TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Maroc veut devenir une des 20 premières destinations mondiales

Le tourisme pèse 10% du PIB


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 23 Mars 2011

Alors que les incertitudes politiques et économiques pèsent sur l'avenir du Maghreb, six ministres marocains étaient présents hier à Paris pour faire le point sur les réformes et la croissance de leur pays, mais également pour rassurer les investisseurs et entrepreneurs français. Rencontre avec Yassir Znagui, le ministre du tourisme et de l'artisanat national.



Le Maroc veut devenir une des 20 premières destinations mondiales
Le gouvernement marocain a sorti le grand jeu.

Pas moins de six ministres et leurs délégations ont fait le déplacement jusqu'à Paris pour témoigner de la stabilité du Royaume Chérifien auprès de l'industrie économique française.

Yassir Znagui, le ministre du tourisme et de l'artisanat, était du voyage. Il s'est voulu rassurant : «Ce n'est pas la première crise à laquelle nous devons faire face. Celle-ci est comme les autres et nous allons travailler dur pour la traverser sans dommage » assure le ministre.

Pour l'instant, le Maroc semble sortir indemne des troubles qui secouent le monde du tourisme. En 2009, c'est le seul pays de la région qui a connu une hausse de 6% de ses arrivées.

En 2010, sa croissance s'établissait à 12%. Enfin, en janvier dernier, le nombre de ses voyageurs était en hausse de 17%, puis de +15% en février.

Pourtant le tourisme marocain ne profite pas des troubles qui ravagent ses voisins. « Nous n'avons pas la même cible : le panier moyen de nos visiteurs atteint 800 $ par séjour, contre 250 $ dans les autres pays » explique Yassir Znagui.

Au contraire, il est affecté par la méfiance globale envers les pays musulman. Les professionnels font leur possible pour lutter contre cet amalgame en informant et rassurant leurs clients.

«Nous attendons un impact négatif sur les arrivées de mars et avril. Mais nous avons la chance d'être dans une dynamique de progression qui atténuera les effets de cette crise » résume-t-il.

Des objectifs ambitieux

En effet, le Maroc ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Il a déjà lancé les grandes orientations du tourisme de demain à travers le plan Vision 2020.

Il espère ainsi doubler sa capacité hôtelière, qui s'établit aujourd'hui à 175 000 lits, multiplier par trois ses recettes et embaucher un million de jeunes. Ce projet devrait à terme le hisser dans le Top 20 des meilleurs destinations mondiales.

Il lui faudra pour cela mettre en valeur toutes ses richesses. « Nous avons recensé 1450 sites à fort potentiel touristique et seuls 300 sont exploités » estime le ministre.

Une chance pour les territoires enclavés qui vont ainsi bénéficier de nouveaux investissements. «L'état va déterminer huit territoires touristiques, à l'image de la Côte d'Azur en France ou de la Costa del Sol en Espagne, pour créer des produits qui s'imposeront comme de véritables destinations  » explique le ministre.

Pour ce faire, les investisseurs privés bénéficieront d'une prime pouvant aller jusqu'à 20% de leur projet. « Le tourisme va jouer son rôle de locomotive socio-économique dans les régions rurales » s'enthousiasme Yassir Znagui.

Lu 3494 fois

Notez


1.Posté par christopher JOHN le 03/05/2011 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A force de frapper tout les portes, je m'adresse à vous et j'espére que Mr le ministre Mr Znagui Yassir donnera une suite à mon projet, je suis un investisseur francais je veux faire un grand restaurant à Agadir Ouffla mais pour avoir l'autorisation il me faut l'appui de quelqu'un des grands responsable de pouvoir d'aprés mon expérience au Maroc.(8ans que je suis au Maroc)

j'ai déja déposé un autre projet à la wilaya Agadir Mr le wali été vraiment enthousiaste il m'a donné son accord, quand j'ai parti au centre d'investissement le dossier est rester sans suite aucune réponse convaincante.

le Maroc a beaucoup de richesse mais les oportunité de les exploiter sont trés faibles.

je veux investir le restaurant a Agadir , et je ne sais à qui s'adresser
j'attends votre feed back , merci de me renseigner

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com