TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Salon des Vacances de Bruxelles n’aime plus les écoles de tourisme

du 9 au 13 février 2006


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Lundi 23 Janvier 2006

Depuis plus de 15 ans, deux écoles de tourisme, l’Institut Charles Péguy de Louvain-la-neuve, et Erasmus, une école néerlandophone de Bruxelles, fournissaient les stewards et hôtesses pour le Salon des Vacances de Bruxelles qui se tiendra du 9 au 13 février. Cette année, c’est terminé, l’organisateur ne veut plus de cette main d’œuvre bon marché.



Le Salon des Vacances de Bruxelles n’aime plus les écoles de tourisme
Or pour les écoles, l’accompagnement des foires et salon de vacances et/ou de tourisme fait partie intégrante du programme de formation et de stage. Brigitte Dejaiffe, directrice de l’institut Charles Péguy : "Lorsque nos élèves participent à l’un de ces salons, en plus de l’exercice pratique que cela représente, ils peuvent entrer en contact avec les professionnels qui seront leurs futurs collègues ou employeurs".

Et d’insister sur la fonction pédagogique de l’exercice. "Je ne crois pas que seuls les cours magistraux suffisent. Pour certains des élèves, la participation à ces organisations permet d’approfondir leurs connaissances des destinations et d’observer le comportement des touristes en quête d’informations".

Les étudiants, de mauvais professionnels ?

Pour la nouvelle direction du Salon des Vacances de Bruxelles, ces éléments ne sont pas suffisants. "Notre volonté est de faire de Bruxelles le plus important salon de Belgique. Selon certaines études, les visiteurs exigent une qualité de service et surtout une connaissance parfaite des lieux de la part du personnel d’accueil.

Nous pensons que cette exigence de qualité n’est pas rencontrée par les stagiaires que les écoles nous envoient. À notre avis, ils manquent de professionnalisme. Par ailleurs, il semble qu’il y ait également un problème de bilinguisme. À ce sujet, nous avons décidé de travailler avec deux entreprises d’hôtesses : une francophone et une néerlandophone."

Pas d’accord, disent les écoles

Tout comme les hôtesses et stewards professionnels, les stagiaires suivent un briefing très précis avant d’entrer en lice. En ce qui concerne le bilinguisme, Brigitte Dejaiffe : "Nos élèves belges suivent des cours de néerlandais de haut niveau. Quant aux étudiants étrangers qui en sont dispensés, nous leur confions des missions ou le bilinguisme n’est pas de rigueur... Et puis, je dois vous rappeler que nous ne sommes pas la seule école à fournir du personnel. Une école néerlandophone Erasmus de Bruxelles propose également ses services."

Mais ce qui déplaît surtout aux enseignants, c’est la manière : "Le Salon ne nous a pas prévenus avec un préavis suffisant. Sur base de l’accord que nous avions passé avec l’ancienne direction, nous avions repris ce stage dans nos brochures et programmes. Il semble que le nouveau directeur soit, n’a pas été informé, soit, a décidé de ne pas tenir compte des engagements du passé".

Faux réplique le Salon. "Nous avons été en contact avec les instituts, il y a 3 mois. Et notre décision est tombée il y a 6 semaines."

En tout état de cause

Les étudiants des deux écoles continueront être disponibles pour les exposants qui souhaitent disposer d’hôtesses et de stewards. Quant aux écoles, elles-mêmes elle disposeront d’un stand pour se présenter aux visiteurs et de billets d’entrées gratuites pour leurs élèves.

Mais ce qui est regrettable en cette affaire, c’est que la décision du Salon pénalise surtout les élèves. Il nous semble qu’une solution plus élégante aurait pu être trouvée. Par exemple en faisant encadrer les stagiaires par des professionnels expérimentés.

Formule qui aurait eu l’avantage de permettre aux jeunes d’apprendre certaines ficelles du métier d’hôtesses ou d’accueil par des personnes expérimentées. Mais également pour les organisateurs du salon, d’être certains de disposer de personnes qui ont au moins l’envie de travailler dans le secteur des vacances et qui sont certainement plus motivées que de simples employés.

Internet : www.vosvacances.be

Lu 3333 fois
Notez


1.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre avec Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que le direction du Salon et les hôtesses professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier! Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à pa

2.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre avec Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que le direction du Salon et les hôtesses professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier! Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à pa

3.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre avec Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que le direction du Salon et les hôtesses professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier! Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à pa

4.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre avec Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que le direction du Salon et les hôtesses professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier! Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à pa

5.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre avec Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que le direction du Salon et les hôtesses professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier! Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à pa

6.Posté par RICHARD le 25/01/2006 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec entr'autre Mme Dejeffe !
Par ailleurs j'ai l'impression que la direction du salon et les hôtesses (déjà ) professionnelles oublient que tout le monde a du apprendre un jour son métier ! A moins que ces mêmes hotesses professionnelles n'ont pas été stagiaires ou élèves ??? mais alors elles ont beaucoup de chance!
Effectivement il faut bien encadrer les élèves-hôtesses et à partir de là tout ira bien avec un peu de bonne volonté!
Lors de notre salon professionnel, le BTE, il y avaient des élèves-hôtesses charmantes et bien suivies! Bravo ! et que le Salon des Vacances y prend exemple


7.Posté par Bottemans Charris le 10/02/2006 04:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dejaiffe!dejaiffe!dejaiffe allez allezzzzzzzzzzzzzzzzz en force brigitte on est tous avec toi ds le couer et dans l'âme....pas op comme je dit ché moi

8.Posté par Patricia Magdalena Dejaiffe Moena le 11/05/2006 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Brigitte Dejaiffe, soy de Chile, nuestro Apellido es el mismo.
Soy Profesora de un Liceo chileno.
Veo, según el artículo que Usted es famosa.
Escríbame...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com