TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le SCARA veut créer un site pour indemniser les clients des compagnies aériennes

Air Tahiti Nui nouveau membre


le Mardi 9 Septembre 2014

Le SCARA va lancer un site baptisé SAV Flight, pour aider les passagers à régler leurs litiges avec les compagnies aériennes. Par ailleurs, le syndicat souhaite élargir ses rangs, et n'exclut pas d'accueillir des compagnies étrangères qui auraient une base en France.



Les passagers français sont de plus en plus procéduriers et cela coûte cher aux compagnies aériennes.

Au moindre retard de vol, ils se précipitent sur Internet et s'inscrivent sur des sites qui proposent, en échange d'une commission, une assistance dans leurs démarches d'indemnisation.

Pour contrer ces opérateurs commerciaux, le syndicat des compagnies aériennes autonomes (SCARA) vient d'annoncer la création d'ici la fin de l'année d'un site internet qui fournira le même service.

"Ces officines peu scrupuleuses sont basées à l'étranger et poussent les clients au contentieux en allant au tribunal," s'inquiète Jean-Pierre Bes, le secrétaire général du SCARA.

Au lieu de porter immédiatement l'affaire en justice, le futur site, baptisé SAV Flight, dirigerait les passagers vers le service commercial des compagnies, puis vers le médiateur du tourisme, auquel le SCARA s'est associé.

Les tribunaux en dernier ressort

Philippe Dandrieux, président du syndicat et directeur d'Air Corsica - DR
Philippe Dandrieux, président du syndicat et directeur d'Air Corsica - DR
Les tribunaux ne seraient proposés qu'en dernier ressort.

"Ces opérateurs promettent des sommes extravagantes aux clients. Sommes qui ne leur sont parfois même pas reversées," fulmine Philippe Dandrieux, le président du syndicat et directeur d'Air Corsica.

Car le business des indemnités est un juteux marché sur lequel se sont positionnés de nombreux opérateurs (voir notre précédent article).

D'après l'un d'entre eux, le montant des indemnités que pourraient réclamer les passagers français s'élèverait à 140 millions euros par an.

Mais aucun membre du SCARA n'a été capable d'estimer les dédommagements reversés chaque année, se bornant à dire qu'ils avaient été multipliés par trois dans les dernières années.

Au-delà du futur site SAV Flight, le SCARA aimerait rendre plus lisible les droits des passagers qui, sous l'impulsion de l'Europe, ont considérablement évolué.

"Nous voudrions une homogénéisation pour appliquer notamment une indemnisation non plus forfaitaire mais au prorata du prix du billet," poursuit Philippe Dandrieux.

Des des compagnies étrangères comme nouveaux membres

Cette nouvelle mesure vient compléter la profession de foi dévoilée le 1er septembre, visant à rétablir la compétitivité du transport aérien français, et à réserver les emplois dans le secteur.

Le syndicat aimerait notamment une meilleure répartition des taxes, notamment la taxe de sûreté, ou encore la taxe de solidarité (taxe Chirac) intégralement supportée par les compagnies.

"Les commerces dans les zones aéroportuaires profitent de nos passagers sans forcément supporter le poids des taxes, ce n'est pas normal" s'insurge Philippe Dandrieux.

Autre grief, les 20% de taxes versées à la DGAC qui vont directement dans les caisses de l'état "sans aucune justification" ou encore le manque d'indépendance dans la régulation des redevances aéroportuaires.

Afin de donner plus de poids à toutes ses propositions, le SCARA vient d'accueillir de nouveaux membres : la compagnie Air Tahiti Nui, ainsi que trois sociétés d'assistances (Casavia, SATAB, AMC Group).

Et n'exclut pas d'admettre des compagnies étrangères qui auraient une base en France.

De quoi remplacer XL Airways, Air Caraïbes, Corsair et Aigle Azur, qui ont décidé de rejoindre la FNAM et devraient certainement quitter le SCARA à la fin de l'année.

Lu 1262 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com