Loading


Le CRT Riviera Côte d’Azur menacé !

la région PACA n'a toujours pas versé sa subvention de 900 000 euros


Mobilisation des élus autour d’une possible disparation du CRT Côte d’azur. Règlement de compte politique ou éternelle guerre Nice-Marseille, les professionnels sont inquiets…



La Côte d’Azur appréhende que sa promotion touristique passe un jour par Marseille - Photo DR
La Côte d’Azur appréhende que sa promotion touristique passe un jour par Marseille - Photo DR
Réunion de crise au Conseil général des Alpes-Maritimes le 14 mai 2012 où en présence de l’ensemble des acteurs du monde du tourisme de la Côte d’azur, Eric Ciotti, président du conseil général, et Christian Estrosi, maire de Nice, ont lancé un cri d’alarme : le CRT Riviera Côte d’Azur créé il y a exactement 70 ans (l’un des premiers en France après Paris) serait menacé dans son existence.

Objet du courroux des élus : la subvention de la région Paca (majorité PS) d’un montant de 900.000 euros pour 2012 n’est toujours pas versée. Pire elle serait réduite voire tout simplement supprimée.

Plus grave selon un rapport interne à la région et dans le cadre du futur schéma régional de développement touristique, la suppression du CRT Riviera Côte d’azur et sa fusion avec celui de Marseille seraient envisagées.

Intolérable selon les élus et colère des acteurs du tourisme de la Côte d’Azur. Certains évoquent un règlement de compte politique entre la région ( PS) et le département ( UMP), d’autres encore l’éternelle opposition entre Nice et Marseille. Bref l’assemblée gronde…

Une seule région, 2 CRT

Car la région Paca - et c’est son originalité - possède deux CRT.

Le premier à Marseille couvre 5 départements (Vaucluse, Bouche du Rhône, Var, Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes) alors que le CRT Riviera Côte d’Azur ne concerne que les Alpes Maritimes.

Un périmètre plus judicieux aurait pu envisager la couverture d’un territoire allant jusqu’à Saint Tropez dans un souci de cohérence.

Mais le département du Var serait alors coupé en deux. Si le CRT Provence reçoit une aide régionale de 5 millions d'euros, le CRT Côte d’Azur aurait du recevoir 900.000 euros en début d’année 2012.

Une aide déjà non proportionnelle à l’activité. Le département contribuant à 40 % de l’activité touristique de l’ensemble de la région avec 130.000 emplois, 60 % des nuitées hôtelières, 70 % des chambres en 4 et 5 étoiles et 55 % de l’activité congrès, festivals et salons avec 8 palais des congrès et 500 salles de séminaires.

Avec 11 millions de touristes dont une forte proportion d’étrangers à haut revenu, la Côte d’azur, du moins celle entre Menton et Cannes, reste l’une des principales destinations touristiques de France ou du moins la plus connue après Paris. Et le trafic de l’aéroport de Nice, en bon baromètre, en témoigne.

Pour les élus, la disparition du CRT serait un coup sévère et ruinerait plusieurs décennies de travail pour l’image de cette région.

Doté d’un budget de 3 millions d'euros, le principal financeur du CRT Riviera Côte d’azur est le département, qui verse une subvention de 2,65 millions d'euros, portée cette année à 2,8 millions d’euros, pour tenir compte de la réduction de la subvention régionale et du lancement d’une importante campagne de promotion au plan national d’un coût de 700.000 euros.

Rédigé par Michel Bovas le Mardi 15 Mai 2012
Lu 2289 fois
Notez



1.Posté par phil2mars le 16/05/2012 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au Loup ! au loup ! Estrosi and co me font bien rire... Ok les Alpes Maritimes ne veulent pas méler les torchons et les serviettes ?
Soit ! qu'ils restent seuls et indépendants.
Ils sont beaux , ils sont forts, ce sont eux qui font le tourisme local ...OK...
Alors qu'ils se passent des subventions des 5 departements comiques de PACA qui, eux ont besoin de cet argent pour promouvoir leur offre ...En ces temps de crise il faut arreter l'empilement des subventions ... ou du moins les utiliser à bon escient...
Mais non sur la Côte on veut encore le beurre et l'argent du beurre... l'argent des autres et l'autonomie totale... C'est plus possible...
Et encore faudra donc m'expliquer en quoi une entité Provence Alpes Riviera nuirait à leur image...
D'autant plus que le CRT Riviera ne s'empeche jamais de s'accrocher à l'image Provence lorsque ça l'arrange... Mais mêler le glamour cannois à Marseille la colorée...pouahh!!

Au conseil general des Alpes Maritimes d'assumer cette incongruité territoriale...ou alors de faire comme tout le monde ,se " contenter" des services d'une seule entité régionale ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.