnalisons pour qu'elles soient plus séduisante pour une clientèle asiatique.

Pour les chinois, dresser un parallèle entre leur culture et la nôtre est un plus. Nous mettrons donc l’accent sur les demeures impériales ayant gardé un service de porcelaine chinoise et rapporté des influences chinoises dans leur décoration (La Grande Singerie à Chantilly), les cérémonies de thé, mais aussi les cathédrales (comme celles d’Amiens où a été tourné un show chinois avec une star de la télévision chinoise) ou certaines parties de Lille qui peuvent répondre à la sensibilité asiatique.

Nous donnons effectivement la parole à des personnalités de la télévision et du cinéma.

En réalisant des clips ou des entrevues avec celles-ci pour qu’elles rapportent leur expérience ou leur point de vue sur notre région nous touchons une plus grande portion de la population (les indiens sont 14 millions par jour à aller au cinéma).

Une entrevue avec un acteur ou un itinéraire sur les lieux de tournage d’un film indien réalisé en France auront un impact décisif sur l’intention des indiens à venir voyager chez nous.

On attend par exemple beaucoup des retombées du film Bollywood Befikre.

Les Hauts de France multiplient les initiatives pour que les touristes indiens et chinois soient heureux de leur expérience dans notre région et en fasse la promotion une fois rentrés chez eux.

De leur coté, la Chine et l’Inde ont pleinement conscience des enjeux économiques liés au tourisme à l’international.

Elles sont aussi demandeurs de partenariats et d’échanges culturels et touristiques qui pourraient déboucher sur des investissements mutuels potentiel.

A cet égard il est tout aussi fondamental pour ces pays comme pour les Hauts de France d’établir des relations de confiance dans la durée.
"

Aujourd'hui le TO Caissa, un leader du marché chinois vers l'Europe, signe un accord inédit avec la région Hauts-de-France.

Cet accord de coopération stratégique vise au développement de nouvelles offres touristiques personnalisées pour les groupes de format classique, les groupes attirés par le luxe et ceux souhaitant un programme sur-mesure.

Caissa envoie actuellement 25 groupes par mois en région Hauts-de-France, dont 7 qui consomment de la nuitée sur le territoire.

Le coup d'envoi de cette collaboration renforcée avait été donné en août 2016, lorsque que Caissa a dépêché une équipe vidéaste pour tourner un film promotionnel de la région.

Le film va faire largement le tour de la Chine grâce à une diffusion dans les salles de cinémas (un réseau qui a touché 0.151 milliard de personnes en 2015), sur China Central Télévision (CCTV 4: 50 millions de téléspectateurs par jour et CCTV9 :10 millions par jour) et sur Youku, l'équivalent chinois de Youtube...avec 0.6 milliards de clics par jour.

Un levier de développement pour l'économie des Hauts-de-France

Version anglaise


Lu 1169 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92















 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com